Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Credo - symbole de Nicée

7 Mai 2012 , Rédigé par Eglise catholique Publié dans #spiritualité

Je crois en un seul Dieu, le Père tout puissant,
créateur du ciel et de la terre, de l'univers visible et invisible.
Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ, le Fils unique de Dieu,
né du Père avant tous les siècles :
Il est Dieu, né de Dieu, lumière, né de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu
Engendré non pas créé, de même nature que le Père ; et par lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut, il descendit du ciel ;
Par l'Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s'est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Ecritures, et il monta au ciel ; il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts et son règne n'aura pas de fin.

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ; il procède du Père et du Fils.
Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire ; il a parlé par les prophètes.

Je crois en l'Eglise, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

Partager cet article

Commenter cet article

MONTREDON 08/05/2012 17:18


C'est la vieille mais toujours présente question du "Filio que"....


Je pense que les Byzantins avaient de très bonnes raisons de refuser "le filio que" et Rome a bricolé sans vergogne . Je ne suis pas de religion orthodoxe.


Entre autres Le symbole du concile dit de Nicée- Constantinople avait été adopté sans le "filio que" aux termes d'un véritable concile oecuménique, c'est à dire adopté par toutes des Eglises; Ce
ne fut à ma connaissance pas le cas pour l'adjonction du "filio que" dont l'origine trouverait sa source dans la volonté de Charlemagne.


La moindre des choses en FM serait d'énoncer le problème avant de refiler un texte présenté comme ne posant pas de difficulté. D"autant que, si l'on comprend
bien, notre voie est celle de l'Esprit, celui qui se manifeste où il veut et comme il veut ....