Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Grade de Chevalier de l'Aigle Noir

1 Juin 2012 , Rédigé par Jean-Marc Matline Publié dans #hauts grades

Question : qu'est-ce que le "Chevalier de l'Aigle Noir" ?

Je fais un travail sur le chevalier de Saint-George.
On pense qu'il fut le premier maçon de couleur de l'histoire.
On rencontre régulièrement l'affirmation selon laquelle il aurait été initié
à la Loge des Neuf Soeurs. Il n'est cependant cité, ni dans le livre de
Louis Amiable, Une loge maçonnique d'avant 1789, la loge des Neuf Soeurs, ni
dans les commentaire et notes critiques de Charles Porset (Paris, EDIMAF,
1989).

Gérard Gefen estime qu'il appartenait à cette Loge sans figurer sur les
états, en raison de ses origines. Roger Cotte écrit dans son livre qu'Alain
Le Bihan estime qu'il "aurait été initié dans une Loge parisienne,
clandestinement, en raison de sa race". Interprétation confirmée dans le
livre de Pierre Chevallier : Histoire de Saint Jean d'Ecosse du Contrat
Social, Mère loge Ecossaise de France (Ed. Ivoire Clair) : il aurait été
"interdit de figurer officiellement sur un Tableau de Loge" du fait qu'il
était "né esclave et illégitime", mais il était bel et bien membre des Neuf
Soeurs. Lorsqu'il rend visite à Saint-Jean d'Ecosse du Contrat social, c'est
cependant en tant que Chevalier de l'Aigle Noir, de l'Orient de
Saint-Domingue, qu'il figure au registre, où sa signature est accompagnée de
la lettre B (comme Boulogne).

Chevalier de l'Aigle Noir :

C'est un grade mentionné par Paul Naudon comme existant en 1760-1765
( d'après les travaux de la loge -- de la GLNF -- de recherche
"Villard de Honnecourt", 1972, n°73 )

Voir Rite de la Grande Loge des Maîtres réguliers , de Lyon.

Le rituel publié en 1781 par le Grand Globe français assimile au
Kadosch les Grades de Chevalier Elu et de Chevalier de l'Aigle Noir.

En 1799, il existe comme grade autonome dans la liste dressée par
Deveau d'Hugueville :

- grade que s'attribuaient les membres du Chapitre du même nom crée
par Willermoz en 1763
( c'était le premier de ces trois grades originaux de ce chapître )
- 6eme grade de la Mère Loge Ecossaise de Marseille
- 38e grade , variante de Memphis
- 38e grade du rite de Misraïm
- 76e grade du Chapitre Métropolitain
- 5e grade de l'Ordre du Christ ( Portugal) d'après Ragon

Aujourd'hui, le 30e degré du REAA est appelé aussi "Chevalier de
l'Aigle Blanc et Noir"

Sur le chevalier de Saint-Georges :

Le 20 août 1784, le frère François Jouve, ancien Officier et Député
du Grand Orient, Vénérable des "Coeurs Unis" à l'Orient de Basse-Terre ( Guadeloupe ) eut à
défendre l'un de ses Frères de loge, accusé d'avoir épousé une mulâtresse . Pour ce faire, il
signa une planche à l'adresse du Frère Duluc, membre du Grand orient, d'où est extraite cette phrase précieuse qui, à elle seule, justifie la mention du Chevalier de Saint-Georges dans un dictionnaire de Franc-maçonnerie : " D'ailleurs , sans cependant vouloir nous étayer de de l'exemple, n'avons-nous pas eu pour Frère de la respectable
loge des Neuf Soeurs à l'Orient de paris le frère Saint-Georges, mulâtre, né esclave et illégitime ? ".
Ce qui montre que J.B ( Joseph Boulogne dit Chevalier de Saint-
Georges ) a bien était membre des Neuf Soeurs...

Remarque : Saint-Georges était un musicien et un compositeur hors pair.
On le surnommait le "Mozart Noir"
En retour certains auraient qualifié Mozart de "Saint-Georges Blanc".

Grade de Chevalier de l’Aigle Noir :

LE GRAND COMMANDEUR.
- Architecte Suprême de l'Univers ! Source de tout bien et de toute
perfection, Conducteur et Inspirateur de nos Frères, Toi qui mènes tous
les Etres du Néant à la Vie, des Ténèbres à la Lumière, et de
l'Esclavage à la Liberté, nous Te dédions toutes nos actions. Que
l'Immanente Justice les inspire, que l'Inexorable Rigueur les exécute,
et que l'Infinie Miséricorde les tempère ! Daigne dévoiler la profondeur
de nos Mystères à tous ceux qui s'en montreront dignes, éclaire nos
esprits et affermis nos coeurs, trempe nos âmes et renforce nos bras
afin que tous ceux qui, un jour, furent « choisis » et « mis à part » en
vue de Ton Service, demeurent à jamais dignes de cette Chevalerie qui
leur fut accordée, et dignes de l'AIGLE NOIR, son vivant symbole. Amen.

...

*LE GRAND COMMANDEUR. *

- Mon Frère, recevez ce Cordon noir liseré de Blanc Argent, aux couleurs
de notre Grade, et à celles de tous les Grades d'Elus. Ce sont là des
couleurs de deuil. Nous vous laissons le soin de rechercher, selon votre
degré initiatique personnel, le pourquoi de cet usage, mais sachez bien
que nous portons effectivement le deuil d'un de nos Maîtres. En outre,
dans la symbolique traditionnelle, le noir est la couleur de la foi
inébranlable, du savoir caché, du secret, de l'inflexibilité, du
sacrifice. Divers Bijoux, que vous serez amené à voir sur nos décors,
doivent également être étudiés longuement. Leur ésotérisme est d'une
profondeur sans égale. C'est ainsi que L'Aigle Noir et L'Aigle Noir et
Blanc, expriment des enseignements différents, dont l'origine se perd
dans la nuit des âges, et qui ont trait à ce que les profanes appellent
l'Autre Monde. La Croix Teutonique évoque notre lointaine origine
chevaleresque, liée aux Croisades. Et le Poignard rappelle cette
Sainte-Vehme si redoutée jadis des féodaux sans foi ni loi, et qui fit
trembler tant de princes sur leur trône, lorsqu'ils avaient mauvaise
conscience.

...

D - Quelle est la signification ésotérique de l'Aigle Noir
R - L'Aigle était dans le monde antique et dans l'Orient ancien le
symbole du Juge des Ames, du Protecteur des Tombeaux, .en un mot du
Monde des Morts. Noir d'un côté, il signifie l'Au-delà immédiat, Blanc,
il évoque l'Orient Eternel de la Maçonnerie. Il était encore l'image de
l'Ange de la Mort, que l'on nommait le Rétributeur, pour son inflexibilité.

D - Pourquoi les Kadosch se réunissent-ils également dans une Vallée ?
...

Willermoz  et le Chapitre des Chevaliers de l’Aigle Noir

Ce lyonnais d’une exceptionnelle longévité (1730-1824), fabricant
d’étoffes et commissionnaire en soieries, fut à l’évidence le père du
Rectifié. Initié en 1750 dans une loge oubliée, il en devint vénérable
en 1752 (A.Joly, 1938, p.5). Fondateur en 1756 de la "Parfaite Amitié",
constituée par la Grande Loge de France, il en tint le premier maillet
jusqu’en 1762. Il contribua entre temps à la fondation de la Grande Loge
des Maîtres Réguliers de Lyon (1760), plus tard Mère-Loge de Lyon. Il
fallait, écrivit-il plus tard, "être chevalier d’Orient pour y être
admis" (in Steel-Maret, 1893, pp.147-153). Cette Grande Loge ne se
voulait-elle pas chargée "à l’instar de celle de Paris...de veiller au
maintien de la discipline des loges, de fixer le choix de l’uniformité
des grades symboliques jusques et y compris le chevalier d’Orient" ?
Elle pratiquait officiellement sept grades, soit après les trois
premiers ceux de maître élu, maître parfait, maître écossais et
chevalier d’Orient. Là ne s’arrêtaient pas les connaissances de
Willermoz qui, à l’époque, n’avait de cesse de collectionner grades,
décors et rituels. Dans une lettre qu’il adressa le 2 mars 1763 à
Chaillon de Jonville, substitut général du Grand Maître de la Grande
Loge de France, il fit suivre sa signature des titres suivants : Maître
écossais, G(rand) Architecte, Royal Arch, Chevalier d’Orient,
d’Occident, du Soleil, de l’Aigle noir, R(ose) Croix, G.I.G.E.ch.K.
(c’est à dire Grand Inspecteur, Grand Elu, chevalier Kadosh) (reproduit
en fac similé dans Renaissance Traditionnelle, 1992, 89:31) [1]. Les
grades supérieurs au chevalier d’Orient étaient pratiqués dans un
chapitre des chevaliers de l’Aigle noir, fondé en 1763 ou 1765 et
présidé par le propre frère de Willermoz, Pierre-Jacques, médecin,
alchimiste, esprit curieux de tout et très en avance sur son temps
(A.Joly, 1938, p.15). Ce chapitre très fermé vit peut-être la création
du grade de Rose-Croix dont le succès ne devait jamais se démentir.

source ; http://fr.groups.yahoo.com/group/argolablanche/message/13639

 

Partager cet article

Commenter cet article