Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

COLONNES et TRADITION

6 Avril 2012 , Rédigé par robert Publié dans #Planches

Voilà !

J’ai essayé dans ce petit pensum, de vous montrer brièvement que la Tradition s’inscrivait aussi dans la connaissance du zodiaque, qu’en réalité le zodiaque nous livrait toute l’information dont nous avions besoin, je vous ait dit aussi que le signe du « jour » était « délivré » par le point vernal……..qu’il y avait un autre zodiaque plus étrange encore, formé par les signes opposés aux  signes de l’époque ! que ce « zodiaque » secret avait pour but de prouver la connaissance de la précession. ! qu’ainsi le Poisson , devait être « conforté » par le signe de la Vierge ! …que nous sommes en Verseau…( ne pas confondre en Verseau Et signe du Verseau)……et que son signe opposé est le Lion……….Or la Tradition à toujours formulée que la vérité serait découverte à l’âge du Verseau! …… Et vous le savez tous, les gîtes du Lion, c’est le nom donné aux lieux par la Tradition ou elle dit être « conservés » ses données… « que cette vérité résidait de tout temps dans les gîtes secret du Lion » 

 

«  En vérité, le Seigneur Yahvé ne fera rien, sinon révéler son secret à ses serviteurs, les prophètes. Le Lion rugit : qui ne craindrait ? le Seigneur Yahvé parle : qui ne prophétiserait ? »

( Livre d’Amos II :7-8)

 

…………………..Mais ceci est une autre histoire !

( * ) Platon ,:

«  et les voyageurs de ce temps là pouvaient passer de cette île sur les autres îles et de ces îles ils pouvaient gagner tout le continent sur le rivage opposé de cette mer! »

Il faut bien avouer que si Platon désirait créer une sorte d’île utopique, il lui donne des apparences de réalité car il situe exactement les Antilles et l’Amérique qui est « au sens propre du terme, un continent »…Or Platon ( ou alors on l’aurait relevé dans d’autres de ses écrits ) ne connaît ni l’Amérique, ni les Antilles et Critias non plus, sans quoi Platon l’eût su aussi…… Et Solon ne devait pas en savoir plus ! Ils répètent d’après le prêtre de Saïs qui tire lui, son savoir des archives de son temple ; or, ces archives sont justes, géographiquement pour les Antilles et l’Amérique, pourquoi alors seraient-elles faussent au sujet de l’Atlantide ? Force est de présumer avec quasi certitude que tout cela ne sortait pas de l’imagination de Platon, et lorsqu’il transcrit le récit de Critias, il est vrai que l’on ne peut jurer qu’il se garde d’introduire quelques grains de ses propres idées…..notamment en ce qui concerne les devoirs des rois et des citoyens, mais une description géographie si précise de l’île n’apporterait rien de plus à ses thèses……et sa description est très précise !

 

( * * ) De La physique quantique : carrefour entre intuitif et symbolisme….

Il est nécessaire pour aborder ce concept de considérer le tout des sciences, soit l’épistémologie, comme une médiation entre la phénoménologie et l'herméneutique. Même si la philosophie ne traite pas de l'épistémologie des sciences de la nature, celle-ci peut être approfondie par une phénoménologie herméneutique du texte  Car dans les sciences de la nature ainsi que dans la philosophie, l'expérience n'est pas donnée d'une manière directe comme une intuition, mais elle est symboliquement médiatisée. L'intuition, en effet, joue un rôle important dans la construction des théories scientifiques. En ce qui concerne l'épistémologie, on peut la présenter comme la philosophie du concept qui a été, comme vous le savez mes TCF, introduite par J. Cavaillès. Car, en prenant la position du réalisme scientifique, elle insiste sur une sorte d'auto-mouvement des concepts scientifiques qui se produisent à travers une dialectique dans l'histoire concrète des sciences.

C’est pour cela que dans le dialogue avec l'histoire des sciences, surtout celle des mathématiques, la philosophie du concept à dégagé une notion de structure en sciences, symboliquement explicitée. Dans quel sens alors peut-on dire qu'elle est réaliste ? Pour considérer cette question, on doit réexaminer la relation entre la phénoménologie, l'épistémologie et l'herméneutique : l'historicité et la sémantique des concepts scientifiques peuvent être traitées en terme de phénoménologie herméneutique. Il faut également analyser un mouvement dans la construction de la théorie quantique. Celle-ci est souvent considérée comme symbolique plutôt qu'intuitive, mais son étude montre que l'intuitif est reconstruit à travers le symbolique vis-à-vis des concepts quantiques. Pour connaître la relation entre l'intuitif et le symbolique en théorie quantique, il faut analyser la relation entre les géométries et les algèbres, la relation entre le concept de particule et le concept d'onde, et la reconstruction du concept de localité dans la théorie quantique. Une épistémologie ouverte à la phénoménologie herméneutique peut être utilisée par cette analyse. C’est en somme ce qu’a fait Pie 12 dans son approche de la re-connaissance de cette théorie quantique à l’aube de l’ère du Verseau, ère de la réunification entre mathématique et symbolisme !

Partager cet article

Commenter cet article