Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Conjuration (élus coëns)

21 Décembre 2010 , Rédigé par Thomas Dalet Publié dans #Rites et rituels

Ô Vous tous, Esprits émancipés dans la création, pour y opérer les puissances et les facultés, que l’Eternel vous a départi selon sa volonté et le besoin de ses autres créatures ! ô vous agents et ministres zélés de la gloire, de la justice et de la miséricorde du Dieu que j’ai offensé si souvent, mais que j’adore avec vous ! Ô Esprit purs ! Venez ! Joignez-vous à moi ! Louons et bénissons ensemble celui qui nous a fait ce que nous sommes ! Je vous bénis de ce que vous êtes restés fidèles au Créateur lorsque j’ai eu le malheur de l’abandonner ; bénissez-moi de ce que je reconnais ma faute et que j’en demande pardon !

 Ô Esprits purs ! Venez ! Reconnaissez maintenant votre frère (barré : égaré) ; le Seigneur m’a entendu, sa miséricorde a opéré sur moi et je suis purifié : ma parole est redevenue ce qu’elle était dans mon principe, elle est rentrée dans son état de vertu, de force et de puissance : et l’Eternel m’a remis avec vous tous à ma première place de Gloire. Louons l’Eternel. Amen

Ô Vous Tous, Esprits, qui habitez et parcourez les régions célestes et terrestres, je vous conjure tous, ++++ par le Saint nom de l’Eternel, de vous rendre en aspect de moi, visiblement ou invisiblement, dans les angles de ce travail que j’ai consacrés pour être votre demeure et celle de vos intellects, afin que vous y soyez témoins de mes oeuvres temporelles et spirituelles que j’opère dans ce moment. Venez ! Assistez-moi ! Je me remets activement es ici présents et tous ceux qui nous sont unis de coeur et d’esprit. Joignez-vous à moi selon la force et la puissance de ma parole et de mon commandement sur vous ! Reconnaissez en moi l’homme du Créateur et l’objet de tout ce qu’il a créé ! Oui, c’est pour mon usage, pour mon utilité et pour mon bonheur qu’il a créé tous ses ouvrages ! Soyez donc exacts et fidèles à mon invocation, par la puissance que j’ai reçue sur vous ! Au nom du Dieu vivant, Esprits doués de différentes facultés en faveur de l’homme, je vous conjure tous de porter vos regards, vos soins, vos attentions et vos vertus sur moi, sur chacun de mes frères ici assemblés au nom du Seigneur et sur tous ceux qui s’unissent et que nous unissons à nous ! Je vous en conjure au nom du Père + 10, au nom du Fils + 8 et au nom de l’Esprit + 7. Amen.

Par ces trois mêmes noms, je consigne + 7 à l’angle d’Est ; + 7, à l’angle d’Ouest ; + 7, à l’angle du Nord ; et + 7, à l’angle du Sud ; et je fixe à moi + 7 mon prochain et mon gardien. Je vous conjure, ô vous Esprits que je viens d’attacher aux quatre régions et au centre de ce travail, de veiller à ce que je ne sois pas séduit par l’esprit malin qui veut sans cesse troubler mes oeuvres par les siennes ! Par toutes mes puissances et mes facultés, par toutes vos vertus et par le nom redoutable du Dieu vengeur et rémunérateur, je maudis Satan et tous les esprits pervers. Je renonce à toutes leurs oeuvres quelconques, soit en nature et en figure, soit en pensée, volonté et action et à tout ce qui serait contraire à la pureté de mon corps et de mon âme. Par les mêmes noms +++ et avec votre secours +++++ , j’arrête l’effet de toutes espèces de dangers temporels et spirituels que les esprits pervers pourraient me susciter soit contre ma forme, soit contre mon être passif, soit contre mon être spirituel ; j’arrête toute communication quelconque entre eux et moi pour qu’ils n’aient plus sur moi, sur mes frères ici présents et sur tous ceux pour qui nous prions, aucune action ni dans cette vie ni dans l’autre. Amen.

Par les mêmes noms du Dieu qui m’a donné puissance sur tout être créé dans cet univers, je vous somme et vous conjure tous, esprits que j’ai invoqués et plus particulièrement +++ + vous que j’ai attachés aux angles et au centre de mon travail, pour que vous ayez à marquer par quelques caractères, hiéroglyphe ou autre signe de feu, la convention que j’ai contractée avec vous et singulièrement avec toi + mon gardien, telle qu’elle est tracée dans ces cercles. Rendez-vous à mes désirs et à ma ferme volonté que je soumets toutefois à la volonté sainte de l’Eternel ! Je vous en conjure par les noms puissants du Créateur o +++ . Amen

Ô toi, qui m’est donné et que j’adopte de préférence pour être mon guide et mon gardien, ô +, viens à moi sans différer, rends-toi à mon désir ! Sois revêtu et muni de toute ta puissance spirituelle divine, pour que je puisse en fortifier toutes mes facultés et que nos vertus et puissances réunies opèrent ensemble dans toutes mes oeuvres particulières et générales, tant civiles et domestiques, que temporelles et spirituelles. Je me soumets à toi, ô Esprit pur, malgré l’égalité de notre être spirituel, à cause de la chair qui m’enveloppe et m’offusque depuis la chute du premier homme ; mais en même temps, par la puissance supérieure à la tienne que j’ai reçue de l’Eternel et en ma qualité d’image et de ressemblance divine, je t’unis et je t’attache singulièrement et éternellement à moi, pour que tu sois exact et favorable à mes demandes dans toutes les circonstances de ma vie.

Je te conjure + 7 au nom du Créateur tout puissant, de me prévenir avec certitude de tous les événements heureux ou malheureux quelconques qui devront me survenir dans toutes mes entreprises temporelles et spirituelles. Suggère-moi toutes les précautions que je dois prendre, toutes les réflexions que je dois faire, (mots barrés : tous les devoirs que je dois accomplir) tant pour ma conservation que pour mes besoins dans le temporel comme dans le spirituel ; inspire-moi dans les devoirs différents que je dois remplir envers tous mes semblables supérieurs, égaux et inférieurs ; garde-moi à vue ; rends-moi confiance pour confiance ; défends-moi des embûches des démons ; aide-moi à les vaincre ; aide-moi surtout à me vaincre moi-même ; accompagne toujours ma pensée, ma volonté et mon action ; que par mon union avec toi mes ennemis temporels et spirituels soient tous confondus et terrassés ; que leurs vertus et puissances perverses ne prévalent jamais sur les miennes que je désire par ton secours de conserver pures ; que leurs projets et leurs embûches soient prévenus et détruits par ma puissance devenue double, par ma volonté sanctifiée et par l’augmentation de ma foi en l’Eternel. Amen.

 

source : le Manuscrit d'Alger

 

Partager cet article

Commenter cet article