Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

hauts grades : équivalences

11 Mai 2005 Publié dans #hauts grades

 

 GRAND PRIEURE D'HELVETIE

 Au nom de l'Ordre Le Directoire du Régime Écossais Rectifié

CHARTE CONSTITUTIVE

pour l'installation de la Préfecture de Paris sous l'égide du Grand Prieuré d'Helvétie.

LETTRES PATENTES

pour le réveil du Régime Écossais Rectifié en France sous l'obédience du Grand Directoire des Gaules

Grande Chancellerie Or. de Genève 3, rue Massot

Nous, Grand Prieur d'Helvétie, Grand-Maître National, assisté du Grand Chancelier et des autres membres du Directoire, dûment autorisé à ces fins par le Grand Chapitre Helvétique, Puissance Suprême du Régime Écossais Rectifié en Suisse,

Vu la requête émanant des TT Rév FF Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte : Docteur Camille Savoire, in ordine eques a fortitudine, Docteur René Wibaux, eques ad lucem quaerendum, et Aimé Machon, eques ab indulgentia, agissant tant en leur nom personnel qu'au nom de leurs mandants, les TT Rév FF de divers Orients de France, armés Chev Bienf de la Cité Sainte au sein de la Préfecture de Genève par notre Grand Prieur,

Laquelle requête sollicite du Grand Prieuré Indépendant d'Helvétie, en vertu des pouvoirs qu'il détient, le Réveil et l'instauration en France, sous son égide, du Régime Écossais Rectifié tel qu'il fut jadis pratiqué,

Attendu que, en vertu des droits et des prérogatives concédés au Grand Prieuré d'Helvétie par le Convent des Chapitres de Bourgogne, tenu à Bâle les 15, 16 et 17 Août 1779, le dit Grand Prieuré a acquis, en même temps que son indépendance, le pouvoir de créer dans son ressor des Préfectures et des Commanderies,

Attendu que, par acte du 2 Août 1828, le Chapitre provincial de Bourgogne, V° Province de l'Ordre, en dénonçant au Grand Prieuré Indépendant d'Helvétie la cessation de ses travaux, lui conférait tous ses pouvoirs,

Attendu que, sous date du 29 Mars 1830, le Chapitre Provincial de Genève, par patente spéciale émanant de la Province d'Auvergne, III° Province de l'Ordre, entrée à son tour en sommeil, acquit le droit de constituer des établissements de son Rite, en lieu et place de la dite Province d'Auvergne,

Considérant qu'en vertu de ses droits et prérogatives, le Chapitre Provincial de Genève procéda déjà en 1839 (le 1er Octobre) à la constitution d'une Préfecture du Régime Écossais Rectifié à l'Orient de Paris, en y créant et installant des Chevaliers et des Novices,

Considérant que, plus tard, sous date du 11 Juin 1910, une Commanderie relevant de la Préfecture de Genève fut installée à l'Orient de Paris, après que les TT Ill FF 33° Docteur Édouard de Ribeaucourt (sic), in ordine eques de Raimboldi Curte, Docteur Camille Savoire, eques a fortitudine, et Docteur Gustave Bastard, eques a silentio, eurent été armés, par équivalence de grade, Chev Bienf de la Cité Sainte, et que le F Paul Pottier, Rose Croix18°, eut été élevé au grade d'Écuyer Novice, Considérant enfin qu'en dehors de ces FF requérants, quinze TTIllFF 33° ont été armés par équivalence de grade, au sein de la Préfecture de Genève, en les années 1932, 1933 et 1934,

De même aujourd'hui, faisant droit à la requête dont s'agit et voulant assurer définitivement le réveil en France du Rite Écossais Rectifié, tel qu'il y fut jadis pratiqué et tel qu'il est pratiqué actuellement en Suisse, au sein du Grand Prieuré Indép. d'Helvétie,

Avons décrété et décrétons

L'érection d'une Préfecture du Régime Écossais Rectifié à l'Orient de Paris, et, à ces fins, avons inauguré ce jour, 23 Mars 1935, la dite Préfecture, à laquelle, sur la demande des requérants, le T Rév F Professeur Ernest Rochat, in ordine eques a studio, Grand Prieur d'Helvétie, Grand Maître National, a apporté personnellement la lumière, assisté des TT Rév FF Charles J. Nicole, eques a phoenix resurgente, Grand Chancelier, Antony Roesgen, eques ab harmonia, Préfet de la Préfecture de Genève, au sein de laquelle les TT Rév FF postulants et les mandants ont été armés Chev Bienf de la Cité Sainte.

Et, après que les requérants eurent pris, tant en leur nom qu'au nom de leurs mandants, l'engagement solennel de pratiquer le Rite Écossais Rectifié en conformité des statuts de l'Ordre tel qu'il est encore en usage en Suisse, et notamment de maintenir dans leur intégralité les décisions arrêtées aux divers Convents de Kohlo, en 1772, de Wilhelmsbad, en 1782, et des Gaules, en 1778, tendant à assurer au Rite Rectifié son uniformité, le Grand Prieur d'Helvétie procéda à l'installation de son premier Préfet, le T Rév F Docteur René Wibaux, in ordine eques a lucem quaerendum, en main duquel les TRév FF présents prêtèrent le serment d'obédience….

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article