Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Le Zend Avesta

2 Juillet 2007 , Rédigé par RAPMM Publié dans #hauts grades

Le Zend Avesta est le Livre sacré des anciens Perses et des actuels Parsis. Il enseigne que Zervane Akenere, ou le temps incréé, donna naissance à deux Divinités nommées Ormuzd et Ahriman, de deux natures foncièrement différentes, l' Une étant le fruit de la foi, et l' Autre celui de l' incrédulité. Ormuzd est Dieu de lumière et de bonté, demeurant dans un monde radieux, et créateur des anges glorieux et de toutes les choses indispensables au profit et au bonheur de l' humanité, tandis que Ahriman est esprit  d' obscurité et de malheur, et le créateur des anges maléfiques et de toute chose qui peut nuire aux hommes, détruire l' humanité et contrarier les plans d' Ormuzd Ainsi, entre ces principes opposés de lumière et d' obscurité il y a une bataille permanente pour la suprématie. Finalement    l' empire d' Ormuzd sera établi et Ahriman et ses troupes seront pardonnés, et tous connaîtront le bonheur éternel. L' homme déchu par le péché originel est exposé à la tentation d' Ahriman et les Devas, les esprits du Mal. Mais Ormuzd et son armée d' anges restent constamment en éveil pour le sauver de ce pouvoir malin. L' intercesseur pour cette entreprise est Mithra qui était né dans une caverne creusée dans le rocher. C' est ici l' occasion d' exposer une allégorie persane : Ormuzd a été créé de pure lumière, et Ahriman, au contraire, de plus sombre obscurité. Ormuzd a créé six Divinités bénéfiques semblables à Lui-même, et Ahriman, six Divinités maléfiques. Puis Ormuzd en fit vingt-quatre autres qu' Il plaça dans un œuf. Mais Ahriman en fit un nombre égal qui brisa l' œuf. C' est de cette façon que fut créé le monde avec son mélange de bon et de mauvais. Les vingt-quatre Divinités bénéfiques sont les douze mois de l' année, répartis en quinzaines de jours, et symbolisent le déclin puis la croissance de la Lune, comme c' était l' usage chez les Indiens et les Romains. L' Avesta insiste auprès des croyants pour la prière, la charité et la résistance à la tentation, l' obéissance aux lois du gouvernement et le soin dans le travail de la terre. Zoroastre n' est pas l' auteur du Zend Avesta, ni le fondateur de cette religion, mais Il en fut à la fois le plus grand exégète, réformateur et prophète. Il a été aussi créateur des mystères perses, qui furent assimilés à ceux de Memphis, dont Zoroastre fut un adepte.

Partager cet article

Commenter cet article