Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Apprendre à aimer

3 Octobre 2012 , Rédigé par Claude P. T., Fr\ Chev\ Publié dans #Planches

Que l’on ne se méprenne pas sur le thème de cette planche. Il n’est pas dans mon intention de vous donner un cours magistral sur une méthode infaillible pour apprendre à aimer.

Je souhaite simplement partager avec vous mes réflexions sur ma quête de Chevalier Rose+Croix, faire le bilan de mes expériences et de mon ressenti sur ce grade.

En préambule, je dois vous confier qu’au cours de mon périple dans ce 18ème grade, la découverte de mon cancer, avec son traitement conséquent, a contribué à remettre en cause certaines de mes priorités, plaçant notamment le développement spirituel avant le matériel, ce qui, vous le conviendrez, est le côté positif de la situation.

Ce 18ème grade m’a fait découvrir que la somme de son enseignement converge vers un point commun, l’amour du prochain, le partage et le don de soi.

Ces symboles et son rituel en témoignent.

Le symbolisme du pélican.

Les anciens croyaient que le pélican s’ouvrait la poitrine pour nourrir ses petits. L’on sait tous qu’il en est rien et que ce généreux oiseau ne fait que presser son oesophage pour en faire ressortir les aliments qu’il destine à ses petits.

Néanmoins le sens symbolique de ce geste demeure et représente pour nous FF\ Ch\ la charité, donc l’amour, ainsi que le sacrifice rédempteur du Christ, ce qui explique notamment toutes les représentations du pélican à l’intérieur des cathédrales et sur les objets liturgiques.

La Rose sur la Croix.

Si la Rose sur la Croix est un symbole qui m’incite à la méditation de par ma culture judéo-chrétienne, l’enseignement du 18ème grade m’a confirmé que la croix symbolise les difficultés, les peines de la vie et les sacrifices que l’homme doit subir au cours de son existence terrestre, permettant ainsi sa transmutation et son évolution exprimées par la rose, symbole ésotérique du don de soi, l’acte d’amour par excellence.

La Parole perdue et retrouvée.

Etrangement, l’expérience de la maladie est intervenue à point nommé pour méditer sur le sens hermétique de la Parole perdue et retrouvée « INRI » Igne Natura Renovatur Integra – La Nature est intégralement renouvelée par le feu.

Au cours des nombreuses séances de radiothérapie, destinées concrètement à me régénérer par le feu, j’ai eu tout le temps de réfléchir et de faire le parallèle avec le sens ésotérique de la Parole, à savoir la transmutation de l’homme, destiné à servir son prochain, une fois de plus un acte d’amour.

La Cène mystique.

Avec ma réception au 18ème grade, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir et de participer à la Cène Mystique, qui m’a profondément ému, émotion depuis lors chaque fois renouvelée. La force de son message illumine ce grade.

Contrairement à l’Eucharistie pratiquée dans ma jeunesse, où l’on reçoit le corps du Christ, sans qu’il vous soit rien demandé en échange et pour laquelle je n’avais pas une grande conviction, la Cène Mystique m’a dévoilé son sens profond, le partage, car je reçois et je donne.

Enfin, les trois vertus théologales.

La Foi, la Charité et l’Espérance sans lesquelles nous ne pouvons mettre en pratique notre mission de Ch\ Rose+Croix.

Avec tout l’enseignement qui m’a été donné dans ce grade, il me semble légitime qu’au cours de mes réflexions, je me sois interrogé sur ma capacité à aimer.

Suis-je déjà si parfait que je ne puisse encore avoir besoin d’apprendre à aimer, ou d’apprendre à mieux aimer ?

C’est cette interrogation qui m’a inspiré le thème de cette planche.

Parler d’amour est un sujet difficile, d’autant plus que ce beau mot est souvent galvaudé, mais il m’a semblé important de traiter en toute humilité de ce thème, plus particulièrement dans le cadre du 18ème grade, qui en est la parfaite illustration.

Il faudrait déjà savoir ce que c’est que l’Amour.

Quelques maîtres à penser m’ont éclairé à ce sujet.

Socrate, dans une vision poétique, explique que nos lointains ancêtres étaient composés d’un corps double que Zeus décida malheureusement de couper en deux. Depuis lors, nous ne faisons que rechercher notre moitié. L’amour ne serait que le désir de retrouver notre unité originelle perdue.

Socrate exprime une opinion plus réaliste en rejoignant en cela d’autres penseurs en déclarant que « l’amour est un désir de Dieu qui s’ignore et qui ne trouve son repos qu’en Dieu ».

Aristote a aussi quelques opinions sur la notion d’amour. Il nous parle d’eros et de philia.

Alors qu’eros n’est qu’une pulsion, un désir fondamentalement ambivalent, philia est un amour d’amitié qui permet à des êtres humains de se réjouir ensemble dans un partage réciproque.

Mais c’est dans l’amour christique qu’il faut rechercher la meilleure définition de l’amour.

Les auteurs des Evangiles ont trouvé le mot grecque agapé qui désigne un amour ou domine la pure bienveillance et le don de soi.

Et pour comprendre cela il faut se référer aux paroles de Jésus.

« Si vous aimez ceux qui vous aiment, qu’elle récompense aurez-vous ? »

« Et si vous réservez vos saluts à vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? »

« Aimez vos ennemis et priez pour vos persécuteurs »

(Matthieu, 5, 43-48)

Le G \Arch\ de l’U\ ne fait aucune différence entre les humains, car selon les Evangiles « il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes ».

Apprendre à aimer ou à mieux aimer, c’est donc faire l’apprentissage de l’amour-agapé, qui demande beaucoup d’efforts, parce que nous y sommes mal préparés.

Agapé est à l’origine du mot agape et je me permets de rappeler ici tout le sens hautement symbolique de nos agapes, qui ne sont pas exclusivement de joyeux repas entre amis, mais un rituel célébrant l’amour fraternel.

Le propre de l’égoïsme humain, c’est de toujours vouloir s’affirmer, dominer l’autre et ne penser qu’à soi.

L’amour-agapé c’est exactement le contraire.

Lorsque l’on parle d’amour, on lie souvent ce mot avec la compassion. L’amour et la compassion sont deux aspects de la même émanation.

Selon une définition de sa Sainteté le Dalaï-Lama, la compassion est le souhait de voir les êtres vivre sans souffrance, alors que l’amour est le désir qu’ils soient heureux.

L’Amour du prochain est au cœur de l’enseignement maçonnique. Il est si important qu’il figure en tête du Code Maçonnique, ordonnant « Aime ton prochain » précédé seulement de l’injonction « Honore le G\ Arch\ de l’U\ ».

Entre Franc-Maçons, nous pratiquons l’Amour fraternel, qui est la pierre angulaire de la Franc-Maçonnerie

L’Amour fraternel doit guider nos paroles et nos actes entre FF\. C’est un principe que nous ne devons jamais oublier et qu’il nous faut cultiver et développer au fur et à mesure de notre parcours maçonnique.

C’est un travail sur nous-mêmes, aidé des symboles et des outils mis à notre disposition, en ayant pas peur de nous remettre régulièrement en question, fuyant la routine, qui est l’ennemie du progrès.

Mais si en Maçonnerie on parle beaucoup d’Amour Fraternel et également de Tolérance, cette dernière ne doit pas être une attitude complaisante qui se doit de tout accepter, et que de peur d’offenser l’autre, nous évitons d’agir d’une manière qu’il n’approuverait pas.

Mais savoir aimer, soit la pure bienveillance, ne sers à rien si l’on ne se met pas au service de son prochain.

Et c’est un réel challenge lorsque je constate les difficultés de la tâche en observant le monde qui m’entoure.

La consommation, la compétition, la jouissance et le désir de pouvoir semblent être les quatre piliers de notre civilisation.

L’envie est la pièce maîtresse de nos contemporains qui veulent tout satisfaire immédiatement.

Pour cela l’argent devient le but unique de l’existence.

Par contre, tout ce qui exige un effort est rejeté immédiatement.

Par conséquent, un grand danger menace l’être humain s’il n’est pas capable de revenir à de vraies valeurs.

Il faut qu’il cesse de céder à ses impulsions immédiates, autrement l’humanité coure au chaos.

Les habitants de cette planète sont déjà tellement atteints par le mal vivre, qu’ils ne s’en rendent plus compte.

Vous comprendrez qu’en observant mes contemporains, il m’arrive de ressentir un sentiment d’impuissance.

Heureusement, nos trois vertus « FOI, CHARITE, ESPERANCE » sont là pour me guider et m’épauler, aidé de mon bâton de pèlerin.

La Foi, sur laquelle je m’appuie pour croire et tenter de construire un monde meilleur.

La Charité. en la pratiquant selon mes moyens, seul ou à l’aide de mes FF\.

Et l’ESPERANCE, qui est sans doute la plus forte des vertus, car elle m’éclairera toujours et me permettra, si besoin est, de réanimer ma Foi et ma Charité.

La première question que je me suis posé après ma réception au 18ème a été la suivante :

Par où vais-je commencer pour respecter mon serment de Chev\ Rose+Croix ?

On va chercher souvent bien loin ce qui est à la portée de main.

C’est en premier lieu par notre contribution aux travaux de notre Loge et à l’aide fraternel que nous pouvons apporter au perfectionnement de nos FF\ que nous pourrons être utiles.

Dans cet esprit, j’ai la chance et l’honneur d’être depuis quelques années Préparateur des AA\ de ma Loge.

Cette activité m’offre l’opportunité de contribuer à la transmission de notre magnifique enseignement maçonnique et de guider mes FF\ dans leur premiers pas d’AA\ afin qu’ils deviennent de solides maillons de notre Chaîne d’Union.

En conclusion, j’ai essayé de démontrer à travers cette planche, toute l’importance du perfectionnement de l’Amour et du don de soi dans le parcours du Chev\ Rose-Croix, et en espérant avoir retenu votre attention, je terminerai par cette pensée chamanique :

« L’amour vient avec le silence ».

T\ P\ G\ M\, j’ai dit.

Source : http://www.fideliteprudence.ch

Partager cet article

Commenter cet article

Alba 03/10/2012 14:44


Mon BAF, en lisant ta planche, j'ai non seulement pu regarder dans la même direction que toi, mais j'ai ''senti battre ton cœur''.


j'ai plus appris sur l'amour en te lisant, qu''en plusieurs discussions en loge à ce sujet.


Je souhaiterai que tu participes au groupe secret sur Facebook. Envois moi ton mail et je te donnerai toutefois indications. 


mon adresse mail est jeanmathieu.alberghi@gmail.com.


ne te laisses pas dévorer par ce mal.


3 biz.