Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Cérémonie de réception au grade de Très Excellent Maître (3)

16 Juin 2012 , Rédigé par Rituel de Très Excellent Maître Publié dans #hauts grades

PRIERE

 

R. Sal.:"O Eternel, Dieu d'Israël! il n'y a point de Dieu semblable à Toi, dans les cieux et sur la terre; tu gardes l'alliance et la miséricorde envers Tes serviteurs qui marchent en Ta présence de tout leur cœur ! ainsi tu as tenu parole à Ton serviteur David, mon père; et ce que Tu as déclaré de

Ta bouche, Tu l'accomplis en ce jour par Ta puissance. Maintenant Eternel, Dieu d'Israël, observe la promesse que Tu as faite à David mon père en disant: Tu ne manqueras jamais devant Moi d'un successeur assis sur le trône d'Israël, pourvu que tes fils prennent garde à leur voie et qu'ils marchent dans Ma Loi comme tu as marché en Ma présence.

Qu'elle s'accomplisse donc, Eternel, Dieu d'Israël, la promesse que Tu as faite à Ton serviteur David

"Mais quoi! Dieu habiterait-I1 véritablement avec l'homme sur la terre ?

Voici, les cieux et les cieux des cieux ne peuvent Te contenir ; combien moins cette maison que j'ai bâtie! toutefois, Eternel mon Dieu, sois attentif à la prière de Ton serviteur et à sa supplication; écoute le cri et la prière que T'adresse Ton serviteur. Que Tes yeux soient jour et nuit ouverts sur cette maison, sur le lieu dont Tu as dit que là serait Ton Nom! écoute la prière que Ton serviteur fait en ce lieu. Daigne exaucer les supplications de Ton serviteur et de Ton peuple d'Israël, lorsqu'ils prieront en ce lieu! exauce, du lieu de Ta demeure des cieux, exauce et pardonne!"

"Maintenant, Eternel Dieu, lève--toi, viens à Ton lieu de repos, Toi et l'Arche de Ta majesté. Que Tes sacrificateurs, Eternel Dieu, soient revêtus de Ton salut, et que Tes bien-aimés jouissent du bonheur! Eternel Dieu, ne repousse pas ton oint, souviens- Toi des grâces accordées à David, Ton serviteur !"

Pendant la prière, le G.Pr., tous les Frères et le s Cand... sont debout. A la fin de la prière, lorsque le feu descend, tous se prosternent, disant par trois fois :

"Car Il est bon, car Sa miséricorde durera toujours".

La Shekinah doit apparaître (la lampe pendue au-dessus de l’Arche doit être allumée) en même temps que feu descend sur l'Autel (une autre lampe, très puissante, à reflets rougeâtres, suspendue au-dessus de l'Autel, est aussi allumée à ce moment là). Tous les membres se lèvent et donnent le  Signe d’admiration : (Il se fait en plaçant les deux mains levées , décalées, main droite plus haute , tête inclinée légèrement à droite

Puis ils chantent :

Tout Puissant Adonaï, viens et remplis

La Loge de Ta Gloire et nos cœurs de l'Esprit.

Préside à nos tenues. Aide-nous à trouver

La joie vraie d'enseigner le Bien au monde entier.

Le cortège peut rester sur place ou se rendre dans les parvis.

 

Instruction

 

T .V .M.:Les cérémonies de ce grade servent à représenter celles de l'achèvement et de la dédicace du Temple du Roi Salomon.

Vous êtes maintenant parvenu à une période de l'histoire de la Franc-Maçonnerie où le travail est terminé.

La C. de V. a été placée dans l'arc principal, le Temple est achevé, et l'Arche, qui était longtemps demeurée sans abri a été, enfin, déposée en lieu sûr .

C'était le dessein de David de bâtir une maison, où le culte puisse être rendu au Seigneur Dieu d'Israël. A cet effet, il rassembla un immense trésor constitué d'or, d'argent, de pierres précieuses, de joyaux et de fines étoffes de lin. Mais parce que David fut sanguinaire, il lui fut interdit par la voix du prophète Nathan de bâtir la maison, cette oeuvre immense étant réservée à son fils, le Roi sage. Ainsi, peu de temps après l'accession de Salomon au trône d'Israël, les fondations du Temple furent établies sur le mont Moriah.

Il fut commencé en l'an du monde 2992 et achevé en l'an 3000, un peu plus de sept années ayant été nécessaires à sa construction. En l'an du monde 3001, six mois après son achèvement, et au mois de TIZRI -le septième mois de l'année juive- on procéda, selon les rites prescrits, à la dédicace du Temple, au service de Dieu Un, Vivant et Vrai. Et pour que ces cérémonies revêtent une solennité toute particulière, le Roi Salomon retarda la dédicace jusqu'à l'une des importantes fêtes juives, la fête des Tabernacles, dont il savait qu'elle attirerait à Jérusalem tous les Juifs dévots. On put ainsi les voir, à ce moment là, venir de toutes les parties de la Judée, depuis la côte de Phénicie, jusqu'aux plaines du Jourdain; et une multitude de Juifs se rassembla à Jérusalem. Le peuple pénétra dans les cours extérieures du Temple et en découvrit la magnificence. Le Grand Prêtre entra dans le Sanctuaire s'assurer que tous les Saints Vaisseaux étaient à leurs places.

Un cortège fut constitué pour se rendre à la Cité de David afin d'en rapporter l'Arche de l'Alliance. Le Grand Prêtre venait en tête, revêtu de ses ornements sacerdotaux ; il était suivi par les Cohens, ou prêtres adjoints, et une vaste foule s'agrégea à la procession. Ils ramenèrent l'Arche de l'Alliance au milieu des clameurs et des hymnes, et la placèrent dans le Saint des Saints. Le Roi Salomon monta alors sur une plate-forme carrée en airain, de cinq coudées de côté et de trois coudées de haut, pour y proférer l'invocation sublime, dont une partie vient d'être lue pour vous. !

Et lorsque Salomon eut achevé sa prière, le feu descendit du ciel et consuma l'holocauste et les sacrifices; et la Gloire de l'Eternel remplit la maison. Les sacrificateurs ne pouvaient entrer dans la maison de l'Eternel, car la Gloire de l'Eternel remplissait la maison de l'Eternel.! Et lorsque tous les enfants d'Israël virent descendre le feu et la Gloire de l'Eternel sur la maison, ils s'inclinèrent le visage contre terre sur le pavé et adorèrent et louèrent l'Eternel en disant: !l Car Il est bon, car Sa miséricorde durera toujours (2 Chron. 7, 1-3).

Et lorsque les enfants d'Israël se relevèrent, ayant cessé leurs supplications, ils purent admirer le Temple resplendissant d'un éclat intense. Ils furent frappés d'une grande stupeur, d'étonnement et d'admiration, et élevèrent leurs mains à la vue de cette merveilleuse magnificence, ainsi que pour protéger leurs yeux des effets de son intense luminosité.

Rien ne fut jamais comparable à la splendeur de la consécration du Temple.

Tout Israël avait envoyé les siens par milliers, et le peuple assemblé put voir ,dans une adoration craintive, le grand sacrifice de Salomon accepté, le feu descendre sur l'Autel et consumer l'holocauste; la nuée et la Gloire de l'Eternel proclamèrent Sa présence entre les chérubins, et la voix de son tonnerre annonça aux fidèles membres de la Fraternité que leurs travaux, exécutés à la perfection, étaient approuvés.

Notre Temple maçonnique est maintenant achevé et dédié. Vous avez travaillé plus de sept années avec zèle et fidélité, et avez été reçu et reconnu comme Très Excellent Maître. Vous êtes  maintenant investi du pouvoir de voyager en terre étrangère et d'y dispenser la vraie Lumière et la connaissance maçonniques à tous les Frères moins instruits.

 

Le Temple que nous venons d'achever figure le temple de la vie présente. La terre étrangère dans laquelle, après son achèvement, un Maçon est censé voyager est cette "terre inconnue des rives de laquelle aucun voyageur ne revient". Le salaire qu'il doit recevoir est la récompense d'une vie bien remplie et la connaissance de la vérité divine, que le Grand Maître de l'Univers accordera à tous ceux qui auront fidèlement accompli leur tâche.

Vous avez pu voir les fondations du Temple solidement et profondément établies. Comme Chef des ouvriers, vous avez, sans cesse, surveillé l'avancement des merveilleuses beautés du Temple, grâce aux mains expertes du Fils de la Veuve; et vous avez enfin, pu contempler l'objet de vos  espoirs terminé, et la C. de V.(6), d'abord rejetée, bien qu'inestimable, compléter la dernière arche.

Comme nous avons maintenant célébré la dédicace du Temple au service de l'Etre Suprême, ceci doit nous rappeler que nous devons dédier cet édifice spirituel, ce temple que nous bâtissons en nous, au service du même Etre Suprême. Bien que nous ayons la certitude que tout ce qui est terrestre est éphémère et que, avec le temps, la décrépitude causée par les ans réduira inévitablement notre temple magnifique en poussière, nous pouvons être sûrs que, ayant construit le Temple de notre vie intérieure â l'aide de l'Equerre, du Fil â Plomb et de la Règle, ses fondations demeureront affermies et sa structure ne s'effondrera ni ne périra jamais.

Ainsi mes Frères, ayons bien soin de toujours oeuvrer à bâtir notre temple en ce monde pour que, lorsque nous le quitterons pour cette contrée lointaine d'où nous ne reviendrons jamais, nous puissions y recevoir le salaire d'un fidèle Compagnon.

 

Exhortation

 

Dispensée par le T. V.M. ou le Passé T. V.M.

Mes Frères A., B., C., etc..., votre admission à ce grade de la Franc-maçonnerie prouve assez la haute opinion que les Frères de cette Loge ont, de vos capacités maçonniques.

Que cela vous incite à veiller à ne pas tromper, par inadvertance ou par inconduite, cette estime qui vous a permis d'atteindre le rang que vous possédez maintenant.

L'un de vos principaux devoirs, comme Très Excellent Maître, est de dispenser la lumière et la vérité aux Maçons moins instruits.

Que par vos efforts incessants pour acquérir un tel degré de connaissance et de savoir , vous puissiez être à même de remplir avec compétence les divers devoirs qui vous incombent, et de préserver intact le titre de Très Excellent Maître qui vous a été conféré.

Vous pouvez maintenant, prendre place parmi vos Frères.

Partager cet article

Commenter cet article