Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Chevalier de l'Aigle Rouge : ouverture et fermeture (1)

14 Novembre 2012 , Rédigé par GOE : rituel 12° grade Publié dans #hauts grades

Introduction 
Le travail rituel dans les Hauts Grades comporte un certain nombre de spécificités propres à notre tradition maçonnique égyptienne et il est important d'en donner quelques lumières, afin que ceux qui ont la charge de l'exécution de celui-ci, soient à même de le faire dans les meilleures conditions.

Vous pouvez pour cela vous reporter au document : « Remarques générales sur l'initiation dans les Hauts Grades Egyptiens ».
Outre les remarques et principes généraux se trouvant dans le texte cité, vous trouverez plus loin un commentaire pratique du rituel de Chevalier de l'Aigle Rouge.

Chacun des officiers sera alors à même d'étudier les aspects le concernant.
Remarques sur la mise en place du temple pour l'initiation au 12' Grade.
Les voiles du blason de l'aigle rouge et des douze cartouches seront noirs ou bleus outremer, de telle façon qu'ils soient véritablement opaques.

On pourra prévoir un système pour relever les voiles vers le haut et ne plus avoir qu'à les rabattre à la fin du rituel. Comme l’indique le rite, ils sont voilés à l'ouverture et ne se dévoilent qu'à une étape du rituel. Les plateaux des deux Frères Grands Gardiens du Seuil se trouvent au Nord-Ouest et Sud-Ouest du Temple. Leurs deux cannes aux douze couleurs sont toujours posées debout contre le côté du plateau, de telle sorte qu'ils constituent symboliquement deux colonnes de part et d'autre de l'entrée du temple. Ils sont donc placés de façon symétrique par rapport à l'axe du temple.

C'est avec eux que les Frères Grands Gardiens du Seuil accomplissent les batteries sur le sol, le Frère Premier Grand Gardien du Seuil tenant le bâton de sa main gauche et le Frère Second Grand Gardien du Seuil le tenant de la main droite. Les déplacements rituels des deux Frères Grands Gardiens du Seuil est très souvent symétrique et l'exécution des déplacements doit tenir compte de cet équilibre qu'ils représentent et accomplissent. Sur le plateau de l'Illustre Chevalier de la Toison d'Or se trouve le Caducée qui est posé sur le côté Nord, les ailes vers l'Occident. L'Illustre Chevalier de la Toison d'Or exécute les batteries à l'aide du caducée en le tenant à la verticale et en frappant les coups sur le dessus de son plateau. Sauf indication particulière, lorsqu'il se déplace dans le rite et qu'il doit porter le caducée, il le tient de sa main gauche, posé sur l'épaule gauche. Le chandelier à trois branches est placé sur le côté Sud-Ouest du plateau. (Lors de l'allumage de ce chandelier, on commence par la bougie centrale, puis par celle du côté Sud, puis du côté Nord. Pour l'éteindre on procède à l'inverse.)

L'épée flamboyante quant à elle est posée sur le côté Ouest du plateau, la pointe vers le Nord. Les autres Officiers n'ont pas nécessairement de plateaux. On choisira donc librement d'en utiliser un ou non. Si le Collège compte un Grand Capitaine des Gardes, il se tiendra sur un fauteuil placé à l'Occident.

Dès que tous les Frères seront dans le Temple, il placera son fauteuil dos à l'entrée (Occident) et tiendra durant le rituel une épée verticale, pointe vers le bas, entre ses jambes. Il se tiendra sur l'axe du temple. On apportera un grand soin à l'autel du Naos. Il constitue le cœur du temple. Seuls doivent s'y trouver les objets requis par le rituel. Les accessoires, (bougies, allumoir, éteignoir, encens, charbons, allumettes ou briquet, textes du rituel, etc.) n'y sont pas posés. Ils sont placés sur une petite table prévue à cet effet sur un des côtés du temple et le Frère Assistant les apporte au moment opportun à l'Officier qui en a l'usage. Par facilité, on peut toutefois conserver un allumoir (queue-de-rat par exemple ou fine bougie), posé au sol contre le naos du côté Est. On constate donc que le rôle du Frère Assistant est très important, car c'est lui qui doit tendre au bon moment, ce qui est requis, que ce soit autour du Naos ou ailleurs dans le temple lors de l'initiation ou du rituel. Outre les deux nappes posées sur l'autel du Naos, on placera pour l'initiation les objets suivants : Sur l'axe central de l'autel du Naos de l'Ouest à l'Est : Le chandelier à 7 branches (sur le côté Ouest). Les bougies de couleurs seront placées comme suit : (côté Sud) bleu outremer - bleu roi - rouge - jaune - vert - orange - violet (côté Nord). On allume le chandelier en partant de la couleur violette, vers le bleu outremer. On éteint l'aide de l'éteignoir dans le sens inverse. Le sceau de fondation. La coupe de vin recouverte d'un voile noir. La veilleuse rouge. (côté Est) Au centre du côté Sud : l'encensoir. Au centre du côté Nord : coupe d'eau.

ÉCLAIRAGE
Sur le plateau de L’Illustre Chevalier de la Toison d'Or :

-          Un chandelier à trois branches, munis de bougies de cire vierge.
Sur l'autel du Naos :

-          un chandelier à 7 branches portant les 7 couleurs planétaires et une veilleuse rouge (une veilleuse placée dans un verre rouge).

-          Il est important que la lumière soit rouge et non qu'il s'agisse d'une bougie rouge, la lumière dans ce cas n'ayant pas de couleur particulière.

-          C'est pourquoi il convient que la lumière de la flamme traverse un verre de couleur rouge.

Pour allumer la veilleuse rouge, l'antique usage indique qu'elle peut être soit allumée à l'aide des rayons du soleil et de l'amadou, soit à défaut à partir de la pierre et de l'acier.

Bien évidemment on procède aujourd'hui plus simplement avec les usages modernes.

Toutefois, on aura soin d'allumer au préalable cette lumière qui, représentant le feu perpétuel est censé ne pas s'éteindre entre les réunions.

De la même manière on l'éteindra après la réunion avant de ranger le Temple.
Déplacements dans le Temple 
Les déplacements dans le Temple sont fondamentaux. Ils permettent d'activer, de mettre en mouvement le rituel. C'est pour cette raison que l'on prendra un grand soin à les accomplir d'une façon particulièrement soignée et vivante. Tous les déplacements des Officiers et des frères dans le Temple se font, sauf mention contraire, dans le sens horaire (sens des aiguilles d'une montre). On remarquera que durant l'initiation le récipiendaire et les exécutants passent une grande partie du temps, debout et en déambulations. Nous retrouvons là un schéma qui nous rappelle l'initiation d'Apprenti et le nécessaire effort de chacun pour s'élever.
La lecture du texte des rituels et la musique.
Comme pour tous les rites, les textes doivent être lus d'une manière vivante et active.

Lorsque l'Illustre Chevalier de la Toison d'Or ou le Grand Prieur se trouvent autour de l'autel du Naos, ils peuvent soit tenir le texte à la main, soit les poser sur un pupitre (de musique par exemple).

On évitera de les poser sur l'autel lui-même.
De la même manière, on pourra faire des fiches pour faciliter l'utilisation du texte durant le rite. C'est le cas tout particulièrement des deux Frères Grands Gardiens du Seuil lors de l'initiation durant le parcours du Zodiaque. On prêtera plus d'attention à la déclamation du texte plutôt qu'à sa lecture, comme c'est souvent le cas lorsque les Officiers sont beaucoup plus attentifs aux pages placées devant eux au lieu simplement de participer pleinement par l'écoute. Du point de vue de la musique, on remarquera que l'on n'utilise habituellement pas de colonne d'harmonie pour ce grade, ce qui est fort différent pour le (ou les) suivant. En effet, le caractère kabbalistique fort marqué de cette initiation, nous met en relation avec le silence et l'intériorisation, caractères propres à cette expression de la tradition.

Il apparaît également comme une rupture avec les grades des Loges bleues qui utilisent généralement la colonne d'harmonie.

OUVERTURE DES TRAVAUX.
Les Officiers sont tous debout et à leur poste. Le silence et l'obscurité règnent. Seule la lumière rouge de l'autel du Naos est allumée.
On aura laissé toutefois une clarté suffisante (à l'aide d'un variateur par exemple) pour pouvoir accomplir les déplacements.

L'Illustre Chevalier de la Toison d'Or se saisit de son caducée et frappe un coup avec celui-ci sur son plateau en disant : Mes Frères Chevaliers de l'Aigle rouge et Officiers du Collège ……………… , l'œuvre que nous accomplissons ne s’interrompt jamais à l'intérieur de nous. Prenez place et demeurons quelques instants dans le silence. Quelques minutes de silence sont observées puis l'Illustre Chevalier de la Toison d’Or poursuit. Mes Frères nous avons décidé d'œuvrer pour que chaque être puisse grandir et s'élever pas à pas vers la Vertu et la Noblesse. La route de l'étude est longue et parfois pénible alors que la vie de l'homme est courte. Notre but est d'être bon, notre désir est d'être humble. Que la fraternité qui nous unit soit une solide chaîne qui nous permettra de surmonter tous les obstacles que la passion humaine place au travers de notre route. Rattachons-nous en esprit à tous ceux qui œuvrent sincèrement comme nous dans cette tradition. Restons toujours conscients de nos devoirs d'Officiers et de l'union qui existent entre nous par la pureté de nos intentions et de nos actes. Mes Frères, tous debouts.  Frère Second Grand Gardien du Seuil, allez chercher nos Frères qui attendent sur les parvis afin que nous puissions commencer nos travaux et guidez les vers les places qui sont les leurs. Le Frère Second Grand Gardien du Seuil, guide les Frères dans le temple en tenant son bâton de la main droite. Ils rentrent tous en le suivant d'une manière non rituelle, puisque les travaux ne sont pas ouverts. Puis les Frères visiteurs initiés à ce rite entrent à leur tour guidés par le Frère Second Grand Gardien du Seuil et prennent place à leur tour sur les colonnes.  Les Frères visiteurs non initiés à ce rite et possédant les équivalences en vigueur attendent dans l'antichambre l'entrée qui leur sera donnée au moment prévu dans la cérémonie d'ouverture des travaux qui suit. Les batteries d'ouverture sont effectuées par les Officiers à l'aide des bâtons et du caducée.

Illustre Chevalier de la Toison d'Or : - •••• -

Premier Grand Gardien du Seuil :  - • • -

Second Grand Gardien du Seuil :  - • • -

L'Illustre Chevalier de la Toison d'Or : Mes Frères Grands Gardiens du Seuil et vous tous Chevaliers de l'Aigle Rouge, aidez-moi à ouvrir le Collège. Ayant dit ces paroles il fait le signe auquel tous les Chevaliers répondent. Les deux Grands Gardiens du Seuil lui présentent alors leur bâton et tous les Chevaliers se mettent à l'ordre. Quelques instants de silence sont observés.

L'Illustre Chevalier de la Toison d'Or dit : Mes Frères, prenez place. Les Officiers s'assoient.

L'Illustre Chevalier de la Toison d'Or : Frère Premier Grand Gardien, quelle heure est-il ?

Le Premier Grand Gardien du Seuil : Illustre Chevalier de la Toison d'Or, le jour est annoncé par l'étoile du matin, le travail doit reprendre.

L'Illustre Chevalier de la TOISON d'Or : Frère Second Grand Gardien quel est votre devoir ?

Le Second Grand Gardien du Seuil : Illustre Chevalier de la Toison d'Or, c'est de voir si le Collège est scellé hermétiquement, si les matériaux sont prêts, si les éléments se distinguent, si le noir fait place au blanc et le blanc au rouge.

L'Illustre Chevalier de la Toison d'Or : Frères Premier et Second Grands Gardiens du Seuil, voyez si le Collège est scellé hermétiquement, si les matériaux sont prêts, si les éléments se distinguent, si le noir fait place au blanc et le blanc au rouge.  (Après avoir regardé si la porte est bien close).

Le Premier Grand Gardien du Seuil : Tout est prêt Illustre Chevalier de la Toison d'Or, nous pouvons commencer l'œuvre, tout est prêt, le feu prend couleur.

L'Illustre Chevalier de la Toison d'Or : Frères Premier et Second Grands Gardiens du Seuil, disposez notre Temple. Que tous les Chevaliers soient à leurs postes. Les deux Frères Grands Gardiens du Seuil viennent se placer à deux pas des angles Nord-Est et Sud-est du Naos, face à face l'un de l'autre. Ils tiennent chacun leur bâton à la verticale posé sur le sol devant eux, de telle sorte que les deux bâtons soient entre eux deux et l'un en face de l'autre.

Le Second Grand Gardien du Seuil : Frères Chevaliers, observez dans vos œuvres d'être exacts pour assister les trois règnes de la nature.

L'Illustre Chevalier de la Toison d'Or : Que le temple soit purifié par les éléments qui furent utilisés lors de notre initiation. Le Grand Prieur se rend à l'Ouest du Naos et fait face à l’Est. Il reste silencieux quelques instants. Un assistant s'approche et lui tend le sceau de la Fondation représenté sur un disque de pierre (ou autre support). Il l'élève quelques instants en disant : Que la fondation du monde nous rappelle la nature dont nous sommes issue et à travers laquelle nous aspirons à l'œuvre. Puis il le dépose au centre du Naos. Le Grand Prieur se saisit de la Coupe d'eau et l'élève légèrement en disant : Mère des eaux profondes, tes palais sont ténébreux, tes parfums sont amers. Des voix d'Amour et de Respect t'invoquent. Parais, quitte ton affliction ! Revêts-toi du manteau de tes vagues, Mère de la vie revêts-toi de ta splendeur. Célèbre tes mystères ! Que ce temple soit symboliquement purifié ! Puis il plonge le bout des doigts de sa main droite dans l'eau et projète quelques gouttes dans les quatre directions (Est-Sud-Ouest-Nord). Il repose la Coupe. Le Frère Assistant lui donne le premier encens. Le Grand Prieur en verse une petite quantité sur le mélange en disant : Allié de l'air sans asile, enfant pâle comme la primevère, ombre-seigneur azurine, Vrillant au tournoiement des sphères, ceignant leur cours, gravant leurs tourbillons, Éclatant telle la calcédoine, fulgurant et jaillissant, ardent comme le galbanum, Salut à toi, souffle des origines ! Que les quatre vents porteurs de pureté et d'inspiration, pénètrent ce temple et cette assemblée ! L'assistant lui tend une bougie. Le Grand Prieur l'allume au feu perpétuel et l'élève légèrement en disant : 0 Feu éclatant en ta puissance, riant en flammes, s'élançant vers le ciel. Ta dent est acérée et dévore toutes choses sur terre, toutes choses transmutables, les maîtrisant de ta force incorruptible, les ramenant secrètement à leurs principes ! Il l'élève plus haut de telle manière que la flamme soit visible par tous. Que la chaleur et la vie du Feu pénètrent ce temple et cette assemblée !  Il observe quelques instants de silence et éteint la bougie à l'aide d'un éteignoir avant de la rendre à l'assistant. Il recule d'un pas et reste à l'Occident du Naos. Les deux frères Grands Gardiens du Seuil vont se placer sur les côtés Sud et Nord du Naos, toujours face à face.

 L'Illustre Chevalier de la Toison d'Or dit : Que les mystères visibles de notre tradition soient accomplis. L'Illustre Chevalier de la Toison d'Or se lève et va se placer à l'Est du Naos, face à l'Ouest. Les 4 Officiers sont donc maintenant face à chacun des côtés du Naos. Le Frère Assistant lui donne le deuxième encens.

L'Illustre Chevalier de la Toison d'Or en verse une petite quantité sur le charbon en disant : Souverain Moteur de l'Univers, toi qui embrasse toute son étendue d'un seul de tes regards ; qui maintient dans un juste équilibre, tous les globes suspendus à la voûte azurée et qui se meuvent dans l'espace avec une harmonie admirable et par une simple émanation de ta volonté, reçois le juste hommage que nous te rendons. Puisse la sagesse se répandre sur nous comme les rayons de lumière que tu dispenses avec tant de bonté ; puissions-nous ne jamais nous écarter du sentier de la vertu dans lequel tu nous conduis. Il poursuit : Mes Frères Grands Gardiens du Seuil, vous engagez-vous ainsi que tous nos Frères ici présents sur votre conscience et votre honneur à développer chaque jour davantage en vous la connaissance et la vertu ?

 Le frère Premier Grand Gardien du Seuil. Nous nous y engageons !

 Le frère second Grand Gardien du Seuil. Nous nous y engageons !

 L'Illustre Chevalier de la Toison d'Or poursuit :  Alors mes Frères, que les mystères de ce grade soient poursuivis !

Les deux frères Grands Gardiens du Seuil élèvent leurs bâtons et les croisent au-dessus du Naos.
L'Illustre Chevalier de la Toison d'Or saisit un allumoir (ou une bougie fine) et l'allumant au feu perpétuel dit :
Souverain Moteur de l'Univers, feu primordial, que ta lumière se répande parmi nous.

Puis l'Illustre Chevalier de la Toison d'Or allume la bougie violette alors que sont prononcés simultanément et à voix basse, inaudibles par les frères sur les colonnes les quatre mots :

Chevalier de la Toison d'Or : Chadaï El Raï.

Premier Grand Gardien du seuil : Kéroubim.

Second Grand Gardien du seuil : Gabriel.

Grand Prieur : Lévanah.

Puis l'Illustre Chevalier de la Toison d'Or allume la bougie orange alors que sont prononcés simultanément et à voix basse, inaudibles par les frères sur les colonnes les quatre mots :

Chevalier de la Toison d'Or :     Elohim Tsébaoth .

Premier Grand Gardien du seuil : Mikael

Second Grand Gardien du seuil : Tarchichim

Grand Prieur : Kokav

Puis l'Illustre Chevalier de la Toison d'Or allume la bougie verte alors que sont prononcés simultanément et à voix basse, inaudibles par les frères sur les colonnes les quatre mots :

Chevalier de la Toison d'Or : Iaoué Tsébaoth.

Premier Grand Gardien du seuil : Haniel

Second Grand Gardien du seuil : Elohim

Grand Prieur : Nogah

Puis l'Illustre Chevalier de la Toison d'Or allume la bougie jaune alors que sont prononcés simultanément et à voix basse, inaudibles par les frères sur les colonnes les quatre mots :

Chevalier de la Toison d'Or : laoué Eloah Vedaat

Premier Grand Gardien du seuil : Raphael

Second Grand Gardien du seuil : Melerim

Grand Prieur : Chémech

Puis l'Illustre Chevalier de la Toison d'Or allume la bougie rouge alors que sont prononcés simultanément et à voix basse, inaudibles par les frères sur les colonnes les quatre mots :

Chevalier de la Toison d'Or : Elohim Guibor.

Premier Grand Gardien du seuil : Kamael.

Second Grand Gardien du seuil : Séraphim.

Grand Prieur : Madim.

Puis l'Illustre Chevalier de la Toison d'Or allume la bougie bleue alors que sont prononcés simultanément et à voix basse, inaudibles par les frères sur les colonnes les quatre mots :

 Chevalier de la Toison d'Or : El

Premier Grand Gardien du seuil : Tsadkiel

Second Grand Gardien du seuil : Rachmalim

Grand Prieur : Tsedeq

Puis l'Illustre Chevalier de la Toison d'Or allume la bougie outremer alors que sont prononcés simultanément et à voix basse, mais audible par le récipiendaire les quatre mots.

Chevalier de la Toison d'Or : laoué Elohim

Premier Grand Gardien du seuil : Tsafkiel

Second Grand Gardien du seuil :  Aralim

Grand Prieur : Chabataï

Il éteint son allumeur grâce à l'éteignoir que lui tend le Frère Assistant.

Puis l'Illustre Chevalier de la Toison d'Or lui rend ces deux instruments.

Les deux frères Grands Gardiens du Seuil décroisent leurs bâtons et les reposent dans la position initiale, à la verticale.

L'Illustre Chevalier de la Toison d'Or, les deux Frères Gardiens du Seuil et le Grand Prieur regagnent leurs places. Puis ils s'assoient.

Partager cet article

Commenter cet article