Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

l'Ordre du Moniteur Secret

19 Juin 2005 , Rédigé par GLMMMF Publié dans #hauts grades

1 Samuel XVIII,1-4

Or, dès que David eut fini de parler à Saül, Jonathan s’attacha à David et l’aima comme lui- même.

Ce jour là, Saül retint David et ne le laissa pas retourner chez son père.

Alors, Jonathan fit alliance avec David, parce qu’il l’aimait comme lui même.

Jonathan se dépouilla du manteau qu’il portait et le donna à David, ainsi que ses habits, et jusqu’à son épée, son arc et son ceinturon.

Le bref historique qui suit est essentiellement tiré de:

- Collectanea, volume 13, publication du Grand Collège des Rites des Etats Unis d’Amérique, par William G. PEACHER, publié en 1988.

- The Order of the Allied Masonic Degrees par Harold Prestige publié en 1979.

- The History of the Order of the Secret Monitor par Maurice Herman Kellerman publié à Sidney en 1994.

Un catalogue de la Bibliothèque Nationale à Paris, mentionne un ouvrage intitulé : Abrégé des Lois et Constitutions de l’Ordre de Jonathan institué en l’honneur de la Providence Divine, 1762. Cet ouvrage n’a cependant pu être retrouvé. Il est cependant possible qu’il ait été la source d’un autre ouvrage, lui Hollandais, contenant les Règlements, Statuts, Constitutions et Cérémonies de l’Ordre de Jonathan et David et Jésus Christ, Amsterdam 1773. Celui-ci figure dans la Bibliothèque du Grand Orient des Pays-Bas et une copie dans celle de Mark Mason’s Hall à Londres.

Ce rituel décrit un Ordre en sept degrés et semble donc avoir été pratiqué dès la fin du XVIIIème siècle.

Un autre lien avec la France peut être mentionné à propos de l’attribution le 27 décembre 1788 à Hendrick Bolt, Vénérable Maître de la Loge Concordia Vincit Animos à Amsterdam, d’une patente émanant des Chapitres Jésus et Jonathan et David établis en Avignon l’autorisant à établir des Chapitres des Ordres Unis de Jonathan et David et Jésus Christ à Amsterdam. Le nom Carpentras figure sur l’un des deux sceaux de cire rouge apposés sur ladite patente. Le Grand Chapitre de Bolt ne vécut cependant que cinq ans et s’éteignit à la mort de son fondateur en 1793.

A cette époque, de nombreux émigrants Hollandais Protestants tournaient leurs regards vers le Nouveau Monde dans l’espoir d’y trouver tant de meilleures conditions de vie que la liberté d’exercer leur culte. Il est vraisemblable qu’ils furent le vecteur de la transmission de l’Ordre vers la jeune Amérique.

La diffusion de l’Ordre fut rapide puisque mention en est faite dès 1831 date à laquelle fut publié par Avery Allyn un Rituel de Grade du Moniteur Secret.

Il fut primitivement conféré individuellement, comme un side degree, et sans aucun contrôle juridictionnel.

Fondé le 14 janvier 1892, à Richmond en Virginie, le Souverain Collège des Grades Maçonniques et Chrétiens Alliés pour l’Hémisphère Occidental en prit bientôt le contrôle.

Le 16 avril 1932 fut créé à Salisbury en Caroline du Nord le Grand Conseil des Grades Maçonniques Alliés pour les Etats Unis d’Amérique. Ce Grand Conseil revendiquait lui aussi le contrôle de l’Ordre mais la rivalité prit fin quand en 1933 les derniers membres du Grand Collège de 1892 s’unirent au nouveau Grand Conseil.

L’Ordre, primitivement travaillé en un seul Grade le fut ensuite, comme en Grande Bretagne, en trois Grades et en février 2000, lors de son Assemblée Annuelle, le Grand Conseil des Grades Maçonniques Alliés des Etats Unis d’Amérique autorisa chacun de ses Conseils à s’ériger, lorsqu’il le souhaiterait, en Conclave de l’Ordre du Moniteur Secret.

L’introduction de l’Ordre du Moniteur Secret en Grande Bretagne est due au Dr. Isaachar Zacharie. De nationalité britannique, il émigra très jeune aux Etats Unis où il vécut environ quarante-cinq ans regagnant l’Angleterre en 1875 après avoir été initié en Californie en 1848 puis avoir servi en tant que médecin durant la Guerre de Sécession.

A Londres il devint en 1882 membre de la Loge de Marque Bon Accord, où il rencontra plusieurs Frères ayant reçu le Grade de Moniteur Secret en des époques et lieux très divers.

Sous son égide un Grand Conseil du Moniteur Secret fut formé en 1887 et les Grades portés au nombre de trois, le dernier étant celui de Suprême Gouverneur.

Cette nouvelle construction parut satisfaire une cinquantaine de Frères américains de Rocklands dans le Maine, titulaires du Grade unique américain, lesquels pétitionnèrent en 1894 le Grand Conseil du Dr Zacharie aux fins de fonder, sous sa juridiction, un Conclave de l’Ordre dans leur ville.

Cette démarche irrita le Grand Conseil des Grades Maçonniques Alliés des Etats Unis d’Amérique qui réagit en accordant au Grand Conseil des Grades Maçonniques Alliés de Grande Bretagne, fondé le 9 août 1879, le droit de conférer le Grade de Moniteur Secret concurrençant ainsi le Grand Conseil du Dr Zacharie.

S’ensuivit une période de 37 ans au cours desquels deux juridictions conférèrent concurremment l’Ordre du Moniteur Secret en Grande Bretagne….

Cette discorde prit fin par un accord à l’anglaise lorsque en 1931, le Colonel C.W. Napier-Clavering, Grand Maître du Grand Conseil des Grades Maçonniques Alliés, fut élu Suprême Gouverneur du corps concurrent. Le Grand Conseil des Grades Maçonniques Alliés abandonna alors le Grade au Grand Conseil de l’Ordre du Moniteur Secret.

En France, comme précisé dans la présentation, l’Ordre fut introduit par l’attribution le 29 septembre 1993 d’une patente du Grand Conclave de l’Ordre du Moniteur Secret ou Fraternité de David et Jonathan pour les Iles Britanniques et les Territoires Outre Mer aux fins de créer le Conclave Narbo Semper Fidelis n° 383 destiné à travailler à Narbonne.

 

Partager cet article

Commenter cet article