Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Souverain Prince Rose-Croix(fonds Kloss)

11 Août 2008 Publié dans #hauts grades


Ce grade est connu sous divers noms:

 

Il s'appelle Chevalier de l'Aigle, titre le plus ancien qu'on lui ait donné relativement à

l'élévation de son objet figuré par l'aigle, image de la suprême puissance.

Il est appelé du Pélican; 2ème titre par son ancienneté; le fils de l'homme étant comparé à cet oiseau qui se perce le sein pour nourrir ses petits de son sang.

On le nomme Rose-Croix, parce que dans les premiers tems, la métropole Loge Ecossaise d'Edimbourg fit frapper des médailles sur lesquelles étaient une rose et une croix; Jésus- christ, par sa douceur, étant comparé à la rose de l'Evangile. Quelques-unes de ces médailles ayant passé à la postérité, on a adopté par préférence cet emblème.

On lui donne le nom de Rose-croix d'Hérédon, parce que les premières Loges et les premiers Chapitres se tinrent en Ecosse sur une montagne appelée de ce nom entre le nord et l'ouest de l'Ecosse. Elle est encore reconnue aujourd'hui pour le chef-lieu de cette Maçonnerie.

On le dit de St André, par un usage que les Maçons de ce grade avaient de faire une procession solennelle le jour de la fête de ce patron de l'Ecosse. Le peuple, ébloui par l'éclat de la fête dont il attendait avec impatience le retour annuel, s'accoutumait insensiblement à désigner, par le nom de e André, les Maçons de cette classe.

Il fut appelé le Parfait Maçon, nom qui aurait du l'emporter sur les précédent, puisque c'est, en effet, la perfection de la Maçons qui devient l'allégorie du Rédempteur; c'est pourquoi, pour être admis à ce grade, il est urgent d'être chrétien, ne pouvant être donné qu'à des hommes soumis à la nouvelle loi. Malgré la variété de ces noms et celle que les diverses loges mettent dans leurs usages, il n'y a cependant pas de différence pour l'essentiel. Elles s'accordent parfaitement pour les principales cérémonies et pour le but de la doctrine. Ce grade est le plus universellement répandu. Il a prévalu surtout en France.

 

Les loges de ce grade se nomment Souv Chapitre et les membres Souv Princes R +C, titre qu'ils s'attribuent à cause de leur supériorité, quoique peu analogue à la modestie qu'ils professent. Le lieu et le jour de leurs assemblées ne doivent être sus que d'eux et ils ne doivent jamais révéler, pas même à un autre Chevalier R +C, ni comment ni par qui ils ont été reçus; c'est par ce profond respect que ce grade est resté si longtemps inconnu aux étrangers, n'ayant été communiqué aux français qu'à cause des services qu'ils ont rendus à nos Chevaliers  prisonniers chez eux dans les guerres de 1747. Le choix des dignes sujets qu'on peut y admettre, dont le nombre est limité, empêche encore que ce grade soit prodigué et multiplié.

 

Discours Historique

 

Les Maçons depuis la réédification du Temple ayant négligé leurs travaux, abandonnèrent aux rigueurs et aux vicissitudes du tems le premier ouvrage qu'ils avaient élevé avec tant de peines. Ce n'étaient plus que des oeuvres de corruption. La sagesse de l'ouvrier, la force des matériaux et la beauté de l'architecture firent place au désordre, à la confusion et au vice. Le Grand Architecte de l'UnIvers détermina, pour manifester sa gloire, d'abandonner l’édifice terrestre et d'en élever, par sa sublime et superbe architecture, un spirituel dont l'existence serait inattaquable aux puissances humaines et dont la durée subsisterait une éternité de siècles. C'est pour cette raison puissante que les hommes ont vu le phénomène miraculeux, le prodige des prodiges, la pierre cubique suer sang et eau et souffrir les angoisses de l'âme. C'est alors que la pierre de l'angle fut arrachée par les ouvriers qui fondèrent le Temple pour être jetée dans les décombres du bâtiment et à la rose mystique fut sacrifié, sur une croix placée sur le sommet d'une montagne qui s'élève sur la surface de la terre, vers le globe céleste, par trois carrés, trois circonférences et trois triangles taillés en pointes de diamant.

On peut juger des maux que chaque Maçon:. du ressentir; la Maçonnerie humaine fut régulièrement anéantie, le voile du Temple fut déchiré, la terre fut couverte de ténèbres, la lumière fut obscurcie. Les outils de la Maçonnerie se brisèrent; l'étoile flarnbloyante disparut et la parole fut perdue. Un abattement général et une consternation des plus grandes étaient les moindres peines qu'on puisse penser; ils furent obligés de rester dans l'obscurité l'espace de trois jours, incertain si la vie leur devait être prolongée ou si quelque accident nouveau les en priverait, de sorte qu'il ne pouvait exister une plus grande perplexité dans le coeur de tous les Maçons qui existaient alors sur la terre. La volonté de celui dont tous les evenements dépendent avait donné un terme à toutes les choses et fit reparaître la lumière au bout de trois jours. Mais ce ne fut pas sans un phénomène nouveau; les outils brisés reprirent leur forme; l'étoile flambloyante reparut dans un plus grand éclat qu'auparavant et la parole fut retrouvée. Ce bonheur n'arriva qu'aux Maçons qui sortirent de l'endurcissement et de la négligence que l'oisiveté leur avait causée. Quelques uns ayant voyagé l'espace de 33 ans, dans la recherche de la parole, apprirent aux autres qu'il fallait connaître les trois colonnes la Foie, l'Espérance et la Charité et embrasser la loi nouvelle, pour espérer de rentrer dans les travaux mystiques de l'ordre. Ce ne fut que par ces nouveaux principes que la Maçonnerie:. reparut aux yeux des hommes; mais sur des règles théoriques qui les conduisirent dans la pratique allégorique de leurs actions. Depuis ce temps ils ne bâtirent plus des édifices matériels; les spirituels sont leurs ouvrages. Ils ne craignent plus la vicissitude du temps.

Partager cet article

Commenter cet article