Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Ordre Martiniste 2ème Degré(1913)

11 Août 2008 Publié dans #hauts grades

Devenu un Philosophe de l´Unité, tu peux, ainsi que les anciens Initiés,
entrer en communion spirituelle avec les prêtres de tous les Cultes, avec les
disciples de toutes les Écoles de Philosophie ; à jamais, tu auras présent
devant les yeux le fécond Symbole des Luminaires, enseignant comment la
Diversité revient sans cesse vers l´Unité, loi que les Egyptiens
symbolisaient par la pyramide qui, bien que triangulaire à la base, se termine
cependant au sommet par un point unique, figurant l´Unité de la Vérité ou
de l´Absolu.
La pyramide présente ceci de particulier que chaque face peut être prise pour
base, le sommet correspondant étant infailliblement un point. Ceci nous
enseigne qu´aucune nation, aucun peuple, aucune catégorie d´individus,
aucune personne ne peut réclamer pour soi le monopole exclusif de la Vérité
de Dieu ; mais que celle-ci est, au contraire, accessible à tout individu, à
toute communauté, à tout peuple, à toute nation dont les aspirations sont
élevées.
Au Congrès des Religions, en 1893, le Professeur J. Estin Carpenter,
d´Oxford, disait : « Celui-ci est ne Païen ; cet autre, Juif ; ce
troisième, Musulman. Le Philosophe voit en chacun un être qui cherche Dieu. »
Cela est une pure doctrine martiniste.
De même que toutes les formes du Culte divin se réunissent dans l´Unité
d´une Religion Universelle et que tous les systèmes de Philosophie
s´harmonisent dans l´Unité de la Science, de même tous les Hommes et
toutes les Femmes forment l´Unité de l´Humanité.
De même que la Cellule, principe anatomique du Corps, forme les organes
(muscles, glandes, sang, veines...), de même les organes forment les appareils
(cerveau, coeur), et l´assemblage des appareils nécessaires forme
l´Individu.
C´est ainsi que l´Individu, cellule du grand Corps de l´Humanité, forme
la Famille, organe de l´Humanité. Plusieurs familles forment une Tribu et
plusieurs Tribus forment une Colonie, qui est un individu plus considérable.
Enfin les Colonies forment les Nations, les Nations composent les Races, et
toutes les Races se combinent dans l´organisation sublime de l´Individu le
plus considérable : le Genre Humain.

C´est pour cette raison que les Nations et même les Tribus diffèrent par
leurs aptitudes, leurs langages, leurs usages, comme cela a lieu chez les
individus. l´Humanité elle-même est un Individu, un être réel, ayant sa
conscience propre, ses lois particulières de vitalité et de transformation -
non de mort, car l´Humanité est éternelle, - et ces lois réagissent sur
chacun de nous autres, hommes, qui composons le grand Corps, de la même façon
que chacune de nos cellules anatomiques réagit sur notre organisme entier,
Ceci te donne la clé de la nécessité sociale qu´il y a pour nous d´avoir
de la solidarité et de détruire les monstrueux préjugés contre les Sexes,
les Religions et les Races ; et te démontre clairement combien il est rationnel
de sacrifier sa personnalité pour le plus grand bien de la collectivité, ainsi
que l´enseigne le Symbole impressionnant du Masque.
Dans le système religieux des Parsis, on voit que chaque disciple de Zoroastre,
avant de prier pour lui-même, prie pour son souverain et sa Communauté sa
Religion lui prescrit de noyer son Individualité dans l´intérêt de sa
Communauté. Il doit se considérer comme une partie et une parcelle de la
Communauté entière. Le bien de tous sera le Bien - et le bien solide - de
chacune des parties.
Cette sublime philosophie, qui fut celle de tous les Initiés des Centres
Orientaux et Occidentaux de l´Illuminisme, est aussi vieille que le monde est
vieux, et, si l´on en croit la Tradition, ce fut le premier Commandement de
Dieu aux Anges du septième Ciel.
L´Humanité, formée ainsi de tous les hommes et toutes femmes qui la
constituèrent, fut appelée par les Anciens Adam-Eve. Adam signifiait l´ «
ensemble des hommes » ; Eve, l´ « ensemble des femmes ». L´Histoire
d´Adam et d´Eve n´est pas autre chose que l´Histoire du Genre humain,
laquelle a été indignement travestie par les théologiens.
Cette connaissance de la Personnalité de l´Être Humain nous donne la raison
d´être de la Fraternité, en montrant que la réhabilitation Individuelle ne
saurait exister sans être accompagnée de la réhabilitation de la
Collectivité.
Applique ces connaissances aussi bien à tes études sociales qu´à tes
études religieuses.
Philosophe de l´Unité, médite de tout ton coeur sur les conséquences des
quelques idées qui viennent de t´être exposées et qui ressortent clairement
du Symbole des Luminaires et de celui du Masque. La chute de l´Homme
t´apparaîtra alors comme une triste réalité, et, dans la réintégration
dans ses droits et prérogatives primitifs, tu verras le véritable but des
aspirations de tout Initié. La réhabilitation de la Collectivité par le
désintéressement, et, s´il le faut, par le sacrifice de l´Individualité
intellectuelle, telle est la base des mystérieux enseignements du Martinisme.

Partager cet article

Commenter cet article