Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Serment du Chevalier du Temple

19 Juillet 2005 Publié dans #chevalerie

. Promettez-vous à Dieu et à Notre-Dame que tous les jours de votre vie vous serez obéissant au Maître du Temple et à n'importe quel commandeur que vous aurez ? "  " Oui, sire, s'il plaît à Dieu. " " Encore promettez-vous à Dieu et à Madame sainte Marie que tous les jours de votre vie, vous vivrez chastement de votre corps ? "  " Oui, sire, s'il plaît à Dieu. " " Encore promettez-vous à Dieu et à notre Dame sainte Marie que vous, tous les jours de votre vie, vous vivrez sans avoir rien en propre ? " : " Oui, sire, s'il plaît à Dieu. " " Encore promettez-vous à Dieu et à notre Dame sainte Marie que vous observerez tous les jours de votre vie les bons usages et les bonnes coutumes de notre Maison, ceux qui y sont et ceux que le Maître et les prud'hommes de la Maison y mettront? " " Oui, s'il plaît à Dieu, sire. " 

 " Encore promettez-vous à Dieu et à Madame sainte Marie que vous, tous les jours de votre vie, vous aiderez à conquérir, avec la force et le pouvoir que Dieu vous a donnés, la sainte terre de Jérusalem, et que vous aiderez à garder et à sauver celles qui sont tenues par les chrétiens, selon votre pouvoir? " " Oui, sire, s'il plaît à Dieu. " " Encore promettez-vous à Dieu et à Madame sainte Marie que jamais vous ne quitterez cet ordre pour plus fort ni pour plus faible ni pour pire ni pour meilleur, à moins que vous ne le fassiez par congé du Maître et du couvent qui en ont pouvoir?  " Oui, sire, s'il plaît à Dieu. " " Encore promettez-vous à Dieu et à Madame sainte Marie que jamais vous ne serez en lieu ou place où nul chrétien ne soit privé à tort et sans raison de ses biens, ni par votre force ni par votre conseil? " " Oui, sire, s'il plaît à Dieu. " 

" Et nous, de par Dieu et de par notre Dame sainte Marie, et de par monseigneur saint Pierre de Rome, et de par notre père le pape et de par tous les frères du Temple, nous vous admettons à tous les bienfaits de la Maison, qui lui ont été faits dès le commencement et qui lui seront faits jusqu'à la fin, et vous, et votre père, et votre mère et tous ceux de votre lignage que vous voudrez accueillir. Et vous aussi, admettez-nous à tous les bienfaits que vous avez faits et que vous ferez. Et ainsi nous vous promettons du pain et de l'eau et la pauvre robe de la Maison, et beaucoup de peine et de travail. " 

  

Partager cet article

Commenter cet article