Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

l'Arche de Noé

16 Mai 2005 , Rédigé par Martinez de Pasqualy Publié dans #histoire de la FM

…Voici ce que Noé dit encore avant de congédier les habitants de l'arche, pour aller ensuite occuper chacun le lieu qui leur était destiné : 'Qu'il te souvienne, terre, et vous, animaux raisonnables et irraisonnables, que le terrible fléau dont vous êtes les témoins a servi de punition aux criminels envers le Créateur et, en même temps, qu'il vous souvienne de la miséricorde et de la bonté divines qui vous ont préservés de cet horrible châtiment. Les eaux qui se sont élevées jusqu'aux portes du firmament et qui ont dérobé toute la nature à vos yeux vous représentent le néant où était la nature universelle avant que le Créateur eût conçu, dans son imagination, d'opérer la création, tant spirituelle que temporelle. Il vous fait voir clairement que tout être temporel vient immédiatement par l'ordre de sa pensée et de sa volonté et que tout être spirituel divin vient directement de son émanation éternelle.

 

Gardez-vous de confondre la création avec l'émanation ! La création n'appartient qu'à la matière apparente, qui, n'étant provenue de rien si ce n'est de l'imagination divine, doit rentrer dans le néant, mais l'émanation appartient aux êtres spirituels qui sont réels et impérissables. Tous les esprits, soit majeurs, soit mineurs, existeront éternellement dans une personnalité distincte, dans le cercle de la Divinité. L'Eternel est appelé Créateur, non seulement pour avoir créé l'univers, mais aussi parce qu'il ne cesse et qu'il ne cessera jamais de créer des vertus et des puissances d'action spirituelle en faveur des êtres qui émanent de lui.

 

Ces êtres spirituels sont certainement innés dans la Divinité, comme le séminal de la reproduction des formes est inné dans le corps général et particulier de l'univers. Vous ne pouvez refuser é la Divinité ce privilège d'émanation spirituelle, puisque vous avez sous vos yeux une preuve physique que cette loi subsiste dans la reproduction des formes. Ne perdez jamais de vue ce que le Créateur a fait pour vous. Vous êtes le vrai témoignage de la manifestation de sa gloire et de sa justice. N'admettez jamais que lui, pour être le moteur créateur de tout ce qui s'apparaît à vos yeux corporels et spirituels, et soyez convaincus que rien n'est, n'existe et n'existerait sans sa volonté. N'oubliez jamais que tout est provenu de lui, et non de ces maudits esprits tentateurs qui, par leurs insinuations démoniaques, ont précipité vos semblables dans les affreux abîmes de la matière, ayant eu l'orgueil de se faire considérer par les hommes comme les vrais dieux, vivifiants, vivants et de vie éternelle. Demeurez en paix sous la protection du Créateur dans la portion de terre qui vous est échue à chacun en partage ! Soyez les gardiens de cet héritage, ainsi que le sera votre postérité, de génération en génération jusqu'à la fin des siècles! Malheur à celui de vous qui effacera de sa mémoire les lois, préceptes et commandements que le Créateur donne pour la seconde fois à la créature universelle et à ceux qui sont innés dans tout être spirituel dès son émanation !

 

Parmi ces êtres spirituels, les majeurs sont ceux dont l'Eternel se sert pour instruire les hommes de sa volonté et ils font leur séjour près le trône de la Domination divine. Les inférieurs sont ceux qui actionnent dans toute l'étendue de la création universelle, soit sur le corps terrestre, soit sur l'aquatique et le fougueux, ou l'axe central. Souvenez-vous que le Créateur, en régénérant la terre, vous a également régénérés. Il a répété devant vous le type de la création universelle, afin que vous instruisiez vos postérités que tous les habitants de la terre ont été confondus dans les abîmes de leur dieu de matière avec le reste des brutes. Fasse le Créateur tout-puissant que vous et votre postérité ne fournissiez jamais un pareil exemple ! Car il ne serait plus question de mineur préservé pour la régénération de la terre et de ses habitants. Tout serait réduit en cendre et en poussière, tout rentrerait dans le néant et les mineurs spirituels seraient précipités pour une éternité dans la privation divine. Allez et jouissez en paix de la bénédiction que je répands sur vous, au nom et par la toute-puissance de l'Eternel…. 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article