Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Étude au 12e degré dit Grand Maître architecte

27 Août 2012 Publié dans #Planches

Au cours de cette tenue, nous allons brièvement aborder la symbolique du 12e degré dit du Grand Maître Architecte. C’est le premier degré de la troisième et dernière classe des 11 degrés de la loge de perfection.

Cette dernière classe comprend :
12e degré : Grand Maître Architecte
13e degré : Royal Arche
14e degré : Grand Elu de la Voûte Sacrée Parfait et Sublime Macon

Selon Raoul BERTEAUX le degré principal cette classe est celui de Royal Arche encadré par deux degrés de consécration celui des maîtres sous le titre de Grand Maître Architecte et celui des Élus, sous le titre de celui de Grand Élu de la Voûte Sacrée Parfait et Sublime Macon
Avec les grades du 9e, 10e et 11e degrés nous avons vu se développer trois thèmes qui concernaient :
la vengeance avec le 9e
la justice avec le 10e
la récompense avec le 11e Les trois mauvais compagnons ont été recherchés et punis et les maîtres qui avaient participés à leur recherche et avaient accomplis l’oeuvre de justice demandée par Salomon ont été récompensés.

La légende qui concerne le 12e degré se rapporte à la désignation du successeur d’Hiram. Le roi Salomon aurait créé ce grade pour récompenser ceux qui ont donc surmonté les épreuves de la classe des Elus et nous avons vu que symboliquement ces épreuves étaient particulièrement difficiles.
Salomon voulait former une école d’architecture pour ceux qui ayant surmonté les épreuves de la classe des Elus conduiraient les travaux du temple, et aussi encourageraient les vrais maçons dans le progrès de l’Art Royal. C’est ainsi qu’il créa ce grade sous le titre de Grand maître Architecte.
Ce 12e degré est un degré de consécration, il définit la fin de la lignée des maîtres, comme le 14e degré consacre la fin de la lignée des Elus.

La décoration du temple
le temple est tendu de blanc parsemé de flammes rouges
il y a trois lumières une à l’orient, une au sud et une à l’occident
Sur la table des trois premiers officiers est un étui de mathématiques
Au milieu du temple est une planche à dessin avec papier et instruments à dessin ainsi qu’un siège devant la planche à dessin
On trouve au nord les sept étoiles formant la grande ourse et l’étoile polaire
A l’est l’étoile de Jupiter représentant l’étoile du matin
D’après PIKE, on peut trouver à l’orient derrière le sublime grand maître une représentation des cinq colonnes représentant un ordre différent d’architecture : toscan, dorique, ionique, corinthien et composite

La loge et les officiers de loge

1 - L’atelier s’appelle l’archiloge de Boulomie
On peut comprendre archi loge comme l’école de l’architecture ou la loge des sciences de l’architecte. Le second nom qui est donné à la loge est Boulomie qui est traduit dans le rituel par « l’endroit où l’on veut » ; Mais comme au 4e degré il nous est demandé » de ne pas prendre les mots pour des idées et de ne prendre pour vrai que ce que l’on a reconnu comme tel ».
J’ai donc procédé à une petite recherche :
 
D’abord, je n’ai trouvé nulle part la trace de ce néologisme : Boulomie. J’ai tout d’abord établi un rapprochement de structure avec boulimie qui signifie une faim insatiable, un désir intense. Ne dit-on pas au sens figuré une boulimie intellectuelle pour signifier une grade avidité intellectuelle.
 
Mais dans boulomie on trouve aussi boulo, par euphonie on peut établir un lien entre bouleau et boulot. N’oublions pas que le bouleau est un arbre au bois dur dont on faisait des sabots. C'est-à-dire du bouleau ! c'est-à-dire travailler, a pu faire penser à la valeur de boulot donc de travail, d’effort, de difficulté qui demande de la volonté
 J’ai rapproché ensuite le mot boulomie du mot aboulie qui signifie, qui ne manifeste aucune volonté. Le mot aboulie vient du verbe grec boulesthai qui signifie vouloir et ce verbe repose sur la même racine ballein qui signifie « atteindre par un trait » ; quand on sait qu’au milieu de la loge au 12e degré est une planche à dessin avec les outils du dessinateur et que ce degré est appelé grand maître architecte, on ne peut qu’être sensible à la traduction du verbe ballein : atteindre par un trait. Donc nous sommes dans un atelier appelé boulomie où nous devons être des boulimiques du vouloir et développer l’art du trait.

2 – La place du président ou sublime grand maître est à l’orient ou MEROGENIE ce qui traduit dans notre rituel par (le coté de la naissance). Mérogénie viendrait du grec méro qui signifie partie et du suffixe génie qui signifie formation, production ce qui nous renvoie à genèse. La mérogénie qui est aussi un néologisme est le lieu de naissance. Quel est ce lieu ? Est ce un simple point dans l’espace cosmique ? L’est, d’où vient la lumière physique ou est ce le lieu où naît la lumière spirituelle, la matrice où elle se développe avant de naître ? Nous sommes peut être invités à dépasser cette notion liée aux points cardinaux, la dimension cosmique du phénomène, pour atteindre sa dimension humaine et spirituelle ainsi par rituélique.

3 – Les surveillants ou excellents gardiens siègent à l’occident ou MERITHANATIE (ou côté de la mort) Méri, Mero signifie partie, coté et thanatie vient de thanatos qui signifie mort. Ce nouveau néologisme se comprend plus facilement. C’est le côté où le soleil se couche où la lumière s’éteint, mais par ce néologisme nous nous éloignons de la notion cosmique pour atteindre ainsi à la notion spirituelle.
Entre la Mérogénie, ce lieu de la naissance de la lumière spirituelle et le Mérithanie, ce lieu de la mort de la lumière spirituelle se déroule la vie de la lumière spirituelle qui resplendit sur la planche à dessin et les outils du dessinateur au milieu de la loge et sur le siège de celui qui grand maître architecte développe l’art du trait. Entre sa naissance et sa mort, la vie spirituelle se développe au coeur de l’archi loge ou boulomie c'est-à-dire au coeur du VOULOIR au coeur de la VOLONTE.
Cela signifie que nous devons nous élever au dessus des contraintes terrestres et physiques pour pénétrer le monde des intelligibles par une quête de l’absolu afin de construire le temple spirituel.

4 – Les autres officiers sont :
l’orateur appelé le Rhéteur c'est-à-dire le maître de la rhétorique ou science du discours.
Le secrétaire est appelé l’Aporète ceci est un autre néologisme pouvant peut être signifier le maître en scepticisme, un aporétique étant un sceptique
Le trésorier est l’économe
L’hospitalier est l’Evergite c'est-à-dire bienfaisant
Le maître des cérémonies est le Liturgiste.

5 - Les rangées des sièges (colonnes) sont appelées STYLES : style du nord, style du midi. Il s’agit là aussi d’un néologisme qui viendrait du grec stulos qui signifie colonne. N’oublions pas qu’un stylite était un ascète vivant en haut d’une colonne. Ne serions nous pas quelque part des ascètes non point en haut d’une colonne mais sur les colonnes ?
Sachant qu’une ascèse est une discipline que l’on s’impose pour tendre vers la perfection morale, pour affranchir l’esprit dans le domaine religieux ou intellectuel ou spirituel.
Où l’on voit que ces différents néologismes ont pour objectif de nous faire sortir des mots habituels pour que s’éveille à nouveau notre réflexion. Il importe d’introduire une rupture sémantique dans le déroulement rituélique afin d’éveiller à nouveau notre attention, notre compréhension.

Le mémento du grade
Signe. Etant à l'ordre, feindre de tracer un plan, avec le pouce droit, sur la paume de la main
gauche, tout en regardant le Sub
G M
Attouchement. Entrelacer les doigts de la main droite avec ceux de la main gauche de l'autre F
. Mettre ensuite l'autre main sur la hanche.
Mot sacré. ADONAI.
Mot de passe. HAMON
Marche. Trois pas en équerre, le premier lent, les deux autres précipités.
Batterie. 1+2+2+1+2+2
Age. L'âge de la Plénitude, 45 ans.
Insignes. Tablier blanc doublé et bordé de bleu ; une poche au milieu.
Cordon bleu de droite à Gauche. Nous retrouvons les couleurs du tablier et du cordon de maître en loge bleue n’oublions pas
que ce 12e grade est le degré de consécration des degrés de maître.
Bijou : un carré parfait, sur l'une des faces duquel sont gravés quatre demi cercles devant sept étoiles. Au centre est un triangle renfermant un A. De l’autre côté sont les cinq ordres d’Architecture ; au-dessus un Niveau, au-dessous une Equerre, un Compas et une Croix au milieu la lettre -M. Au bas des cinq colonnes sont les lettres C
DTIC La lettre A au centre du triangle rappelle l’initiale du mot sacré ADONAI La lettre M au milieu du tablier doit rappeler les initiales des mots Mérogénie et Mérithanatie lieu de naissance et de mort. Les lettres CDTIC sont les initiales des cinq ordres d’architecture. La poche au milieu du tablier doit permettre d’y placer les plans.

Quelques remarques à propos du rituel d’ouverture des travaux de loge. J’attirerai votre attention sur cinq points.

1. Le rituel d’ouverture a longuement développé la symbolique du compas. Rappelons nous qu’au grade de maître secret nous sommes passés de l’équerre au compas. Le 12e grade étant un grade de consécration de la classe des maîtres, le rituel nous inscrit totalement dans cette continuité et développe à cette fin le symbolisme du compas, de la circonférence et du centre.
Il témoigne ainsi de la valeur du compas en qualité de symbole.

2. Le rituel brièvement nous demande : quels furent nos premiers travaux avant notre admission au 12e degré et nous répondons que nous avons balayé la chambre des dessins, délayé l’encre de chine et collé les papiers sur les planches. Ceci signifie que nous nous sommes préoccupés des travaux préparatoires, des connaissances élémentaires indispensables au travail requis au 12e degré. Ce que nous avons fait jusque là nous a simplement préparé.

3. le rituel nous demande maintenant ce que nous faisons au 12e degré et nous répondons « je veux ! et je construis » je veux suivi d’un point d’exclamation et je construis. La volonté est ici affirmée comme une qualité morale première et fondamentale. Le point
d’exclamation est là pour montrer la puissance symbolique. Le je construis est en dépendance de la volonté. Il lui est second, il est coordonné par la conjonction de coordination et témoignant ainsi de sa filiation avec le VOULOIR.

4. le rituel nous demande ensuite notre âge symbolique notre réponse est : « l’âge de la Plénitude 45 ans » . la majuscule confère au mot plénitude une valeur supplémentaire qui ne désigne pas simplement un état comme dans l’expression « la plénitude de ses moyens » c'est-à-dire la totalité de ceux-ci mais une qualité morale, spirituelle qui distingue cet âge des autres âges. C’est l’âge de la plénitude sans que s’ajoute un complément à ce nom. C’est l’essence même de la plénitude qui ne requiert alors aucun complément puisqu’en principe elle les contient tous.

5. Comme vous l’avez remarqué, c’est la première fois au cours d’un rituel d’ouverture des travaux que l’on ne demande pas de s’assurer si le temple est couvert. Toute la problématique du secret maçonnique est ici présentée c ar la garantie de notre secret est-il dit « réside dans notre science même » qui n’est en fait accessible qu’à celui qui en a l’intelligence naturelle et qui a accompli les travaux préalables nécessaires. Donc au 12e degré nous n’avons pas à nous mettre à couvert. Notre science nous protège. Et si quelqu’un venait à nous comprendre et surprit nos secrets, ce serait un grand bien car cela ferait un GMA de plus. Et donc si l’on semble se cacher c’est pour créer l’attrait du mystère afin de susciter de venir parmi nous. Le secret maçonnique est abordé de façon positive comme une chose aussi à partager avec ceux qui en ont la compétence et le désir. Nos rituels, nos symboles s’ils donnent l’impression que nous nous cachons, c’est aussi pour créer l’attrait du mystère et le désir de nous rejoindre ; le secret maçonnique ne serait-il pas aussi une forme de prosélytisme ?

Morale du grade : Le MAdoit posséder les vertus et les sciences qui forment la base de toute perfection.

Partager cet article

Commenter cet article

Tokpanou Ambroise 20/04/2015 23:58

Belle planche qui me permet de mieux cerner les contours de mon grade