Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Consécration au Conseil Philosophique du Cinquième Ordre Rite Français Moderne

19 Octobre 2012 , Rédigé par Grand Chapitre Général du Grand Orient de France Publié dans #Rites et rituels

Tous les IP entrent dans la salle obscure seulement éclairée par les bougeoirs que portent les 3 premiers officiers.

Une fois chacun en place.

Le TS et VM   Quelle heure est-il ?

Le G Insp : Le point du jour paraît.

Le TS et VM   Nos travaux reprennent force ! Illuminons le Conseil Philosophique de ALETHEIA sous le titre distinctif de la VRAI SAGESSE. Le G Insp       prend un bougeoir et allume quatre bougies les plus basses Que l’Amour de l’humanité préside à nos décisions. Le G Orat      prend un bougeoir et allume quatre autres bougies Que la Vérité anime nos travaux. Le TS et VM prend un bougeoir et allume la dernière bougie Que la Paix et l’unité rassemblent tous ceux qui désirent servir l’Ordre. Mes Frères Unissons nos mains dans le cercle fraternel .Tous les Frères unissent leurs mains sans croiser les bras.

Le TS et VM   Que la Foi nous soutienne

                        Que l’Espérance nous guide

                        Que la Charité rayonne de nos cœurs                     

Prenez place mes Frères.

L’ordre du jour de notre assemblée appelle la réception de notre Très Illustre Frère Nous allons y procéder. Très Illustre Grand Expert allez chercher notre Frère. La salle est seulement éclairée par le Chandelier à neuf branches et par les bougeoirs. Le Très Illustre Frère est introduit sans décor et sans gant et reste près de la porte. Le candidat salut en s’inclinant comme à l’accoutumé.

Le TS et VM   Le Conseil Philosophique est assemblé aujourd’hui pour vous recevoir en son sein. Cette réunion témoigne de votre persévérance, puisque vous parvenez au terme de votre démarche. Ayant parcouru ce chemin pour arriver jusqu’à nous, nous considérons aujourd’hui que votre esprit et votre cœur sont libres de toute attache particulière. Dans son assemblée, le Conseil Philosophique rassemble et coordonne sous son principe forces et moyens pour obtenir un bien plus général. Etes vous disposé à coopérer à ce but par tous les moyens qui sont en votre pouvoir ?

Le TIM : Oui, le suis.

Le TS et VM   Depuis votre entrée dans la Franc-Maçonnerie, on a exigé de vous le serment de garder inviolablement le silence sur ce qui concerne l’Ordre. Avant d’aller plus avant, sachez que vous êtes appelé à l’observer encore plus strictement sur tout ce qui concerne le Conseil Philosophique, notamment ses membres et ses modalités de réunion. Etes vous dans cette disposition ?

Le TIM : Oui, je le suis. Le Maître des Cérémonies  le conduit auprès du TIGM

Le TS et VM   Posez votre main droite sur le crâne et veuillez lire votre première obligation :

Obligation      

J’engage solennellement, devant cette assemblée, ma parole d’honneur, sacrée et sincère. Je jure et promets de suivre strictement les statuts et les délibérations de cette assemblée et de remplir avec impartialité tous les devoirs d’un Illustre Prince.

J’appose volontairement et sans contrainte ma signature sur le dit engagement.

Que la force et la volonté pour l’accomplir dans tous ses points, pour la gloire de l’Ordre, ne m’abandonnent pas.

Le TS et VM   Que le Grand Architecte de l’Univers protège notre entreprise et nous garde en équité et en droiture. Puis les autres membres sortent car nul n’a jamais assisté à la réception d’un Illustre Prince. Cela fait : Le T.I.M. se dispose pour le serment suivant les indications du G.M. la main droite sur la bible et la main gauche couverte par la main gauche du G.M.

Le TS et VM   Apprenez que la plus infime indiscrétion pourrait nous détruire et ensevelir notre entreprise. Persistez-vous dans votre demande qui vous liera à nous pour toujours ?

Le TIM : Oui …Après un long silence…

Le TS et VM   Je vais lire vos promesses, vous direz, je le promet et je le jure.                                    Promettez-vous et jurez-vous sur ce que vous avez de plus cher et de plus sacré de pratiquer les oeuvres de charité et de ne jamais dire à personne qui vous a reçu et en quel lieu ?

Le TIM  : Je le promet et je le jure.

Le TS et VM    Promettez-vous et jurez-vous d’être de bonne foi et en conséquence, de ne jamais recevoir en ce Conseil un Frère qui ne serait pas un ami intime?

Le TIMJe le promet et je le jure.

Le TS et VM   Promettez-vous et jurez-vous que toujours et avec toute la douceur d’esprit dont vous êtes capable, vous aiderez vos frères dans le besoin comme dans l’adversité ?

Le TIMJe le promet et je le jure.

Le TS et VM   Promettez-vous et jurez-vous de toujours régler vos paroles sur la vérité ?

Le TIM : Je le promet et je le jure.

Le TS et VM   Promettez-vous et jurez-vous de voyager à la gloire et pour le progrès de notre idéal et d’obéir en tout point à tout ce qui sera ordonné ou prescrit par le  TS et VM auquel vous jurez obéissance ?

Le TIMJe le promet et je le jure.

Le TS et VM : Promettez-vous et jurez-vous d’être patient dans l’adversité de ne jamais recevoir dans ce degré un homme qui ne serait pas totalement libre ?

Le TIM : Je le promet et je le jure.

Le TS et VM   Enfin, promettez-vous et jurez-vous de participer assidûment à nos travaux, et de garder inviolablement les ultimes secrets que je vais vous confier ?

Le TIM : Je le promet et je le jure.

Le TS et VM : Par les sept serments que vous venez de prêter et en vertu des pouvoirs qui m’ont été conférés et transmis, je vous reçois Illustre Prince des Maçons, Prince du Royal Secret, Sage et Vrai Maçon. Veuillez gravir symboliquement ces degrés mystérieux car aujourd’hui, vous ne pouvez plus reculer. Le GM donne ensuite l’accolade à l’IP

Le TS et VM   Apprenez que ces degrés que vous venez de gravir sont lourds de sens. Celui de l’histoire, celui de l’Ordre Maçonnique, jamais à l’abri des trahisons et des dévoiements depuis qu’un jour, Hiram, Maître des Maîtres, trouva une mort affreuse sur le chantier du Temple.          

Votre discrétion prouvée dans les degrés précédents vous a valu de recevoir l’entière lumière et il ne vous reste plus rien à désirer que l’effet de votre obéissance au Consistoire dirigé par le TS et VM, nos chefs et les grands élus de l’Ordre qui viennent aujourd’hui de vous octroyer cette faveur.           

Vous voici maintenant au rang de ceux qui sont Elus pour le Grand Œuvre. Les délicieux parfums de vos actes et de vos obligations vous transporteront vers le vrai bonheur auquel vous aspirez, ce que je souhaite bien sincèrement. Le GM se déplace, et va frapper un grand sur la porte du Conseil pour appeler les membres du conseil philosophique qui rentrent et prennent place A ce moment on allume la salle.

Le TS et VM   Saisissez à présent des deux mains, les deux poignards qui sont posés sur la table.         Et croisez les sur votre poitrine. L’un figure la protection que nous devons aux innocents, l’autre nous indique la juste punition des parjures. Le GM porte son glaive et le pose au croisement des deux poignard.

Le TS et VM   Devant vos Amis Intimes, que votre cœur soit juste et votre détermination Sans faille. Le GM pose son glaive, puis : Je vous rend votre sautoir auquel s’ajoute maintenant une rosette violette. Désormais les gants vous seront inutiles pour participer à nos travaux. Je vous invite à prendre place au siège qui vous a été préparé. Plus rien ne nous retenant au Conseil, je vais en suspendre les travaux. Il s’approche du chandelier et éteint successivement les 8 bougies

Le TS et VM   Que toute trace de ce qui vient de se passer disparaisse au regard de ceux qui n’appartiennent pas à notre Conseil. Travaillons en lieu sûr à rétablir secrètement le Temple idéal. Que le souvenir de cette cérémonie reste à jamais gravé dans nos mémoires. Il éteint ensuite la 9ème.

Le TS et VM   Allez de par le monde et que la lumière qui s’éteint maintenant, s’allume en chacun de nous. Répandez-la avec discernement et sagesse.

Que le Grand Architecte de l’Univers favorise notre dessein !

Que la Paix soit avec vous. Les IP se retirent en silence.

Partager cet article

Commenter cet article