Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

J’accuse (à diffuser largement)

13 Mai 2015 , Rédigé par T.D

J’accuse des frères d’utiliser notre Ordre pour développer leurs « petites » affaires

J’accuse des frères de ne pas respecter les règles et de prendre des décisions lamentablement arbitraires

J’accuse des frères de se prendre pour des « petits chefs » et d’êtres totalement autoritaires

J’accuse des frères de se comporter comme des moutons ,ou plutôt des ânes, de suivre et de braire

J’accuse des frères d’avoir perdu toute fraternité et de laisser tomber leurs frères

J’accuse des frères d’avoir quitté toute humilité et de s’en complaire

J’accuse des frères, en un mot comme en cent de ne pas être des Frères tout simplement…

NB : ce petit texte va me faire perdre des abonnés, mais même si toute vérité n’est pas bonne à écrire, ces frères existent je les connais, ce ne sont pas des "personnages de fiction".

Je ne veux pas être un « donneur de leçons », mais parfois la coupe est pleine.

Partager cet article

Commenter cet article

Jean-Pierre azenard 14/05/2015 20:36

Si tous les FF:. étaient parfaits, qu'est-ce que nous viendrions faire en maçonnerie? Jouer à celui qui est le plus gentil?,
Bien sûr que nous sommes imparfaits, bien sûr que nous le serons toujours (en espérant un peu moins, tout de même).
Par contre, comme tu es humain , tu as le droit d'être en colère, mais comme tu es un F:. tu vas sans doute trouver un moyen d'arranger les choses.
Avec ma fraternelle affection

Philippe Lachaise 14/05/2015 13:34

Nous sommes certainement nombreux ici à avoir vécu, au cours de notre cheminement initiatique, des moments de découragement, d'agacement et pourquoi pas de colère. Ce que je ne comprends pas dans ce "J'accuse" (non signé), c'est qu'à la différence de l'article de Zola dont il s'inspire, il n'étaye pas ses griefs... Qui ? Pourquoi ? Comment, de quelle manière ? "Des Frères"... Je ne saisis pas le contexte de ce "coup de gueule" et reste sur ma faim.

Un autre Francois 13/05/2015 21:35

Que dire, MTCF, MBAF, de plus ? Voilà qui peut en effet, resumer le point de vue de nb d'entre nous... Mais cela me rappelle aussi une personne hélas passee à l'OE, elle même tres respectable FM, qui me disait dejà il y a plus de trente ans : ne viens pas en FM chercher autre chose que la connaissance de toi et de tes FF, ne te demande pas ce que la FM pourra t'apporter, mais cherche plutot sans jamais te lasser, ce que toi, tu pourras apporter à la FM... Tout est et reste symbole, aussi pt etre pouvons ns tenter de voir plus loin vers l'avant, et d'esperer encore et toujours, meme si parfois il ns faut gemir et deplorer certains constats... Enfin, notre FF R. Kipling , s'il n'est pas Zola, n'a t-il pas tout dit dans son superbe poème, " Tu seras un homme, mon fils" ? J'ai dit, et confirme que je ne suis pas un robot, mais un humble FF, installé à la Reunion... Un FF qui cherche, encore et toujours, comme celui qui est certain de ne jamais tout savoir. Et n'est ce pas là un des fondements de notre demarche, comme de notre engagement? Frat.

Quentin Patrick 13/05/2015 18:39

Bien dit, et partagé sur fb avec le texte suivant :

"Merci mon F.°. - Je relaye, la coupe déborde aussi en moi parfois, et pour les mêmes raisons. Un Franc Maçon se doit de devenir ou de rester un initié, le silence doit être son compagnon de route, et l'humilité, la vraie, son Maître. Ainsi, les affaires, la corruption, le piston, la politique, le pouvoir ainsi que l'amour de toutes les valeurs matérialistes égoïstes et destructrices de la veuve et de l'orphelin, du pauvre et de l'opprimé, de cette terre et de ses peuples, n'ont point leur place en le temple de Salomon, justice Divine incarnée et sagesse humaine inspirée de l'architecte et de ses œuvres. Il nous suffit, nous, Maçons de plus en plus nombreux, de voir encore et toujours Maître Hiram assassiné par de mauvais compagnons et ensevelis à la hâte sous couvert de l'hypocrisie et de toutes les déviances manifestes orchestrées pour cacher la vérité en pervertissant le sens et les buts de notre noble assemblée aux yeux du monde profane dont nous sommes tous issus. Rendons à César ce qui lui appartient de droit, rendons à la Maçonnerie ses lettres de noblesse en travaillant ensemble, à devenir l'exemple à suivre et non plus le coupable à abattre.
J'ai dit !

Ange 77 13/05/2015 16:28

C'est tristement vrai, il y a ceux qui font et ceux qui disent, ceux qui donnent et ceux qui reçoivent et il y a ceux qui profitent ou en profitent mais il y en tellement qui y croient ou sont prêts a y croire !!!