Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Dates importantes de l'histoire de la Franc-maçonnerie

9 Avril 2014 , Rédigé par X Publié dans #Planches

Quelques dates permettent de nous situer dans l’histoire, bien que les associations de métiers existent depuis la plus haute antiquité, à preuve l’édit de 643 (les Collegia Fabrorum).

1376 : Apparition du terme « Franc-maçon » dans un document de la Guilde de Londres.

1390 : Manuscrit Régius : plus ancienne charte sur les devoirs des métiers opératifs.

1410 : Manuscrit Cooke sur les Devoirs des Compagnons.

1459 : Apparition des « Loges »au sein du Compagnonnage. (Grande Loge opérative au sein du Saint-Empire, Sarasbourg).

1492 : Apparition du terme « Franc-maçon Accepté » et de celui de Maître.

1589 : Loge de Kilwining en Ecosse.

1598-99 : Statuts Schaw (Edimbourg) : observations aux Maçons, 1 Loges Ecossaises.

1634 : Admission de non-opératifs au sein de la Loge d’Edimbourg (Ecosse).

1637 : Apparition du terme « mot du Maçon » (les secrets).

1646 : Manuscrit Sloane sur les Devoirs.

1649 : Premières Loges Militaires.

1670 : La Loge d’Aberdeen (Ecosse) coopte quelques 12 membres de l’Université.

1696 : Premier texte rituel sur les moyens de reconnaissance et la circulation du mot, transition de l’Opératif vers le Spéculatif (archives d’Edimbourg).

1700 : Manuscrit Chetwode Crawley.

1702/64 : Une Loge d’Ecosse (Haughfoot) fonctionne uniquement avec des non-opératifs.

1705 : Grande Loge d’York.

1710 : Il existe au moins 25 Loges Ecossaises. Manuscrit Dumfries.

1711 : Manuscrit Trinity Collège (Dublin), système en 3 grades.

1714/20 : Manuscrit Kevan.

1717 : Création de la Grande Loge de Londres (4 Loges), spéculative.

1723 : Constitutions d’Anderson et Desaguliers…dites des « Moderns ».

1725 : Premières Loges françaises, adoption des anciennes obligations (texte de 1722).

1728 : Première Grande Loge de France.

1730 : Reprise du grade de Maître par les « Moderns ». Manuscrit Pritchard.

1735-43 : Autonomie de la première Grande Loge de France (Cf. 1763).

1736 : Grande Loge d’Ecosse, antérieure à la fondation en Angleterre des Antients, fondée par 33 Loges dont certaines datant de plus d’un siècle.

1736-37 : Discours (2) du Chevalier de Ramsay.

1751/53 : Constitution des « Antiens » : « l’Ahiman Rezon »de Lawrence Dermott.

1761 : Organisation du Rit de Perfection en 25 grades par E. Morin et H. Francken, et qui sera plus tard le noyau du Rite Ecossais Ancien et Accepté.

1762 : Constitutions de Bordeaux, Rite de Perfection en 25 degrés.

1763 : Indépendance officielle de la GLDF vis-à-vis de la Grande Loge de Londres, laquelle avait reconnu depuis longtemps l’indépendance des français.

1774 : La GLDF se déclare « seul Grand Orient de France » (c.a.d. Grande Loge…)

1775 : Affirmation de « l’Ecossisme » par la Grande Loge de France.

1782 : Apparition de la Bible sur l’Autel des serments.

1786 : Constitutions de Berlin (REAA).

1801 : Création des Suprêmes Conseils des Etats-Unis (Charleston), 33 degrés.

1804 : Création du SCDF, gardien du REAA, dans sa forme actuelle (De Grasse-Tilly).

1804 : Création de la Grande Loge Générale Ecossaise.

Les Antiens devinrent au début du XIX siècle égaux en nombre aux Andersoniens mais restèrent inconnus en Francepratiquant le même rituel que les Ecossais et les Irlandais.

1813 : Fusion des Antiens et des Moderns.

1875 : Déclaration du Convent de Lausane indiquant les spécificités du REAA actuel.

1894 : Création de la Grande Loge de France actuelle, travaillant au REAA.

1904 : Indépendance de la GLDF qui régit alors les 3 premiers degrés du REAA.

2004 : Deuxième centenaire du REAA...

Source : www.ledifice.net

Partager cet article

Commenter cet article