Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

le rite de Memphis-Misraïm

11 Mai 2005 Publié dans #hauts grades

 

    

Rite de Misraïm - Venise, 1788.  

Un groupe de Sociniens (secte protestante anti-trinitaire) demande une patente de constitution à Cagliostro, alors de passage à Trente.   

Ne souhaitant pas pratiquer la rituélie magico-kabbalistique de ce dernier, ils choisissent de travailler au Rite Templier. Cagliostro leur transmet donc la Lumière Maçonnique: les trois premiers grades de la Maçonnerie anglaise et les grades supérieurs de la Maçonnerie allemande, très marquée par la tradition Templière.   Le nom de Misraïm - en hébreu ancien : "les Egyptiens" - est donc le seul rappel de ce Rite Egyptien qui leur transmit la personnalité obédientielle.   

Misraïm va essaimer rapidement à Milan, Gênes, Naples, et sera introduit en France par Michel Bédarride, qui avait reçu en 1810, à Naples, les pouvoirs magistraux du Frère De Lassalle.De 1810 à 1813, les trois frères Bédarride développent avec succès le Rite en France, et cela quasiment sous la protection du Rite Ecossais.   

Le Rite de Misraïm compte, en effet, des noms maçonniques illustres à sa tête : le Comte Muraire, Souverain Grand Commandeur du Rite Ecossais Ancien Accepté, le Duc Decazes, le Duc de Saxe-Weimar, le Duc de Leicester, le Lieutenant Général Baron Teste, etc... Rapidement, sous la Terreur Blanche, c'est Misraïm qui transmet leur nécessaire maîtrise aux Carbonari.  

 

Violemment anticlérical et anti royaliste, le Rite groupe alors une cinquantaine de Loges à travers le pays.  

 

La police de la Restauration obtient sa dissolution. Clandestin pendant dix-huit années, restauré en 1838, dissous à nouveau en 1841, il sort de la clandestinité en 1848.   

Dès lors, il s'achemine vers la fusion, en 1881, avec le Rite de Memphis, sous l'impulsion de Giuseppe GARIBALDI.

 Rite de Memphis 

La plupart des membres de la mission d'Egypte qui accompagnèrent Bonaparte étaient Maçons de très anciens Rites Initiatiques : Philalètes, Frères Africains, Rite Hermétique, Philadelphes, Rite Primitif, sans omettre le Grand Orient de France.   

C'est la découverte, au Caire d'une survivance gnostico-hermétique qui va conduire ces Frères à renoncer à la filiation reçue jadis par la Grande Loge de Londres.   

Ainsi, sous la direction de Samuel Honis et de Marconis de Nègre, naît a Montauban, en 1815, un nouveau courant Maçonnique ne devant rien à l'Angleterre : le Rite de Memphis.

Si, très rapidement, le Rite de Misraïm rassemble les Jacobins nostalgiques de la République avec les Carbonari, c'est au sein du Rite de Memphis que se regroupent les demi-soldes de l'ex-Grande Armée et les Bonapartistes demeurés fidèles a l'Aigle. Notons du reste que les deux Rites ont en 1816 le même Grand-Maitre Général, prémices de la fusion future.  

 

Mais le Grand Orient de France, alors majoritairement monarchiste, obtient la dissolution de Memphis. En 1826 cependant, le Rite reprend ses travaux sous l'Obédience du même Grand Orient.  

 

Dissous comme Misraïm en 1841, Memphis entre, lui aussi dans la clandestinité. Il ne réapparaît qu'avec la République, en 1848.  

 

Dissous de nouveau en 1850, en réveillé en 1853, Memphis est reconnu par le Grand Orient de France en 1862.  

 

Comportant alors de très nombreuses Loges à l'étranger, Il compte des personnalités telles que Louis Blanc et Garibaldi qui, dix-neuf années plus tard, sera l'artisan de l'unification de Memphis et de Misraïm.  

 

Rite de Memphis-Misraïm  

 

Jusqu'en 1881, les Rites de Memphis et Misraïm cheminent cheminent parallèlement et de concert, dans un même climat particulier.   

Or, les deux Rites commencent à rassembler sous la double appartenance des Maçons du Grand Orient de France et du Rite Ecossais Ancien et Accepté qu'intéressent l'Esoterisme de la Symbolique Maçonnique, la Gnose, la Kabbale, voire L'Hermétisme. En effet, outre leurs dépôts égyptiens, Misraïm et Memphis sont toujours les héritiers et les conservateurs des vieilles Traditions Initiatiques du XVIIIème siècle Philalètes, Philadelphes, Rite Hermétique, Rite Primitif.   

Misraïm compte 90 Grades divers, et Memphis, 95.  

 

Lorsque Garibaldi est désigné comme Grand Maître général pour chacune des Obédiences, une fusion de fait s'accomplit et rend possible l'établissement d'une échelle commune des grades.  

 

Aujourd'hui, après les trois premiers degrés de la Maçonnerie Universelle, les particularités de Memphis-misraïm s'affirment dans les Ateliers supérieurs qui pratiquent obligatoirement les  

 

4ème Degré ( Maître Secret )  

 

9ème Degré ( Maître Elu des Neufs ),  

 

13ème Degré ( Royal Arche ),  

 

14ème Degré ( Grand Elu de la Voûte Sacrée ),  

 

18ème Degré (Chevalier Rose + Croix ),  

 

20ème Degré ( Chevalier du Temple ), Le 20ème Degré transmet l'initiation de la Stricte Observance Templière et des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte de Jean-Baptiste Willermoz.  

 

28ème Degré ( Chevalier du Soleil ), 

 

30ème Degré ( Chevalier Kadosh ),  

 

32ème Degré ( Prince du Royal Secret )  

 

33ème Degré ( Souverain Grand Inspecteur Général ).   

Les 66ème, 90ème et 95ème Degrés sont conférés à des Maçons particulièrement intéressés par l'Hermétisme, suivant leur valeur et leurs connaissances, ainsi que leur fidélité au Rite.

Le 95ème Degré leur confère le droit de siéger au Erreur! Source du renvoi introuvable, en qualité de Grand Conservateur du Rite.

Les Loges de Memphis-Misraïm travaillent au Rite Egyptien et sur leurs autels elles joignent au traditionnel emplacement de l'équerre et du compas, la règle symbole du Grand Architecte de l'Univers et de la loi Divine. Le Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm perpétue ses traditions de fidélité aux principes démocratiques et aux Sciences Initiatiques et n'a pas oublié ses morts - le Grand Maître Constant Chevillon fut assassiné par la milice de Vichy en 1944 et le Grand Maître de Belgique Delaive exécuté par les nazis. Conscient des limites du Siècle des Lumières, le Rite, aujourd'hui, puisant dans le fonds hérité des Temples de Memphis, invite chacun à passer du Savoir rationnel, au sens strict du terme, à la Connaissance. Les spécificités de l'Ordre de Memphis-Misraïm résident dans les principes suivants: vivifier la Tradition transmise par l'Ancienne Egypte  développer la valeur de la Quête Initiatique inspirer une ouverture où, Intelligence du coeur et Savoir Esotérique s'harmonisent dans notre Temps,  pratiquer un Rite qui permette à l'Homme de trouver la voie de sa propre réalisation Intérieure.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article