Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Grade de l'Initié dans les profonds mystères

25 Juillet 2008 Publié dans #hauts grades

Instruction.

 

D. - Êtes-vous initié ?

R. - J'adore le divin créateur de la nature. Je reconnais sa puissance sans borne. Je conçois sa bonté. J'espère en sa miséricorde. Enfin, je suis persuadé qu'il n'a pu nous créer que pour nous rendre heureux.

D. - Qu'avez-vous fait pour être admis dans nos mystères ?

R. - J'ai cherché la vertu. J'ai tâché d'imiter celui qui nous a créés en devenant doux et compatissant pour les malheureux, et je fais mes efforts pour être l'ami de tous les hommes vertueux.

D. - Par quel degré êtes-vous donc parvenu jusqu'à nous ?

R. En secouant le joug des préjugés que j'avais reçus dans les différents grades de la Maçonnerie que je méprise en partie et que je déteste dans l'autre.

D. - Quelles sont donc vos idées ?

R. - Je pense que l'apprentissage et le compagnonnage, où l'on nous donne des préceptes de vertus sont bons et honnêtes. Que dans la Maîtrise le crime a quelque accès, mais qu'il est puni dans l’Elu. Que le Parfait Maçon? Anglais est de tous les autres grades le plus raisonnable et le seul qui soit parfaitement bon. Que les différents Ecossais sont inutiles, que l'Élu Suprême est ampoulé et que le Chevalier? d'Orient est futile ; que celui d'Occident est dépourvu de sens commun; que le Souverain Commandeur est indécent ; que le Grand Elu est détestable ainsi que le Rose-Croix de Marseille dit le Chevalier de l'Aigle Noir qui est digne d'horreur. Que le Chevalier du Soleil est méprisable ; le Sublime Philos? digne de pitié ; le Chevalier du Phénix absolument déraisonnable.

D. - Pourquoi continuez-vous la Maçonnerie, puisque vos idées lui sont aussi désavantageuses ?

 R. - Je ne méprise que les abus, j'aime à entendre les bons principes qu'elle nous donne. Je tâche de les mettre en pratique et notre travail ne tend qu'à les faire révérer et les faire paraître parmi nous avec plus d'éclat.

D. - Comment y parviendrez-vous ?

R. - En n'admettant dans notre Soc? que des gens choisis et qui conviennent à tous égards au titre de Vrais Initiés.

D. - Quelles sont les qualités que nous exigeons?

R. - La droiture du coeur et de l'âme, un caractère docile qui est toujours de l'avis de ses frères et qui ne l'emportera jamais lorsque les défauts dont aucun homme n'est exempt, lui seront représentés avec la douceur que les parfaits maçons doivent mettre dans leurs remontrances.

Partager cet article

Commenter cet article