Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Conseil Capitulaire du Cinquième Ordre Rite Français Moderne

18 Octobre 2012 , Rédigé par Grand Chapitre Général du Grand Orient de France Publié dans #Rites et rituels

Les membres du Conseil Capitulaire s’assemblent et se décorent dans la salle de réunion. Ils se disposent autour de la table. Ils restent debout pendant que le Gardien du seuil allume les neuf étoiles rouges avec la blanche qui reste par principe toujours allumée.

Le Président : Très Illustres Frères reprenons les travaux de l’Assemblée du Cinquième Ordre…. Il salue de part et d’autre les Frères assemblés en s’inclinant, lesquels répondent de la même manière.

Frère Chancelier, veuillez donner le compte rendu de notre dernière assemblée.

Le Frère Chancelier donne lecture du compte rendu des derniers travaux, lesquels sont adoptés en la forme habituelle, après une éventuelle discussion. (éventuellement) Très Illustre Frère Gardien du seuil, veuillez introduire les Frères visiteurs que vous installerez à mes côtés. Debout Très Illustres Frères. Ceci fait, après avoir souhaité la bienvenue aux Frères visiteurs, on passe à l’ordre du jour.

Le Président : l’ordre du jour appelle l’étude de la question présentée par le Très Illustre Frère……….Ou l’intégration du S.P.R.C……… au sein du Cinquième Ordre

Intégration d’un S.P.R.C. au Conseil Capitulaire du Cinquième Ordre

Pour être reçu au Cinquième Ordre, il faut répondre aux conditions définies dans le règlement particulier de cet Ordre. Le jour de la réception, il est demandé au Frère de rédiger un nouveau testament philosophique suivant le document qui lui sera préalablement remis.

Le Président : Lors de notre dernière assemblée vous avez accepté de recevoir au Cinquième ordre le SPRC…….. Si personne ne réclame la parole, il va y être procédé. Le silence régnant, Très Illustre Frère Gardien du seuil introduisez le Bien Aimé Frère………. afin qu’il reçoive de cette assemblée les marques de notre reconnaissance.

Vous me ferez parvenir son testament philosophique. Le Frère est introduit, il porte les décors du quatrième Ordre. Il est placé devant la table où se trouve les deux coupes.

Mon Bien Aimé Frère, le Conseil Chapitral du Cinquième Ordre Provence Fidélité, a accepté de vous admettre en son sein afin de participer à la mission qui va vous être exposée. 

Le Cinquième Ordre confère aux SS.PP.RR.CC. qui en sont porteur, la qualité pour aider leurs Frères et faire régner dans toutes les assemblées la paix et la concorde. pour favoriser personnellement la régularité dans les travaux aux différents degrés des Chapitres. pour être une composante individuelle dynamique et novatrice de réflexion au sein des hauts grades du Rite Français des Modernes.

Le Cinquième Ordre a la particularité d’être un Ordre ouvert aux SS.PP.RR.CC., au seul regard de leur zèle et de leur dévouement. Il ne constitue en aucune manière un passage obligé pour l’ensemble des SS.PP..RR.CC.

Si l’initiation traditionnelle de la Maçonnerie des hauts grades du Rite Français s’arrête au Quatrième Ordre, le Cinquième Ordre n’en constitue pas moins le sommet du Rite.

Non seulement il renferme tous ses enseignements mais il regroupe en son sein l’ensemble des courants de l’Ecossisme. Il en constitue une assemblée d’étude, de pratique et un conservatoire de la tradition maçonnique.

En qualité de membre de ce Conseil des Sages, il situe chacun de ses membres au niveau le plus fort dans l’exercice de la responsabilité, de la pratique des vertus et de la connaissance maçonnique.

Sachez que nos anciens règlements établis en 1784, précisent que le Cinquième Ordre comprend tous les grades physiques et métaphysiques de tous les systèmes et particulièrement ceux adoptés par les associations maçonniques en vigueur. Cette disposition place bien le Cinquième Ordre, dans l’esprit des rédacteurs de l’époque, comme le conservateur des rituels des hauts grades.

Le Cinquième Ordre est subdivisé en trois classes : Le Conseil Capitulaire, le Conseil Philosophique et le Consistoire.

En prêtant votre obligation, vous serez seul avec votre conscience, limité seulement par votre propre liberté.

Cependant, sachez si cela peut adoucir votre solitude que nous partageons le poids de cette charge.

Mon Frère, rompez le signe d’ordre que vous ne reprendrez plus dans cette assemblée. Veuillez ôter vos décors, puis vous découvrir et vous déganter. Etendez la main droite et portez la main gauche sur le cœur.

Très Illustres Maîtres debout.

Mon Bien Aimé Frère, veuillez lire votre obligation :

Le postulant : Moi………………. Régulièrement investi des pouvoirs et des obligations de la charge des SS.PP.RR.CC. je promets sur cette épée et devant cette assemblée de me dévouer à la garde, à la transmission des Ordres du Rite Français et des hauts grades écossais.

Je promets également et jure sans équivoque ni réserve de garder secret tout ce que je verrai, entendrai, ou ferai dans cette assemblée sous peine d’être exclu de cette chaîne d’union. Que le Grand Architecte de l’Univers me soit en aide.

Le Président : Un moment de silence…

Je prends acte de votre promesse. 

Les devoirs qui vous attendent sont doubles, vous devrez rayonner autour de vous en gardant un silence absolu sur votre appartenance, sur nos travaux et tout ce qui touche le cercle intérieur.

Le silence est une discipline morale d’autant plus méritoire qu’elle est difficile à maintenir et qui exige l’abandon de toute ostentation.

Le silence est la vertu par excellence. Le propre du sage est de se taire, tout en gardant : l’esprit, le cœur et les yeux ouverts

Regantez-vous mon Frère.

Avant de procéder à votre intégration, Méditez encore les images symboliques qui vont être évoquées.

Très Illustre Frère Gardien du seuil, veuillez accompagner notre Bien Aimé Frère, après lui avoir remis l’étoile du cherchant. Le F Gardien du seuil le conduit successivement dans les quatre directions cardinales en commençant par le nord-ouest, ensuite le sud ouest, puis le nord-est et enfin le sud-est. Il s’arrêtera devant chaque figuration. Chaque figuration est présentée par un Membre de l’Assemblée. A l’issue de chaque présentation, le candidat allumera l’étoile liée à chacune de ces dernières.                                   

Le premier : L’Aigle (étoile bleue)

Il est celui qui vole au plus haut et le seul qui plonge son regard dans le soleil. Au plus élevé de l’échelle invisible reliant ce qui est en haut et ce qui est en bas, le Maître d’œuvre a le devoir d’éprouver l’ensemble des matériaux de l’entreprise commune et d’exercer sa Vigilance.

Le deuxième : Le Phénix (étoile noire)    

Seuls demeurent ceux qui renaissent sans-cesse. Ceux qui s’arrêtent, et se fixent sont condamnés au vieillissement et à la mort.

C’est le principe de la recherche permanente qui en voyageant symboliquement, nous invite à cette transformation et nous rappelle à la Persévérance.

Le troisième : L’Etoile Flamboyante (étoile verte)

Elle est l’emblème du Génie qui élève aux grandes choses et aujourd’hui avec plus de raisons encore, elle est le symbole de cette lumière d’espérance aux rayons de laquelle nous pouvons connaître la Vérité et exercer la Justice.

Le quatrième : L’arbre fleuri (étoile rouge)

L’initiation est un art et une science conduisant chacun au cœur de son jardin intime où réside l’arbre mystérieux.

Cet arbre est le pilier essentiel du Temple de l’homme que nous bâtissons inlassablement et qui ne sera jamais achevé.

Aussi, le Maître d’œuvre est avant tout animé par l’esprit d’une entreprise commune et fraternelle.

A cet instant, la pierre cubique s’est changée en rose, elle symbolise particulièrement l’Amour de l’Humanité.

Le Président : Persévérance, Vigilance, Justice, Vérité, Amour de l’Humanité, sont depuis le début, les lumières successives de votre démarche. J’éclaire aujourd’hui La Sagesse pour découvrir et comprendre le trait unique qui relie chacun de nous au plan parfait. (étoile blanche)

Elle illumine de façon éclatante, les lois immuables de notre entreprise ainsi que la finalité de l’œuvre. Le Président prend l’épée, se dirige vers le récipiendaire et pose cette dernière sur la tête.

Le Président : A la Gloire du Grand Architecte de l’Univers, par les pouvoirs que me délègue le Consistoire, ultime assemblée de l’Ordre au sein du Rite Français des Modernes, je vous reçois au Cinquième Ordre et membre de ce Conseil Capitulaire, pour exercer pleinement les devoirs que vous venez de contracter. Le F. Gardien du seuil lui tend le verre

Le Président : A présent, buvez de cette eau ; ce fût votre premier geste au sortir de la caverne du Premier Ordre. Ceci fait :

En construisant, rappelez-vous sans cesse de la fragilité des édifices humains.

Partageons cette coupe de vin en mémoire de votre réception au Quatrième Ordre .Ceci fait :

Dans la solitude, souvenez- vous de la force que renferme notre idéal, quand il est partagé. Je brûle symboliquement le testament que vous venez d’écrire et que nous n’avons pas lu. Le temps égare ou efface les écrits des hommes, mais ce qui a été confié au feu perdure indéfiniment.

Il sera à jamais le secret que nul ne pourra partager avec vous. Je vous demande d’en méditer le sens. Ceci fait :

En se consumant, ce testament vous rappelle le premier geste que vous avez accompli au moment d’entrer dans l’Ordre des Francs-Maçons et il vous indique qu’un jour, nous retournerons d’où nous sommes venus, quelle que soit notre situation. Le Président lui remet à présent le sautoir

En vous remettant ce sautoir, je vous libère de tous vos engagements ce qui n’efface pas leurs contenus. Votre conscience et votre sens moral sont vos seuls guides et vos seuls juges.

Allez maintenant recevoir le baiser de paix de chacun des membres du Conseil et que je vous donne à présent.

Prenez place Très Illustres Maîtres. Ceci fait, on procède à la suspension des travaux.

Le Président :  Avez-vous des propositions à faire pour le bien de l’Ordre ?

 Ceci fait : Le Frère Gardien du seuil éteint les 5 bougies de couleur dans l’ordre inverse ou elles ont été allumées.

Puis le Président dit en éteignant les 9 étoiles rouges en commençant par les plus basses et en remontant deux par deux : Très Illustres Frères séparons-nous, avec au cœur le sentiment que rien ne pourra entraver la marche de nos travaux ni la sérénité de nos décisions .Que partout on nous reconnaisse pour la qualité de nos actes et l’humilité de nos paroles. Je déclare suspendus les travaux du Conseil Capitulaire du Cinquième Ordre … (Il éteint la dernière bougie) Le Président salue les Frères qui lui rendent le salut.

Partager cet article

Commenter cet article