Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Golden Dawn : rituel du Pentagramme

16 Novembre 2012 , Rédigé par Rituel de la Golden Dawn Publié dans #déviances et sectes

Le Pentagramme est un puissant symbole représentant l'action de l’Esprit Eternel
et des Quatre Eléments sous la divine Présidence des lettres du Nom Yeheshuah.
Les éléments eux-mêmes sont régis par Yhvh dans le symbole de la croix. Mais si
l'on y ajoute la lettre Shin, représentant le Ruach Elohim, l'Esprit Divin, le
Nom devient Yeheshuah ou Yehovashah - dans ce dernier cas, la lettre Shin est
placée entre celle de la lettres du Tétragrammaton.
De chaque angle du Pentagramme jaillit un rayon, représentant une irradiation du
Divin. Pour cela il est nommé le Pentagramme Flamboyant, ou Etoile de Grande
Lumière, affirmant ainsi que des forces de Lumière Divine y résident.
Tracé comme un symbole du bien, il sera disposé pointe vers le haut,
représentant le règne de l'Esprit Divin. Si tu le traçais avec les deux branches
inférieures en haut, ce serait un symbole malfaisant, affirmant l'empire de la
matière sur cet Esprit Divin qui doit la dominer. Evite donc de faire ainsi.
Si toutefois, s'il se présentait quelque nécessité de travailler ou converser
avec un Esprit mauvais, et de le retenir sans le tourmenter, tu pourrais en ce
cas employer ce symbole du Pentagramme inversé ( car, sache-le bien, tu n'as
aucun droit de nuire ou d'offenser même les Esprits mauvais pour satisfaire ton
caprice ou ta curiosité ) , et tu tiendras la lame de l'Epée Magique sur
l'unique pointe inférieure du Pentagramme, jusqu'à ce que tu lui permettes de
s'en aller. Aussi, n'injuries pas les esprits mauvais - mais souviens-toi que
l'Archange Michael dont parle St. Jude, luttant avec Satan, ne se répandit pas
en invectives accusatrices contre lui mais dit : " Le Seigneur te blâme ".
Or, si tu veux dessiner le Pentagramme comme un emblème pour toi, tu le feras
dans les couleurs déjà citées, sur un fond noir. Il y aura le signe du
Pentagramme, de la Roue, du Lion, de l’Aigle, du Taureau, et de l'Homme, chacun
ayant un angle placé sous son autorité. De là vient le Suprême Rituel du
Pentagramme, qui change selon l'angle à partir duquel l'on débute le tracé. Le
cercle ou la Roue correspond à l'Esprit pénétrant tout ; le Taureau laborieux
est le symbole de la Terre ; le Lion celui de l'ardeur du Feu ; l'Aigle, celui
de l'Eau s’envolant comme si elle avait des ailes, quand elle s'évapore sous
l'action de la chaleur ; l'Homme est l'Air, subtil et pensif, pénétrant les
choses cachées.
Finis toujours le cercle de l'endroit avant de commencer une invocation. Les
courants menant du Feu à l'Air et de la Terre à l'Eau sont ceux de l'Esprit - la
médiation des Eléments Actifs et Passifs. Ces deux Pentagrammes de l'Esprit
devront précéder et clore les Invocations, symbolisant l'équilibre des Eléments,
pour établir l'harmonie de leurs influences. Lors d'une fermeture, les courants
seront inversés.
PENTAGRAMMES INVOQUANT L’ESPRIT
BANNISSEMENT DE L’ESPRIT
Il y a les Pentagrammes Invoquant et ceux Bannissant de l'Esprit ; le Signe de
la Roue sera tracé en leur centre. Dans le Pentagramme invoquant la Terre, le
courant descend de l'Esprit vers la Terre. Dans le Bannissement, le courant est
inversé. Le Sceau du Taureau sera tracé en son centre. Ces deux Pentagrammes
sont généralement utilisés lors d'invocations et de bannissements, et leur
utilisation est révélée au Néophyte du premier Ordre de l'Aube Dorée sous le nom
de Rituel Mineur du Pentagramme ou petit Rituel du Pentagramme. Ce Rituel Mineur
du Pentagramme n'est utile que lors d'invocations sans importance et d'ordre
général. Son usage est permis dans le Cercle Extérieur afin que les Néophytes
puissent disposer d'une protection contre les forces adverses, et également pour
qu'ils puissent se faire une idée de la manière dont l'on peut attirer et entrer
en communication avec les choses spirituelles et invisibles. Le Pentagramme de
Bannissement de la Terre servira également à te protéger si tu le traces dans
l'Air entre toi et n'importe quelle force Astrale adverse. Dans tous les tracés
de Pentagrammes, la pointe sera soigneusement close au point final.
Le Pentagramme invoquant l'Air se trace à partir de l'angle attribué à l'Eau, et
celui de l’Eau à partir de celle attribué à l'Air. Ceux du Feu et de la Terre
partent de la pointe de l'Esprit. Le signe Kérubique de l’élément doit être
tracé au centre. Les Signes de bannissement procèdent en inversant le courant.
Mais avant toutes choses, finis le tracé du cercle du lieu où tu œuvres, car
c'est là la clé du reste.
A moins que tu ne veuilles restreindre ou confiner la force, ne trace pas de
cercle autour de chaque Pentagramme, si ce n’est pour le réaliser correctement.
Toutefois, en concentrant la force sur un symbole ou un Talisman, tu traceras un
cercle avec ton Pentagramme par-dessus, afin d'y rassembler les énergies.
BANNISSEMENT INVOCATION
RÈGLE : Invoque vers le point auquel l’élément est attribué, et bannis depuis ce
même point.
L'Air possède un symbole aqueux , car il est le réservoir de la pluie et de
l'humidité. Le Feu a la forme d'un Lion-Serpent . L'Eau, l'Aigle alchimique de
la distillation . La Terre, le Taureau laborieux . L’Esprit est créé par l’un
opérant en toutes choses .
Les éléments vibrent entre les Points Cardinaux car ceux-ci ne sont pas leur
demeure immuable, bien qu'ils soient assignés aux Quatre Quartiers dans
l’invocation des Cérémonies du Premier Ordre. Cette attribution est dérivée de
la nature des vents. Le vent d'Est participe plus spécialement de la nature de
l'Air. Le Vent du Sud met en action la nature Ignée. Les vents d'Ouest apportent
avec eux humidité et pluie. Ceux du Nord sont froids et secs comme la Terre. Le
vent du Sud-Ouest est violent et explosif - le mélange des éléments contraires
Eau et Feu. Les vents du Nord-Ouest et du Sud-Est sont plus harmonieux ,
unissant les influences des deux éléments, actifs et passifs.
Néanmoins, leur position naturelle dans le Zodiaque est : Feu à l'Est, Terre au
Sud, Air à l'Ouest, et l'Eau au Nord. Par conséquent, ils vibrent ainsi : l'Air
entre l'Ouest et l'Est, le Feu entre l'Est et le Sud, l'Eau entre le Nord et
l'Ouest, la Terre entre le Sud et le Nord.
Et l'Esprit vibre entre la Hauteur et la Profondeur.
Ainsi, si tu invoques, il est préférable de considérer la position des vents,
puisque la Terre, tournant toujours sur ses pôles, est plus sujette à leur
influence. Mais si tu veux obtenir la Vision Spirituelle en leur demeure, il est
préférable que tu considères leur position dans le Zodiaque.
L'Air et l'Eau ont beaucoup en commun, et l'un étant le réservoir de l'autre,
leurs symboles sont toujours transférés, l'Aigle étant assigné à l'Air et le
verseau à l'Eau. Néanmoins, il est préférable qu'ils soient attribués comme
précédemment, et ce pour la raison déjà citée, selon laquelle le signe pour
invoquer de l'un et celui bannissant l'autre s'interchangent dans le
Pentagramme.
Lorsque tu travailles avec le Pentagramme de l'Esprit, tu dois donner les signes
de salutation du Grade d'Adeptus Minor, et pour la Terre le Signe du Zelator,
pour l'Air le Signe du Theoricus, pour l'Eau celui du Practicus et pour le Feu
celui du Philosophus.
Si tu souhaites utiliser le Pentagramme pour invoquer ou bannir des forces
Zodiacales, tu prendras le Pentagramme de l’élément auquel le Signe correspond,
et traceras en son centre le Sceau habituel du Signe, ainsi :
EAU : BANNISSEMENTS DES POISSONS
FEU : INVOQUER DU BELIER
Et à chaque fois que tu traces un Sceau quel qu'il soit, tu dois commencer par
la gauche du Sceau ou symbole et poursuivre dans le sens Solaire.
Chaque fois que tu invoques les forces des Signes Zodiacaux, par opposition à
celles des Eléments, tu devras dresser un thème astral du moment du travail afin
de savoir à quel quartier ou direction tu devras faire face lors de ton
opération. Car le même Signe peut être à l'Est à une certaine période du jour et
à l'Ouest lors d'une autre.
Chaque fois que tu te prépares à commencer quelque travail magique ou opération
magique, il sera opportun que tu nettoies et consacres le lieu en réalisant le
Rituel Mineur de Bannissant du Pentagramme. Dans certains cas, particulièrement
lorsque l’on œuvre par et avec les forces des Planètes, il peut être sage
d'employer également le Petit Rituel Bannissant de l'Hexagramme.
Afin qu'une Force, un Courant, une Couleur et un Son soient ensemble réunis dans
le même symbole, certains Noms Divins Hébreux et certains Noms extraits des
Tablettes Angéliques sont attribués à chaque pointe du Pentagramme. Ils doivent
être prononcés avec les Pentagrammes d'invocation ou de bannissement.
Les attributions des pointes du Pentagramme constituent la clé de son Rituel.
Lors d'invocations ordinaires sans l'usage des Tablettes Elémentales
Enochiennes, tu prononceras le Nom Divin Al avec le Pentagramme de l'Eau, Elohim
avec celui du Feu, etc. Mais si tu œuvres avec les Tablettes Elémentales
Enochiennes, tu devras utiliser les Noms Divins dans le langage Angélique dont
elles sont issues. Pour la Terre, Emor Dial hectega, pour le Feu, Oip Teaa
Pedoce, etc ; et pour l'Esprit les quatre mots : Exarp à l'Est, Hcoma à l'Ouest,
Nanta au Nord, et Bitom au Sud.
Lors de la prononciation de tous ces Noms, tu prendras une profonde inspiration
et les vibreras autant que possible intérieurement avec l'expir, pas
nécessairement à voix haute, mais avec une vibration comme ceci : A-a-a-el-ll.
Ou - Em-or-r Di-a-ll Hecte-e-g-ah. Si tu le désires, tu peux aussi tracer dans
l'Air les lettres ou Sceaux de ces Noms.
Pour invoquer les forces des Quatre Eléments à la fois aux Quatre Quartiers,
commence à l'Est et trace-y le Pentagramme Equilibrant les Actifs et celui
invoquant l'Air, et prononce les noms adéquats. Puis, amène l'extrémité de ta
baguette au Sud et là trace le Pentagramme équilibrant les Actifs et le
Pentagramme invoquant le Feu, et prononce les noms adéquats. Puis, continue
jusqu'à l'Ouest, trace le Pentagramme équilibrant les Passifs et celui de l'Eau,
prononce les Noms appropriés. Ensuite, passe au Nord, trace le Pentagramme
équilibrant les Passifs et le Pentagramme invoquant la Terre, prononce les Noms
adéquats, et enfin finis le tracé du cercle du lieu.
Tu banniras de la même manière, à moins que tu ne désires retenir certaines
Forces durant un certain temps. Toutes les invocations seront ouvertes et closes
par le Signe de la Croix Qabalistique. Dans certains cas, d'autres Noms, tels
ceux d'Anges ou d'Esprits, peuvent être prononcés dans la direction qui leur est
afférente, et leurs Noms et Sceaux tracés dans l'Air.
Si tu n'œuvres qu’avec un seul Elément, tu traceras ( s’il s'agit d'un élément
actif comme l'Air ou le Feu ) - seulement le Pentagramme équilibrant les Actifs
et le Pentagramme invoquant l’élément dont il est question, et non ceux des
autres Éléments. S'il s'agit d'un Elément passif - Terre ou Eau - tu traceras
seulement le Pentagramme équilibrant les Passifs et le Pentagramme invoquant
l’élément choisi aux quatre Quartiers. En clôturant et en bannissant, suis la
même règle. Assure-toi également de bien prononcer les Noms correspondant aux
Pentagrammes utilisés.
Le Rituel Mineur du Pentagramme
Première partie : la croix Qabalistique
Se tenir au centre de la pièce, face à l'Est : prendre une dague d'acier dans la
main droite (pour le débutant, l'index de la main droite suffit).
Toucher le milieu de son front et dire Atah (tu es) (prononcer a-ta).
Toucher la poitrine (au niveau du cœur) et dire : MALKUTH (le royaume)
(prononcer mal-kh’out).
Toucher l'épaule droite et dire : Ve-Geburah (et le pouvoir) (vé-gué-bou-ra)
Toucher l'épaule gauche et dire Ve-Gedulah (et la gloire) (vé-gué-dou-la).
Joindre les mains, index toujours tendu, vers le haut (ou dague tenue serrée
entre les doigts, dirigée vers le haut) et dire : Le-Olam, Amen (pour toujours,
amen) (lé-olam, amen).
Les gestes de la Croix Cabalistique constituent une variante du classique "
signe de croix " chrétien, les derniers mots proviennent du Pater noster. Le
premier mot vibré est Atah, qui signifie Tu es, en hébreu. Selon Israël
Regardie, Atah est connecté à la Sephirah Kether, avec la Yechidah,
correspondant au génie Divin, au " moi supérieur ", etc. Le second mot vibrer,
Malkuth, est le nom de la dixième Sephirah de l’Arbre Sephirotique,
correspondant dans l'homme-microcosme aux pieds (l'on touche la poitrine pour
des raisons de commodité évidentes), et symbolisant ici l'enveloppe corporelle.
Geburah et Gedulah sont les noms respectifs de la cinquième et de la quatrième
Sephirath, et représentent ici les deux extrêmes du pouvoir humain, les
capacités d'action et de réaction. Le geste final, concluant sur un point situé
entre ces deux opposés, indique la décision volontaire, pour l'esprit en
évolution, de chercher une position équilibrée, la voie du milieu, un lieu
participant des qualités de chaque opposé, sans pour autant être sujet à leur
attraction, de force égale, mais contradictoire. Le-Olam, Amen signifie " Pour
toujours, Amen ". Le but de cette Croix cabalistique, toujours selon Israël
Regardie, consiste à placer le Moi sous la surveillance directe de la Yechidah,
la volonté divine présente en chaque être humain.
Seconde partie :
Avancer à l'Est, et tracer dans l'air (toujours avec l’index droit ou la dague)
le Pentagramme (Invocation ou bannissement), pointer le doigt ou la dague au
centre de ce Pentagramme, et dire Y-h-v-h (Yod-Hé-Vau-hé).
Le bras toujours tendu, se tourner vers le Sud (c'est-à-dire tourner d'un quart
de tour sur votre droite par rapport à l'Est). Face au Sud, même chose, mais
dire Adni (Adonaï) (a-do-na-ï).
Se diriger vers l'Ouest, là, même chose mais dire Ahih (Eheieh) (é-héi-héh).
Se diriger vers le Nord, là, même chose mais dire AGLA (A-g-la).
AGLA est le notariquon ou acronyme, d’une phrase hébraïque (" ATAH GIBOR
(gui-bor) LE-OLAM ADONAI ") signifiant " Tu es puissant dans les siècles des
siècles, O Seigneur Dieu ". II est possible d'utiliser la formule développée, à
la place d'AGLA.
Retourner à l'Est, pointer le doigt ou la dague au centre du premier Pentagramme
tracé.
Retourner au centre. Face à l'Est, bras étendus en croix, dire :
Devant moi, RAPHAËL Derrière moi, GABRIEL à ma droite, MICHAËL A ma gauche,
OURIEL ; devant moi, brille le Pentagramme et derrière moi se tient l'Etoile à
Six Branches
Refaire la Croix cabalistique du début afin de clore le rituel.
Le rituel de Bannissement est censé chasser les éléments négatifs de la sphère
psychique, et le rituel d'Invocation ouvrir l'adepte aux influences extérieures
; ainsi ces deux formulations du rituel constituent d’excellentes " ouvertures "
ou travaux préparatoires précédant une cérémonie plus importante, et le rituel
du Bannissement un " renvoi " convenable, clôturant la cérémonie .Le pentagramme
peut être d’une taille assez large, d'environ 90 cm, de proportions harmonieuses
de préférence.
Les mots " de pouvoir " du Petit Rituel du Pentagramme comme ceux de toutes les
rituélie présentées ici (noms divins, angéliques, Croix cabalistiques, etc)
doivent être " vibrés ", c'est-à-dire incantés d'une façon particulière. L'on
doit en fait s'imaginer que le son est projeté jusqu'aux confins de l’Univers.
La vibration d'un mot de pouvoir doit être lente et durer le temps que dure
l'expiration.
" La tradition affirme que les Noms doivent être vibrés et pas seulement
prononcés. L'étudiant devra donc découvrir par lui-même une méthode pour chanter
ou dire ces mots afin de lui permettre de provoquer cette vibration. Certains
trouveront qu'utiliser une voix aiguë est le meilleur moyen de remplir cette
condition. D'autres, comme l'auteur, ont découvert après une expérimentation
fréquente qu'un ton modérément profond, légèrement plus élevé qu’à l'ordinaire,
convient parfaitement pour produire la vibration désirée. Chaque syllabe sera
vibrée pareillement, sans accentuer l'une aux dépend d'une autre " (Israël
Regardie, The Middle Pillar).
Des deux rituels, c’est selon Cowley, le Bannissement qui se révèle le plus
utile. Il préconise la pratique du rituel de Bannissement trois fois par jour (
ce qui peut se justifier lors d’une période de pratique intensive comme pendant
une retraite magique, mais qui est peut-être excessif en temps normal pour la
plupart des étudiants) ; pour lui, cet exercice, associé à l’assomption de la
force de Dieu Harpocrate, constitue la meilleure défense possible contre les
formes " négatives " ou les tendances intérieures à l’entropie. Les documents de
la Golden Dawn conseillent, eux, de pratiquer l’invocation le matin et le
Bannissement le soir.
Le rituel de Bannissement peut également servir à se débarrasser d’une idée
obsédante ou à enrayer une névrose. On procède alors comme suit :
1 — Donner une image mentale de l’obsession.
2 — imaginer cette forme en face de soi à l’Est.
3 — La projeter hors de son aura en faisant le signe d’Horus, à savoir : avancer
le pied droit et tendre violemment les bras vers l’avant, rejetant ainsi
l’obsession vers l’extérieur.
4 — prévenir le retour de l’obsession en faisant le signe d’Harpocrate (pieds
joints, index de la main gauche posé sur la bouche, comme pour dire " chut ").
5 — Célébrer alors le rituel de Bannissement, en imaginant que la forme à l’Est
se désintègre au cours de l’opération.
Enfin, une dernière application de ce rituel est à signaler : on peut en effet,
en restant assis ou allongé en relaxation, le célébrer en imagination, à l’aide
de son " corps astral ". Une telle pratique n’est bien sûr envisageable qu’à
partir d’un certain niveau de pratique physique effective.
Suprême Rituel du Pentagramme
(Invocation)
Face à l'Est. Faire la Croix Qabalistique. Tracer le Pentagramme de l'Esprit (
Equilibrage des Actifs ). Vibrer Exarp en traçant le Pentagramme. Vibrer Eheieh
en traçant la Roue. Finir avec les Signes du grade d'Adeptus Minor ( les signes
de L.V.X. ).
Au même point, tracer le Pentagramme Invoquant l'Air. Vibrer Oro Ibah Aozpi en
traçant le Pentagramme. Vibrer Yhvh en traçant le Signe du Verseau. Finir avec
le Signe du grade de Theoricus.
Porter ensuite la pointe de l'instrument jusqu'au Sud. Tracer le Pentagramme de
l'Esprit ( Equilibrage des Actifs ). Vibrer Bitom en traçant le Pentagramme.
Vibrer Eheieh en traçant la Roue. Donner les Signes du grade d'Adeptus Minor.
Tracer le Pentagramme Invoquant le Feu. Vibrer Oip Teaa Pedoce en traçant le
Pentagramme. Vibrer Elohim en traçant le signe du Lion. Faire le Signe du grade
Philosophus.
Porter la pointe de l'instrument jusqu'à l'Ouest. Tracer le Pentagramme de
l'Esprit ( Equilibrage des Passifs ). Vibrer Hcoma en traçant le Pentagramme.
Vibrer Agla en traçant la Roue. Donner les Signes du grade d'Adeptus Minor.
Tracer le Pentagramme Invoquant l'Eau. Vibrer Empeh Arsel Gaiol en traçant le
Pentagramme. Vibrer Al en traçant la Tête d'Aigle ( que l'on peut remplacer par
le Signe du Scorpion ). Donner le Signe du grade Practicus.
Porter la pointe de l'instrument jusqu'au Nord. Tracer le Pentagramme de
l'Esprit ( Equilibrage des Passifs ). Vibrer Nanta en traçant le Pentagramme.
Vibrer Agla en traçant la Roue. Donner les Signes du grade d'Adeptus Minor.
Tracer le Pentagramme Invoquant la Terre. Vibrer Emor Dial Hectega en traçant le
Pentagramme. Vibrer Adonai en traçant le Taureau. Donner le Signe du grade
Zelator.
Revenir vers l’Est et finir comme dans le Rituel Mineur du Pentagramme avec les
Quatre Archanges et la Croix Qabalistique.
LE PILIER DU MILIEU
PROJECTION DE L'ARBRE DE VIE DANS L'AURA
Dans l'aura qui interpénètre notre corps physique, nous pouvons construire une
réplique de l'Arbre de Vie. Le Pilier de la Rigueur est à notre droite, celui de
la Miséricorde à notre gauche et le Pilier de l'Equilibre au milieu.
Il est préférable de construire en premier le Pilier du Milieu. Pour cela,
élevez-vous par l'imagination jusqu'à votre KETHER - une lumière brillante
au-dessus de votre tête. Visualisez cette lumière descendant jusqu'en DAATH, au
niveau de la nuque, puis, de là, passez à TIPHERETH, à la hauteur du cœur, où
cette lumière brillante comme le Soleil illumine toutes les autres Séphiroth. De
TIPHERETH, cette lumière continue jusqu'en YESOD, au niveau des hanches, et
aboutit en MALKUTH, où reposent les pieds.
Ayant établi une image nette du Pilier Central, vous pouvez alors mettre en
place les autres Séphiroth en vibrant leurs Noms Divins. Cette pratique peut
servir d'alternative au Rituel du Pentagramme comme préparation à la méditation.
1. Imaginez-vous debout dans le Temple, face à l'Ouest. Le Pilier Noir de la
Rigueur sera donc à votre droite - le Pilier Blanc de la Miséricorde à votre
gauche. Vous établirez le Pilier du Milieu en vous tenant entre les deux.
2. Adoptez une profonde respiration et exaltez votre conscience jusqu'en KETHER
au-dessus de votre tête et vibrez le Nom Eheieh qui signifie Je Suis. Imaginez
que la Lumière s'écoule, traversant DAATH (le nom est Yhvh Elohim) pour arriver
en KETHER (avec le nom Yhvh Eloah ve-Daath).
3. De la même manière, établissez YESOD avec le Nom Shaddaï El-Chaï, et MALKUTH
avec le nom Adonaï Ha-Aretz.
4. Réalisez la Croix Quabalistique afin de signifier que vous avez fait
descendre la Lumière de votre KETHER et l'avez équilibrée dans votre Aura.
Concentrez-vous sur l'Aura, visualisez-la ovale et nette, palpitante de l'éclat
de KETHER. Cet exercice est basé sur un mélange de symbolisme séphirotique et élémentaire :
seules les séphiroth centrales sont utlilsées, auquelles sont attribués les
quatre éléments et la quintessence : à Kéther est attribuée la quintessence ; à
Daath, l'air ; à Kéther, le feu ; à Yésod, l'eau ; et à Malkuth, la terre. Daath
ayant une situation particulière par rapport aux 10 séphiroth, situation de
remplaçant pourrait on dire, pour les besoins du rituel, le nom divin alors
utilisé sera celui de sa voisine Binah : Yhvh Elohim.
Voici une variante de cet important rituel de méditation :
1. Assis sur une chaise (certains préfèrent être debout, ce qui peut être
intéressant), se relaxer par la pratique de la méditation carré (4 secondes
d'inspiration, 4 secondes de retenue, 4 secondes d'expiration et 4 secondes de
tenue les poumons vides)
2. Visualiser sur soi les 5 séphiroth utilisées dans cet exercice.
3. Visualiser Kéther comme une boule intensément lumineuse dominant la tête.
Vibrer le nom divin qui lui est attribué : Aheieh (E-Eh-Yé-Eh) ; faire descendre
de cette sphère une colonne violette à travers le crâne, jusqu'au cou où nous
avons placé Daath.
4. Visualiser Daath comme une boule de couleur lilas lumineux, ceci mis en
place, vibrer le nom divin de Binah : Yhvh Elohim, puis continuer la descente de
la colonne violette jusqu'à l'emplacement de Tiphéreth, c'est-à-dire au niveau
du plexus cardiaque, entre les seins.
5. Visualiser Tiphéreth comme une sphère rouge feu. Le nom divin à vibrer sera
Yhvh Eloha Ve-Daath, ou son acronyme : Iao ; continuer alors la descente de la
colonne jusqu'au niveau du sexe où l'on trouve la sphère de Yésod.
6. Yésod doit être visualisée de couleur violet-indigo, son nom sera Shaddaï
El-Chaï ; continuer la descente de la colonne jusqu'aux pieds sous lesquels se
trouvent la Terre et la séphirah Malkuth.
7. Malkhuth doit être visualisée de couleur marron-terre, certains préfèrent
prendre les 4 couleurs de cette séphirah dans l'échelle de la Reine : citrine,
olive, roussâtre, noir... Le nom est Adonaï Ha-Aretz, le seigneur de la Terre.
8. Les points de 3. à 7. peuvent être répétés deux fois avant de passer à la
suite.
9. Visualiser maintenant un flot de lumière jaillissant du sommet du crâne
s'écoulant par l'avant du corps, et remontant par l'arrière. Ne pas oublier de
respirer profondément durant cette partie...
10 Après quelques instants, faire circuler le flot du sommet de la tête
jusqu'aux pieds par le côté gauche et le faire remonter par le droit.
11. Enfin, faire jaillir ce flot de toutes parts sur le corps, et le faire
remonter par l'intérieur, dans un flot continuel.
12. L'on peut finir cette méditation par la respiration carrée.
Ce rituel est réputé avoir des applications thérapeutiques.

Partager cet article

Commenter cet article