Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

la Stricte Observance contemporaine

23 Mai 2005 Publié dans #hauts grades

La Stricte Observance ne cessa jamais d’exister sous sa forme particulière, bien qu’« occultée », dans certains pays germaniques et du nord de l’Europe ; sa survivance explique son influence sur les systèmes maçonniques « templiers » actuels. De plus, la transmission individuelle de la qualité de « Chevalier du Temple » a permis que la filiation authentique soit toujours assurée, témoignant ainsi de l’intégralité du message dans la fidélité à la sainte religion chrétienne.

 

Plusieurs hauts dignitaires réguliers du Régime Ecossais Rectifié, ayant senti le besoin pressant de revenir aux sources de la chevalerie templière, eurent le privilège d’être reçus Chevaliers du Temple et Clercs de la Stricte Observance par un éminent dignitaire de l’Ordre en Europe Centrale, désigné sous son nom d’Eques Professus ab Hieracio. Cette filiation, qui conférait la transmission de l’intégralité du message templier, eut un caractère exceptionnel et permit ainsi la revivification de l’Ordre dans notre pays.

La IIIe Province templière, dite d’Occitanie fut restaurée le 11 novembre 1995 au cours d’une cérémonie qui reprenait les fastes de la Maçonnerie templière à ses débuts ; ce même jour, le Grand Prieur de l’Ordre devait installer le Grand Maître Provincial et ses Officiers dans la plus pure tradition templière de la Stricte Observance.

 

L’organisme directeur de la Province est donc le Grand Chapitre Provincial d’Occitanie qui se réunit au moins quatre fois par an. Présidé par le Grand Maître Provincial, il comprend, en tout, neuf Grands Dignitaires, tous Chevaliers Profès, et délivre les grades chevaleresques ; il est amené à se prononcer sur toute décision intéressant le gouvernement et l’avenir de l’Ordre.

 Les grades symboliques (ou allégoriques) sont délivrés par la Grande Loge Ecossaise, qui n’est qu’une émanation du Grand Chapitre Provincial et gère plusieurs loges en France, d'autres étant en cours de constitution (Foulques de Matas, Jacques de Molay, Stella Rosaque, Saint-Martial, Charles de Hund aux Trois Colonnes, La Rose du Temple, Saint-Jacques aux Trois Coquilles… pour ne citer que les premières créées). Ces grades correspondent à ceux de la Franc-Maçonnerie traditionnelle :

 

Apprenti

Compagnon

Maître

 

Le Grand Chapitre Provincial est seul habilité à délivrer les grades suivants de l’Ordre Intérieur :

 

Maître Ecossais (ou Ecossais Vert)

Chevalier de l’Epée ou de l’Orient

Chevalier de l’Aigle Prince Souverain de Rose-Croix

Novice séculier

Chevalier du Temple

Chevalier Profès (qui n’est pas un grade mais une dignité)

 

Les grades additionnels sont délivrés par le Grand Chapitre Provincial et par les Préfectures : il s’agit des grades de Chevalier de l’Epée ou de l’Orient et de Chevalier de l’Aigle Prince Souverain de Rose-Croix qui ne peuvent être conférés qu’à des Maîtres Ecossais et précèdent le Noviciat séculier. Ils furent pratiqués, en France, entre 1773 et 1776, et incorporés au système de la Stricte Observance pour répondre aux désirs des Frères français ; mais, faisant concurrence aux grades similaires alors existants, ils furent rapidement abandonnés. Ils ont été réincorporés par la Stricte Observance contemporaine pour assurer une transition entre le grade de Maître Ecossais, qui relève, sur le plan rituel, de la Maçonnerie symbolique, et la branche proprement chevaleresque et templière dont le Noviciat séculier est le grade probatoire.

Le Grand Chapitre Provincial travaille, par ailleurs, les grades du Chapitre de Clermont (1730-1764) dont les deux premiers, et surtout le Chevalier Sublime de Dieu et de son Temple, paraissent avoir inspiré fortement le baron de Hund et ses associés. Le rite se compose de trois grades :

 

Maître Ecossais de Saint-André du Chardon

Chevalier Sublime de Dieu et de son Temple

Prince Adepte Grand Rose-Croix

 

Ces grades ne sont délivrés qu’aux membres de l’Ordre ayant atteint au moins le grade de Maître Ecossais ou Ecossais Vert.

 

Quant à l’Ordre Sublime des Chevaliers Elus (1750), dans sa forme templière, il est également travaillé occasionnellement par le Grand Chapitre. Sur le plan historique, par suite de son antériorité, certains auteurs affirment qu’il put influencer les « inventeurs » de la Stricte Observance par la légende néo-templière développée dans le catéchisme et son rattachement déclaré à l’Ordre du Temple.

Le Grand Chapitre Clérical est présidé par le Grand Prieur. Il délivre les grades du Cléricat ou Très Saint Ordre, à savoir : Postulance, Noviciat clérical et Canonicat, qui sont des grades sacerdotaux fortement inspirés par la liturgie et le sacerdoce catholiques dans leur forme rituelle.

Le Chapelinat (encore appelé Capellanatus au XVIIIe siècle), correspondant à la dignité de Vidame d’une Chapellenie templière, est conférée rituellement à ceux qui en sont investis.

Les Grands Prêtres des Templiers (Magni Sacerdotes Templariorum), Supérieurs Inconnus de l’Ordre ou Frères de la Suprême Initiation, de la branche secrète de l’Ordre du Temple, sont réunis en un Conclave ou Haut Chapitre Clérical ; ils sont cooptés au sein du dernier degré du Cléricat et sont les gardiens de la stricte observance de la Règle (et inscrits dans le Livre Mauve).

Partager cet article

Commenter cet article

Abraxas 13/02/2008 15:43

Bonjour,
Pour toutes celles et tous ceux qui souhaitent découvrir la Stricte Observance Templière, le mieux serait peut être de se rendre sur le site de la SOT. www.oisot.com
Frater:.