Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Statuts de l'Ordre des Elus Coëns(extrait)

4 Mars 2008 Publié dans #hauts grades

Cette copie moderne des Statuts Généraux a fait partie des Archives de Papus qui sont maintenant incorporées dans la Bibliothèque de Lyon. Ms. 5474.

Statuts Généraux des Élus Coëns. Chap. V.

Article I. Des commandeurs d'Orient

Les commandeurs d'Orient sont membres nés du tribunal souverain. Ils tiendront la main à ce que les lois s'observent dans tous les temples et loges où ils se présenteront ; ils auront droit de vérifier les travaux, d'inspecter les archives, et non les livres de compte, ni les trésors ; dans les loges ils présideront, c'est-à-dire représenteront le fondateur si le véritable maître n'était que le Maître élu ; cependant ils ne commanderont point le travail ni ne convoqueront point les assemblées, ils payeront leurs réceptions ait Tribunal Souverain, et seront affiliés partout sans payer.

Article II. Des Chevaliers d'Orient

Les Chevaliers d'Orient sont où surnuméraires ou membres du tribunal, ils y payeront leurs réceptions, ils pourront être affiliés lorsqu'ils le voudront dans toutes les loges ou temples de la nation, même y être officiers sans payer leurs affiliations ; ils auront grand soin de vérifier les travaux de tous les temples et loges de leur nation, de corriger les abus s'ils s'en trouvaient ; ils rendront un compte fidèle au Tribunal Souverain de tout ce qui viendra à leur connaissance concernant l'Ordre.

Article 111. Des Grands Architectes

Il ne sera reçu aucuns Grands Architectes qu'ils ne soient attachés à quelque grande mère loge de laquelle ils seront membres ; ils y payeront leurs réceptions de Grand Architecte, ils veilleront sur la conduite de tous les frères subalternes, en rendront compte au Tribunal Souverain, pourront parler sans permission dans les loges, et y faire des remontrances, mais non point dans les temples. Ils peuvent se faire affilier dans toutes les loges et temples de leurs quartiers sans payer d' affiliation.

Article IV. Des Coëns

On ne recevra aucun Coën qu'en l'attachant à une loge à laquelle il payera sa réception. Les Coëns veilleront avec exactitude à la conduite des frères subalternes et rendront compte au Tribunal Souverain, faute d'Elus ils en feront les fonctions ; ils pourront se faire affilier dans tous les temples et loges de leur province sans rien payer.

Article V. Des Elus

Ceux qui seront élus, seront attachés à un temple où ils payeront leurs réceptions au défaut des maîtres particuliers ils en rempliront, les obligations s'ils se font affilier hors de leur canton ; ou dans leur canton, dans d'autres loges que les leurs, ils paieront leur affiliation ; ils veilleront à la conduite des frères subalternes de leur canton et en rendront compte ,au chapitre.

Article VI. De l'apprenti, compagnon et maître

L'apprenti, le compagnon et le maître bleu n'auront aucune voix dans les temples, les seules maîtres donneront leurs suffrages dans les loges, ils n'entreront jamais dans les circonférences, seront subordonnés entre eux et à tous les frères des grades supérieures, faute de frères servants et de grades, les apprentis et compagnons en feront les fonctions en commençant par les derniers, on aura cependant attention de ne pas les confondre, les compromettre ni faire servir avec les frères serveurs et s'il n'y a pas d'apprentis ni de compagnons, les maîtres feront eux-mêmes les corvées.

Partager cet article

Commenter cet article