Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

COLONNES et TRADITION

6 Avril 2012 , Rédigé par robert Publié dans #Planches

4-Un bref détours en astronomie !

Nous venons de survoler brièvement la Mythologie. La géologie et la géographie ont été, elles également, esquissées. Passons alors à l’astronomie pour étayer ces calculs!

Vous le savez, dans les hauts grades, le FM est nécessairement confronté à la notion du temps…et peu s’y retrouve ! En astronomie, l’unité de temps est le jour, c’est-à-dire la durée de la rotation de la Terre sur son axe, mais cette durée peut être appréciée de différentes façons. C’est de là que proviennent les différents types de temps, par exemple le temps sidéral et le temps solaire.

 5-D’abord quelques notions essentielles :

5-1-Qu’est-ce que l’écliptique ?:

Les astronomes ont défini le ciel par la notion de sphère céleste. Il s’agit d’une sphère imaginaire de grand diamètre, concentrique à la Terre, sur laquelle semblent être réparties les étoiles. Les pôles célestes sont situés dans le prolongement de l’axe de rotation de la Terre. Le pôle céleste nord est appelé pôle boréal, le pôle céleste sud pôle austral ; l’axe qui les joint est l’axe céleste autour duquel s’effectue la révolution apparente des astres. L’équateur céleste est le grand cercle perpendiculaire à la ligne des pôles.

En une année, le soleil semble décrire autour de la Terre un grand cercle de la sphère céleste. C’est ce qu’on appelle l’écliptique. Le plan de l’écliptique est incliné de 23°27’avec l’équateur de la Terre. C’est dans ce plan que se déplace en réalité le centre de la Terre autour du Soleil.

 

5-2-Qu’est-ce que le point vernal ? :

Le point vernal est le point de la sphère céleste d’intersection de l’équateur céleste et de l’écliptique, que le Soleil franchit le 21 mars (c’est-à-dire l’équinoxe de printemps pour l’hémisphère terrestre Nord). Il correspond au passage du Soleil de l’hémisphère austral à l’hémisphère boréal. On distingue un point vernal vrai qui se déplace chaque année par rapport aux étoiles fixes, et un point vernal fixe conventionnel.  Le point vernal est représenté conventionnellement par la lettre Gamma

 

5-3-Qu’est-ce que la précession des équinoxes et la nutation ?:

La position du point vernal parmi les étoiles n’est pas fixe. Son mouvement peut-être décomposé en deux composantes :

- L’une, une composante progressive qui correspond à la précession. La période de cette composante est d’environ 26000 ans.

- L’autre, une composante cyclique qui correspond à la nutation. Sa période est d’environ 18 ans et demi.

La précession représente le déplacement d’environ  50’’ par an, dans le sens rétrograde, du point vernal sur l’équateur céleste. Cette période correspond à la durée au bout de laquelle le décalage des pendules tropique et sidérale est remis à zéro. La précession des équinoxes induit en effet un cycle au bout duquel, la longitude des étoiles avançant chaque année de 50" environ, finit par avoir parcouru un cercle complet de 360°. C'est ce temps du point vernal à faire le tour qui fixe la durée l'année Platonique ou Grande année. Il en fait le tour en exactement 25 765 ans.( on arrondi généralement à 26000 ans)

La précession résulte d’un double phénomène : l’existence d’un renflement équatorial et l’inclinaison de l’équateur sur l’écliptique. Comme la Terre n’est pas sphérique (le diamètre équatorial est plus grand d’environ 21km que le diamètre polaire), l’action combinée de la gravitation du Soleil et de la Lune sur le renflement équatorial du globe terrestre soumet la Terre à un couple de forces qui tend à ramener le bourrelet équatorial vers le plan de l’écliptique. En effet, l'attraction gravitationnelle résultante exercée par le Soleil ne passe pas par le centre de masse de la Terre. Mais la force centrifuge due à la rotation de la Terre s'oppose à ce couple. Il en résulte le mouvement de précession de l'axe de rotation. Je l’ai représenté schématiquement sur le croquis suivant :

La Terre se comporte alors comme une toupie et son axe de rotation décrit un cône dont le demi-angle au sommet XOP est égal à 23°27’. OX est un axe perpendiculaire au plan de l'écliptique.

La nutation en revanche c’est l’oscillation périodique de l’axe de rotation de la Terre, de part et d’autre d’une position d’équilibre correspondant au cercle de précession. 

 

5-4-L’angle horaire et l’ascension droite :

Il existe différents types de plans de référence en astronomie. L’un d’eux est le plan horaire. Il s’agit d’un plan passant par les pôles célestes boréal et austral. Comme on le figure sur la sphère céleste, on l’appelle cercle horaire. L’angle horaire est l’angle mesuré entre le méridien du lieu et un cercle horaire passant par l’astre dont on veut mesurer la position. Cet angle est exprimé en heures (H), minutes (‘) et secondes (‘’), d’où son nom.

 

5-5-L’ascension droite représentée par l’alpha grec

L’ascension en fait est la distance angulaire mesurée le long de l’équateur céleste entre le point vernal et la projection de l’astre sur l’équateur. Cela revient à dire que l’ascension droite est l’angle compris entre le cercle horaire de l’étoile et celui du point gamma, pris comme origine. L’ascension droite d’un astre est mesurée dans le système sexagésimal (h, min, s) où 1 heure = 15°.

 

5-6-Enfin, vitesse de rotation de la Terre :

Des études modernes ont montré que la vitesse de rotation de la Terre n’est pas constante. Elle subit un ralentissement séculaire, très faible, mais dont les effets s’accumulent de jour en jour, occasionnant une avance générale des phénomènes astronomiques de 3h 20mn depuis le début de l’ère chrétienne. Elle subit des fluctuations irrégulières et imprévisibles, qui ne peuvent être connues qu’après coup, en suivant constamment les irrégularités du mouvement de la Lune, très sensible aux moindres variations du mouvement de la Terre. Elle subit des variations saisonnières, qui la font ralentir de quelques centièmes de secondes en mai et accélérer d’autant en octobre. Elle reste influencée par le fait que l’axe de rotation fluctue légèrement par rapport à la Terre elle-même (c’est ce que l’on appelle le phénomène de la variation des latitudes).

Enfin, rappelez vous simplement que le point vernal. c'est aussi le degré zéro du bélier, le début du zodiaque tropical.

 

Voilà c’est un peu indigeste mais je pense que ces quelques brèves notions sont essentielles pour mieux appréhender la suite :

( a suivre)

Partager cet article

Commenter cet article