Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Du Rite Oecuménique

16 Décembre 2012 , Rédigé par Goao Publié dans #Rites et rituels


Il est un constat désolant pour des défenseurs de la fraternité, c'est que très peu de français et européens de confession musulmane fréquentent les loges maçonniques, toutes obédiences confondues. Cette échec à la fraternité s'explique par de nombreuses raisons, mais il est évident que les rituels que la maçonnerie propose, les décors qui ornent nos locaux et les récits historiques ou mythologiques (Hiram) qui les soutiennent n'ont aucun point commun avec le monde Islamique. Les rappels à la symbolique chrétienne ou judaïque de nos rituels sont nombreux et parfois très explicitent (cf. le chevaleresque RER, le rite d'York...).
- Un frère (ou une sœur) de confession musulmane est forcément en perte totale de repères culturels. Rien, en effet, ne vient conforter son regard ou tisser un lien avec son passé, son histoire sociale et religieuse.
- Nos rituels occidentaux relatent des chroniques anciennes de la Bible, du Talmud ou nous parlent de kabbale dans une débauche de termes hébraïques et de références chrétiennes. Et plus l'on monte dans les hauts grades, plus cela se vérifie.
- Depuis l'affaire Dreyfus au XIXe siècle, l'image du « complot judéo-maçonnique » à laissé des traces persistantes qui évoquent trop souvent le juif comme une origine du mal, de la délinquance morale ou financière. N'est pas Satan qui veut, mais le juif de ces caricatures ne travaille pas seul puisqu'il fait corps avec le franc-maçon, qui élabore sans cesse d'infâmes complots contre la république dans la pénombre de ses ateliers.
- Tout ceci enfin tisse un lien fort avec l'état d'Israël où la maçonnerie aux racines juives est une machine assurément sioniste et anti-islamique, qui travaille à la gloire du judaïsme.
- Précisons encore que le protestantisme est largement représenté, depuis le texte fondateur des Constitutions d'Anderson au tout début du XVIIIe siècle, avec son lot de pré-requis non négociables sur la croyance en Dieu, celui des chrétiens naturellement.
Le rite Œcuménique est inspiré du Rite Écossais Ancien et Accepté et de l'ancienne maçonnerie musulmane opérative, ainsi que des branches initiatiques de l'Islam (soufis, druzes et ismaéliens). Il fait toujours appel aux symboles et références communs au judéo-christianisme mais emprunte également à la symbolique musulmane (comme, par exemple, des signes de reconnaissance, une symbolique des couleurs en Islam ou du voyage initiatique du Prophète). Les trois grandes religions du Livre sont ainsi également représentées afin que chacun s'enrichisse des pensées de l'autre. Il s’agit bien ici, et uniquement, d’instaurer des repères culturels communs afin que chacun trouve sa place dans le déroulement d’une tenue.

Il est composé de sept degrés*, précédés d'un état d'Aspirant / Mourid.
- Le 1° degré (Apprenti/Mubtad'i) est l'équivalent du 1° degré du REAA
- Le 2° degré (Compagnon/Mouqadem) est l'équivalent du 2° degré du REAA
- Le 3° degré (Maître/Nassib) est l'équivalent du 3° degré du REAA
- Le 4° degré (Maître Secret/Saïs= Vénérable) est l'équivalent du 4° degré du REAA
- Le 5° degré (Chevalier Rose-Croix /Naqib) est l'équivalent du 18° degré du REAA
- Le 6° degré (Chevalier Kadosch/Cheikh Aql) est l'équivalent du 30° degré du REAA
- Le 7° degré (Grand Commandeur / Al Qutb Al A'Azam) est l'équivalent au 33° degré du REEA

De son origine :
Le G.O.A.O. partage avec les obédiences maçonniques actuelles, l'héritage de nos pères fondateurs européens et se veut complémentaire car il est le seul, par son rite Œcuménique, à tisser un lien fort entre l'Orient et l'Occident. Il est en particulier l'héritier du Grand Orient Arabe
* Le Rite Oecuménique est composé de 7 degrés parceque le chiffre 7 est le plus haut degré de la Perfection:
- les premiers Grecs l'appelaient Septas ou Vénérable.
- Cicéron, initié dans les sciences des nombres,assure, dans le Songe de Scipion, qu'il n'est presque aucune chose dont ce nombre soit le noeud.
Il symbolise, dans la maîtrise, la chaîne morale qui unit la science maçonnique à la civilisation et au bonheur du genre humain.
- Suivant le Timée de Platon, l'origine de l'âme du monde y est renfermée.
- Les planètes étaient au nombre de 7; la lune qui occupait le 7ème rang parmi ces sphères est soumise à l'action du 7e nombre; sa révolution s'achève en 28 jours, total de l'addition des 7 premiers nombres; elle offre 4 phases principales de chaque 7 jours etc..
Chez les "Ismaéliens" où "Septimans"et autres "Batiniyyin" ( ésotériques) tout s'articule autour du chiffre 7 :
- 7 degrés d'émanation
- 7 cycles pour le temps
- 7 Prophètes ou "Nâtiqs" ( parleurs ):Adam, Noé, Abraham,Moïse,Jésus,Mohammed et l'Imam
- 7 sont les degrés de l'initiation
L'initiation Egyptienne avait 7 grades ou degrés:
1e degré: Pastophoris
2e degré: Néocoris
3e degré: La Porte de la mort
4e degré : Christophoris
5e degré: Balahate
6e degré: L'astronome devant la porte des Dieux
7e degré: Prophéta ou Sahénath Pancah
et bien d'autres particularités du 7 , qu'il devient le nombre sacré de la maîtrise maçonnique.

source : www.goao.org

Partager cet article

Commenter cet article