Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Histoire du Rite Français

7 Mai 2012 Publié dans #Rites et rituels

Origine
La dénomination "Rite Français" est seulement apparue à la fin du XVIII siècle et s’est généralisée après 1804. En effet, l’apparition d’autres rites en particulier du Rite Ecossais Ancien et Accepté, amène à utiliser ce terme pour désigner ce qui avait été en France l’unique pratique depuis la création de la Grande Loge d’Angleterre en 1717 et la rédaction des Constitutions d’Anderson en 1723.

A ce sujet il est bon de signaler les principes de base des textes d’Anderson dans un contexte de conflits politiques et religieux qui détruisirent les pays, et pariaient sur l’utopie qui consistait à rejeter la fatalité du dogmatisme et de l’intolérance pour affirmer qu’un humanisme, basé sur le respect des autres et la liberté de conscience, pourrait surpasser les malentendus et promouvoir la Franc Maçonnerie spéculative comme "Centre de l’Union". L’une des modifications importantes résidait dans la suppression de l’invocation des Compagnons qui se dirigeait à "Dieu et à tous ses Saints." expression propre de l’Eglise Catholique Romaine pour la substituer par l’invocation au "Grand Architecte de l’Univers". Egalement, les constitutions se référent à "la Religion que tous les hommes reconnaissent et non à l’unique Religion du pays".

La Grande Loge d’Angleterre s’étendra rapidement en France et s’implantera avec rudesse cette maçonnerie provenant des constitutions d’Anderson , maçonnerie anti-dogmatique.

Parallèlement en Angleterre est constituée en 1751 une seconde Grande Loge sous le nom de "Grande Loge des Francs et Acceptés Maçons", selon les antiques constitutions. Cette nouvelle obédience prend le nom d’Anciens ou Antients et qualifie de Modernes ou Moderns les membres de la première Grande Loge.

Le Rite Français actuel
Le Rite Français actuel se situe dans la tradition des Modernes desquels il est son héritier direct. Pour cela, toutes les versions actuelles peuvent porter le nom de Moderne, étant correct pour toutes de se dé nominer Rite Français Moderne.

Il se caractérise depuis ses origines par les principes suivants: fidélité aux valeurs philosophiques fondatrices,simplicité du rituel et de sa mise en application, élection d’une cohérence symbolique plus conceptuelle que figurative.

Sans s’éloigner de sa filiation initiatique d’origine il a démontré au cours des siècles qu’il pouvait évoluer. Au XVII siècle quand la maçonnerie française en général a intégré les apportassions symboliques dérivées de la Bible, l’hermétisme, l’alchimie, les traditions de Chevalerie et des Templiers ; la confusion fût telle que le Grand Orient de France procéda à une unification des rîtes qui se termina en 1786. Ces textes publiés en 1801 avec le titre de Régulateur du Maçon, constituent la référence qui rassemble et unifie les traditions morales et manuscrites antérieures.

Tout au long du XIX siècle sont prises en compte les évolutions positivistes de la société et par là ont évité que ne se dissocient les dimensions individuelles et sociales de la réflexion maçonnique. C’est ainsi que l’affirmation intransigeante de la liberté absolue de conscience, amènera le Grand Orient de France à supprimer l’obligation de l’invocation au Grand Architecte de l’Univers et à séculariser de manière dynamique les rituels au cours du Convent de 1877 qui se matérialiseront par les rituels de 1879.

Par ailleurs le Rite Français se différencie des autres rites pour décliner selon différents rituels dans le respect des traditions communes, tant symboliques comme philosophiques.

Le Rite Français (R .F.)
C’est le rituel le plus pratiqué au Grand Orient de France selon la codification établie en 1938 par le Grand Maître Arthur Groussier. Si en 1877 le rite s’était laïcifié, en même temps avaient été éliminés d’importants éléments symboliques. A partir de 1938 A Groussier promouvait un retour au rite d’origine, mais sans abandonner le caractère laïc et positiviste de la réforme de Louis Aimable de 1886. Il s’agit d’un équilibre entre la simplicité incluant l’austérité du rituel et son efficacité symbolique. Avec les modifications apportées au XXI siècle il s’agit du rite selon lequel travaille actuellement le "Grande Oriente Ibérico".

Le Rite Français 1801 (R.F. 1801)
Il prend son nom de la première édition homogénéisant le rituel Régulateur du Maçon. Il est introduit très peu après le Rite Français auquel il ressemble beaucoup. Ni le Rite Français, ni le Rite Français 1801 invoquent le Grand Architecte de l’Univers.

Le Rite Français Rétabli. (R.F.R.)
C’est comme l’indique son nom, un rite qui veut revenir aux sources, pour cette raison il est également connu comme Rite Français Traditionnel. C’est René Guilly qui dans la décade des années 60 du XX siècle propulsa son retour en France, car il avait disparu sur le continent européen après la révolution française. Conservé au Brésil il se pratique régulièrement en France depuis 1974. C’est le plus proche des textes fondateurs de 1786, et pour cette raison au Régulateur du Maçon de 1801. Pour cette raison, c’est le plus semblable au rituel des Moderns de la Grande Loge d’Angleterre de 1717, pour cela le nom "Moderne" est exact, prenant de cette manière son nom officiel de Rite Français rétabli ou Traditionnel.

L’invocation du Grand Architecte de l’Univers est une option, bien qu’obligatoire à la Grande Loge Nationale Française et au Grand Prioré des Galices (Gaules)

Les Hauts Grades
La maçonnerie symbolique, dénommée Bleue, porte uniquement sur les grades d’Apprenti, de Compagnon et de Maître et est consacrée à l’acquisition de l’habileté dans l’usage de l’outil maçonnique


C’est seulement quand il est en pleine possession de cette habilité, que le maçon peut agir efficacement sur lui-même et sur la société, considérant que son propre sacrifice est la base qui fortifie la Fraternité.

Les cinq « Ordres de Sagesse » qui suivent sont destinés alors à l’action même qui devient fertile par la qualité des outils forgés au cours des trois premiers grades.
L’utilisation de ces outils sera mise à l’épreuve successivement dans cinq enceintes qui correspondent chacune d’elles à l’Ordre de sagesse qui lui convient.

  • Premier Ordre: Elu Secret
  • Deuxième Ordre: Grand Elu Ecossais.
  • Troisième Ordre: Cavalier de l’Occident.
  • Quatrième Ordre: Parfait Maçon Libre ou Souverain Prince de la Rose Croix de Heredom et Grand Commandeur du Temple.
  • Cinquième Ordre: Cavalier du Soleil.

Le caractère laïc du Rite Français
Le rituel français sera modifié par deux fois au cours de la seconde moitié du XIX siècle. En premier lieu en 1858 Murat, qui fit une version courte et la plus authentique et fidèle, suivie par celle de Louis Aimable en 1886, à une époque dominée par le Positivisme et l’Esprit Scientifique.

En 1877, le Grand Orient de France décida de supprimer de ses travaux la formule qui oblige en les consacrer à la Gloire du Grand Architecte de l’Univers, comme manifestation institutionnelle de la défense sans restriction de la liberté absolue de conscience de ses membres qui ont la liberté de croire ou non en ce qui leur convient.

Source : http://histoireritefrancais.blogspot.fr/

Partager cet article

Commenter cet article