Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Brahmâ

2 Juillet 2007 , Rédigé par Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraim Publié dans #hauts grades

Il y a plusieurs millions d' années, quand il n' y avait ni la terre, ni le soleil ni les étoiles, et que seule était la matière indistincte, existait déjà de toute éternité l' Etre suprême, non créé, invisible  et incognicible, sans forme et pourtant occupant l' ensemble de l'espace infini. Cette âme universelle fut le germe de tout ce qui s' est depuis développé, la matrice qui contenait un modèle de toutes choses. Ainsi tout ce qui existe maintenant est l' émanation archétypale et l' image de ce Dieu incognicible. Par l' effet de Sa seule volonté la Terre, le Soleil, les éléments et toutes les énergies de la nature virent le jour.

Ce Créateur, dont la gloire est si grande et dont  il ne peut être fait aucune description, est appelé Sat en sanskrit, ce qui veut dire Celui qui est, Swayambhu, Celui qui s' est créé par Lui-même, Nervi Kalpa, Celui qui est Incréé, Av Yaka, Celui qui est Invisible, As Hariri, Celui qui n' a pas de corps, et Brahm ou l' espace infini, déterminant la forme des choses mais pas forme Lui-même, ou esprit opposé à la matière.

De Son cerveau, ou de Sa volonté, jaillit Brahmâ, appelé aussi Pita Maha, ou le Père de toutes choses, Prajapati, ou Seigneur des existences, Dhatra ou le Géniteur, le principe mâle, Lokapurwayas ou le premier-né des êtres, Surasvara, ou les Seigneur des Divinités. Et à Lui, Para-Brahma, ou Brahm, la cause primordiale, transmit tous Ses pouvoirs et retourna à sa condition première d' éternité et de béatitude. Le Livre de Manu dit : " Après avoir créé l' univers, Lui, à Qui la notion de pouvoir est incompréhensible, disparut à nouveau absorbé par l' Âme suprême. S' étant retirée dans les ténèbres primitives, la Grande Âme demeura avec l' inconnaissable et fut vide de toute forme. C' est ainsi, par une alternance de veille et de repos, que l' immuable Principe, cause que toutes les créatures vivent et meurent, est successivement actif puis inerte. "

Partager cet article

Commenter cet article