Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Adam : pensée et volonté : Martinez de Pasqually

15 Avril 2012 , Rédigé par Martinez de Pasqually Publié dans #spiritualité

Après tout ce qui a été dit sur le genre de la prévarication d'Adam, cette vérité ne peut échapper d'un instant à la vue physique, animale, spirituelle, passive et éternelle de l'homme, sans heurter de front les sentiments puissants et toutes les vertus immenses et infinies qui sont adhérentes et innées dans lui. On a vu que son crime a pris son principe dans les sollicitations que les esprits pervers firent au premier homme, Dieu émané, que nous nommons Adam, ou premier père temporel, ou homme roux, ou Réaux, qui signifie homme-Dieu très fort en sagesse, vertu et puissance, trois choses très saintes et innées avec certitude dans l'homme, et qui font en lui la pensée, l'image et la ressemblance du Créateur. On a vu que la pensée du crime n'était point venue de lui, mais seulement de sa volonté directe en sa qualité d'homme libre. En effet, comme je l'ai dit ailleurs, la pensée provient à l'homme d'un être distinct de lui. Si la pensée est sainte, elle provient d'un esprit divin ; si elle est mauvaise, elle provient d'un mauvais démon. Ainsi, toutes les volontés de l'homme ne sont mises en opération et en action que conformément à la conception de sa pensée. Ceci ne se borne point à ce monde seul ni aux hommes en général, mais j'y comprends encore tous les autres mondes et tous les êtres spirituels qui les habitent, soit ceux dont l'Eternel se sert pour se communiquer à sa créature mineure, ainsi que pour la manifestation de sa gloire dans toute la création de cet univers, soit les autres quelconques à nous ignorés. Les démons eux-mêmes, malgré la condamnation qu'ils ont reçue du Créateur dès l'instant de leur prévarication, n'ont point changé de lois à cet égard ; ils jouissent pleinement et entièrement de leurs actions selon leur volonté pensante, mais ils ne peuvent espérer aucune communication de pensée divine que celle dont ils se rendraient susceptibles s'ils changeaient leur volonté mauvaise. Il en est donc dans cette cour démoniaque en fait de loi et d'ordre, d'horreur et d'abomination, comme il en est, sans comparaison, dans la cour spirituelle divine. Le principal chef des démons, qui a fait serment d'attaquer constamment et avec opiniâtreté la loi du Créateur, est l'arbre de vie du mal pour une éternité. Il communique sa pensée mauvaise aux anges qui lui sont assujettis et ceux-ci, conformément à leur volonté mauvaise, mettent cette pensée en action et en opération pour la persécution des mineurs. Toute la tâche de ce chef d'abomination est de soumettre les mineurs à ses lois obscures et de les leur faire paraître aussi nettes et aussi claires que celles que le Créateur a mises dans sa créature...

Extrait du Traité sur la Réintégration des Etres. Source : http://prunelledeliere.canalblog.com

Partager cet article

Commenter cet article