Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Aleister Crowley

4 Avril 2012 Publié dans #déviances et sectes

Aleister Crowley (1875-1947), anglais de naissance, grand joueur d'échec, poète, alpiniste, peintre, fut surtout le plus célèbre mage du vingtième siècle.

Aleister Crowley(1875-1947), anglais de naissance, grand joueur d'échec, poète, alpiniste, peintre, fut surtout le plus célèbre mage du vingtième siècle. Pour en savoir plus consulter aussi le site de : Compas Equerre  Déclaré de son vivant « l'homme le plus pervers du monde », il fut surtout en rébellion contre la morale chrétienne et une certaine pudibonderie. Profondément provocateur, cela écartait les curieux, il n'était ni sataniste, ni même immoral, fait évident pour qui se penche sur ses travaux. Il était plutôt partisan, pour reprendre l'expression du professeur Massimo Introvigné, d'une forme « d'athéisme magique ». Son ?uvre, sa pensée, mais surtout sa figure, marqua la culture populaire des année 50-60 surtout dans le domaine musical, comme les Beatles, Led Zeppelin, etc.

Aleister Crowley naquit le 12 octobre 1875 à Leamington Spa dans le Warwickshire d'une famille bourgeoise. Aleister Crowley fut l'unique enfant d'Edward Crowley, brasseur tôt retraité, et d'Emily Bertha Bishop de son nom de jeune fille. Ses parents étaient membres d'une secte protestante fondamentaliste : la Fraternité de Plymouth (ou darbystes). En 1887, son père meurt d'un cancer de la langue.

Très proche de son père, Aleister Crowley est marqué par son décès, d'autant plus que sa mère déménage à Londres et confit son éducation à son oncle qui le remet au mains des darbystes. De cette éducation sévère et froide, Aleister Crowley sortira brisé et rejettera le christianisme à l'excès. Faisant montre d'une certaine facilité intellectuelle, mais sans cesse malade, sa famille retire Aleister Crowley du collège darbyste afin de confier son éducation à un précepteur : Archibald Douglas. Cet homme va grandement influencer le jeune Aleister Crowley. Portant masque de protestant rigoriste cet homme est un véritable hédoniste.

Entre ses mains, Aleister Crowley se sent libéré : il est initié au jeu, à l'alcool, au tabac et aux femmes. Il voyage dans les Alpes et se passionne pour l'alpinisme. Durant cette période, il devient aussi un joueur d'échec réputé et publié ses premiers poèmes dans un journal religieux. En 1895, Aleister Crowley entre au Trinity College de Cambridge ; enfin, il a le sentiment d'être totalement libre. Intellectuellement doué, Crowley cumule d'excellents résultats scolaire, poursuivant sa passion pour les échecs et la littérature, il pense à une carrière diplomatique. C'est aussi durant cette période qu'Aleister Crowley découvre sa bisexualité. Durant cette période, Aleister Crowley va faire sa première rencontre avec le monde des sociétés secrètes par l'entremise d'Heriz Smith, qui l'initie dans un groupe para-maçonnique.

Déçu par la pauvreté des rituels, Aleister cesse rapidement de participer à cette société. Aleister Crowley connaît de façon informelle sa première expérience mystique le 31 décembre 1896 : un sentiment d'unité avec le cosmos l'envahie. Cette expérience est suivie d'une maladie, durant laquelle il décide de consacrer sa vie à son accomplissement spirituel. C'est pour lui l'unique but de l'existence. Lors d'une de ses expéditions d'alpinisme, Aleister Crowley fait le rencontre d'un membre de la Golden Dawn (l'Ordre Hermétique de l'Aube Dorée) qui l'introduit dans l'ordre. La Golden Dawn est un ordre initiatique para-maçonnique dont les enseignements synthétisent la kabbale, la Rose-Croix et la mythologie égyptienne. La structure initiatique et hiérarchique de l'ordre est basé sur l'arbre sephirothique de la kabbale.

La Golden Dawn propose non seulement un enseignement théorique, mais aussi un enseignement pratique au travers de la magie cérémonielle, la magie énochienne, le tarot, etc. Le 18 novembre 1898, Aleister Crowley est initié à la Golden Dawn. Cette même année, Aleister Crowley hérite de la fortune de son père et quitte les études afin de s'adonner à la Magie. Aleister Crowley connaît au sein de l'ordre une ascension fulgurante. Cependant, en allant directement chercher chez le grand Maître S.L. Mathers un degré qu'on lui refuse en Angleterre, au temple de Londres, il ne fait qu'exacerber une crise interne entraînant la chute de l'ordre et son morcellement en différents ordres mineurs. Déçu par cette expérience, Aleister Crowley quitte l'Angleterre, entamant une série de voyages dans le monde. Au Mexique, il est initié à la Franc-Maçonnerie au Rite Ecossais Ancien et Accepté. En quelques mois, il acquiert les 33 degrés du rite.

En parallèle de ses voyages, il continue à pratiquer les rites théurgiques de la Golden Dawn et prétend ainsi atteindre différents niveaux spirituels. Désirant rejoindre à Ceylan (l'actuelle Sri Lanka) son ami Alan Bennette, bouddhiste fraîchement converti et ancien membre de la Golden Dawn, Aleister Crowley se rend à Hawaï, au Japon, à Hongkong, à Singapour et enfin à Colombo. Aleister Crowley poursuit aussi sa passion pour l'alpinisme ; avec une équipe, il bat le record d'ascension du K2 : 6700 mètres. Aleister Crowley retourne à Paris en 1902, où il fréquente les milieux artistiques. Il retrouve S. L. Mathers avec lequel il se fâche. Pendant deux années, Crowley se désintéresse de la magie. Le 12 août 1903, Aleister Crowley épouse Rose Kelly et entame un voyage de noces de sept mois de Paris à Naples, en passant par Ceylan et enfin Le Caire. Arrive au Caire, Rose présente des signes de médiumnité.

Elle insiste au près de son mari afin qu'il invoque Horus, qu'elle a reconnu sur une stèle du musée du Caire, stèle portant le numéro 666, nombre de la Bête dans l'Apocalypse de Saint Jean. Le dieu égyptien se fait connaître à Rose sous le nom de Ra-Hoor-Khuit. Aleister Crowley obéit à sa femme et pendant trois nuits de suite il reçoit, d'une entité se nommant Aiwass, la dictée du Liber Legis (Le Livre de la Loi).

Dans un premier temps, se livre lui paraît effrayant, violent, chose vraie dans une lecture littérale. Aleister Crowley met le Liber Legis de côté. Divisé en trois parties, Le Livre de la Loi annonce l'avènement d'une nouvelle ère, un nouvel éon, celui du Fils (après celui de la Mère et celui du Père). Le passage à ce nouvel éon se fera dans le sang et les larmes et sonnera le glas du Christianisme, religion du Père, l'éon d'Osiris. Ce dernier ayant lui-même supplanté les religions païennes, polythéistes, religions de l'ère de la Mère, éon d'Isis.

La formule dominant le nouvel éon est : « Fais ce que veux sera toute la Loi » ; c'est la Loi de Thélème. Il ne faut pas voir dans cette formule une licence à s'adonner à chacunes de nos pulsions. La Loi de Thélème invite à découvrir ce que nous sommes afin de réaliser notre propre potentialité, ce que Crowley nomme la Volonté Vraie. Obéir à la Loi de Thélème nécessite une véritable ascèse intellectuelle et physique. Pour appuyer cette idée, la Loi de Thélème est suivie de la formule suivante : « l'Amour est la Loi, l'Amour soumis à la Volonté ».

Malgré le caractère amoral du Liber Legis, Aleister Crowley annonce à Mathers le nouvel éon, affirmant qu'il a été choisi par les Maître Secret comme nouveau Grand Maître de la Golden Dawn. Après cela, il cesse toute activité magique, fait qu'il regrette peu de temps après. A la suite de son voyage, Crowley reprend ses pratiques magiques, étudie le Liber Legis, invoque Aiwass et, de retour en Grande Bretagne en avril 1906, il affirme avoir été reçu dans l'Ordre Intérieur en tant que Maître du Temple, à la suite d'une vision. Aleister Crowley quitte Rose et entame une nouvelle série de voyages (Maroc, Algérie, Espagne), tout en se consacrant à la pratique de la magie.

En 1907 il fonde son propre ordre magique dans la continuité de la Golden Dawn. : l'Astrum Agentinum (A.A.). Il dote son ordre d'une revue luxueuse et érudite, The Equinoxe. L' A.A. ne compta jamais plus d'une centaine de membres. A la même période, Aleister Crowley rédige de nombreux ouvrages ésotériques accompagnant le Liber Legis, les holies books. La même année il rencontre Victor Neuburg, amant et partenaire d'importantes opérations magiques. En 1911, Crowley rédige le Liber IV , première version de son livre majeur sur la magie : La magie en théorie et en pratique. En 1910, John Yarker, célèbre Franc-Maçon, reconnaît le 33eme degré du REAA d'Aleister Crowley et l'initie aux plus hauts de grés de son rite : Memphis-Misraïm. En 1911, il est reçu dans l'ordre néotemplier de Théodore Reuss : l'Ordo Templi Orientis (O.T.O.). Aleister Crowley va rapidement prendre la tête de cet ordre, qui met la magie sexuelle au centre de ces pratiques (formulant une sorte de tantrisme occidental).

Crowley le réforme afin de devenir son Eglise, véhiculant les idées contenues dans le Liber Legis. Surpris par la guerre, Crowley quitte la Suisse, séjourne en Angleterre et s'embarque pour les U.S.A. Ayant dilapidé la fortune familiale, Crowley connaît une véritable misère financière. Durant cette période américaine, il diffusa activement la doctrine du Livre de la Loi et s'adonne à la peinture. En 1920, il s'installe à Fontaibleau avec Leah Hirsig, sa partenaire magique. Le 2 avril de la même année, Aleister Crowley fonde à Cefalu en Sicile l'Abbaye de Thélème. En ces lieux, il installe une communauté de fidèles vivants en conformité avec les principes du Livre de la Loi. A l'âge de 46 ans, en 1921, Corwley affirme avoir atteint le degré le plus haut de l'initiation spirituelle, le grade d'Ipsissimus. Sans le sous, les conditions de vie à l'abbaye se dégradent, jusqu'à la mort accidentelle d'un membre en 1923. Crowley est accusé d'avoir sacrifié son disciple. Le 23 avril 1923, Aleister Crowley et ses disciples sont expulsés par le régime fasciste. Les années qui suivent sont faites d'errances. Aleister Crowley s'investie dans des projets sans envergures n'aboutissant pas pour la plupart.

Cependant, il garde de nombreux fidèles . L'O.T.O. le reconnaît comme Grand Maître Suprême en 1925 et lui verse une pension. Il commence même à toucher des royalties pour ses ouvrages. Affaibli, il s'installe dans une pension familiale en 1945. Le 1er décembre 1947, Aleister Crowley décède d'une faiblesse cardiaque.

Source : http://www.esoterisme-alchimie.com/

Partager cet article

Commenter cet article