Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

L’Etoile du matin où la Franc-Maçonnerie rite d’origine Vénusienne

8 Juin 2012 Publié dans #Planches

Nous allons commencer par aborder les 3 premiers degrés de nos loges bleus. Cela s’impose pour découvrir et voir l’importance que cette Etoile a sur le rite maçonnique.

Le 1er Degré : Le grade d’Apprenti.
Nous découvrons pour la première fois l’Etoile sur le tableau de loge entre l’équerre et le compas. Il nous est alors expliqué qu’elle est l’Etoile Flamboyante et qu’elle est l’emblème du Maître de la Loge.
Etre l’emblème, c’est être la figure symbolique qui représente.
Le Maître de la Loge ne porte t-il pas l’Etoile Flamboyante son cordon.
Le T.V. et l’Etoile Flamboyante sont semblables et véhiculent la même symbolique.
Cette explication est extrêmement importante car elle nous place l’Etoile à l’Orient entre le Soleil et la Lune.
Elle se situe donc au cœur même du rite maçonnique.
Prenons le rituel :
Q - Qu’avez vous vu lorsque vous avez été reçu ?
R - Trois grandes lumières.
Q - Que signifient ces trois grandes lumières ?
R - Le Soleil, la Lune et le Maître de la Loge.
Q - Pourquoi cela ?
R - Parce que le Soleil éclaire les ouvriers le jour, la Lune pendant la nuit et le
T. V. en tout temps dans sa Loge.
Q - Où se tient le Maître de la Loge ?
R - A l’orient. « Orient signifie qui se lève »
Q - Pourquoi ?
R - De même que le Soleil se lève à l’Orient pour ouvrir la carrière du jour le
Maître de la Loge donc l’Etoile Flamboyante se tient à l’Orient pour ouvrir
la Loge et éclairer les travaux.
Nous voyons que c’est l’Etoile Flamboyante qui éclaire nos travaux. La seule Etoile qui dans le ciel se lève à l’Orient avec le Soleil et annonce la carrière du jour, c’est Vénus.
Le Soleil et l’Etoile se lèvent ensemble le matin lors du solstice d’hiver, enfin presque, nous le verrons au 1er Ordre.
Il faut savoir que dans les temps anciens le Soleil et Vénus étaient considérés comme les époux divins. Ne se lèvent-ils pas ensemble lors du solstice d’hiver.
Dans son cycle de 8 années Vénus nous apparaît dans le ciel 4 ans en Etoile du Soir et 4 ans en Etoile du Matin lors du solstice d’hiver.
Tout ceci est très important à retenir pour la suite.
Donc les 3 grandes lumières qui nous éclaire sont : Le Soleil le jour, la Lune la nuit, nous trouvons là une correspondance avec midi, minuit et Vénus tout le temps, elle est de la nuit et du jour. Elle apparaît à l’aube lors du solstice d’hiver ce qui correspond avec l’Etoile du Matin.
Dans le rituel il est demandé :
Q - Comment marchent les apprentis ?
R - De l’Occident vers l’Orient. Nous verrons l’inversion plus tard à la maîtrise.
Q - Pourquoi ?
R - Pour aller chercher là lumière.
Sans le savoir, ils recherchent là lumière de l’Etoile qui se lève le matin. C’est à dire de Vénus.
Ils la trouverons au 2ème Degré et ne la découvrirons qu’au 3ème degré.

Le 2ème Degré : Le grade de Compagnon
Ouverture de la loge.
Q - Allumer l’Etoile Flamboyante.
Il me semble que l’Etoile Flamboyante ne peut être allumé à nos yeux que lorsque nous avons baignés dans son rayonnement, c’est à dire lors de l’exaltation à la maîtrise.
Qu’elle soit présente a l’Occident et éteinte n’est pas une contre indication. Elle est en position d’Etoile du Soir. Nous ne sommes pas sous son rayonnement puisque nous travaillons de midi à minuit. Les questions que nous pouvons nous poser sur elles n’auront leurs réponses qu’au 3ème degré.
Sur le tableau de loge il y a l’Etoile Flamboyante avec la lettre G au milieu.
Revenons vers le rituel :
Q - Lorsque vous avez pénétré dans la chambre de compagnon, qu’avez vous vu ?
R - L’Etoile Flamboyante.
Q - Qu’y avait-il au centre ?
R - La lettre G.
Q - Pourquoi vous faire reconnaître compagnon du métier ?
R - Pour connaître la lettre G.
Q - Que signifie cette lettre ?
R - Géométrie, cinquième des arts libéraux.
C’est ici qu’apparaît la lettre G.
Cette lettre signifie Gloire et Gloire signifie : Honneur, renommée brillante que mérite les vertus, les talents.
Honneur ici pris dans le sens de Gloire, c’est l’estime qui accompagne les Vertus et les talents.
C’est la lettre G placée au milieu de l’Etoile qui la rend flamboyante.
C’est pourquoi je suis un peu surpris qu’on la nomme ainsi au 1er degré puisque la lettre G n’y figure pas. On devrait parler de l’Etoile et apporter les explications aux degrés suivants.
La lettre G signifiant Gloire : c’est elle qui rend Honneur et donne une grande renommée à l’Etoile. Gloire indique aussi son contenu : Les Vertus.
Il en ressort que ce contenu à une telle importance qu’il faut qu’elle brille comme une flamme.
Nous travaillons à là Gloire du G.A.D.L’U. Si Gloire se rapporte à la renommé brillante, les Vertus se rapportent elles, au G.A.D.L’U. .
Cela nous indique qu’elles sont d’origine divines autrement dit : essentielles, supérieures et pures.
Il va s’en dire que la signification commune de la lettre G comme étant Géométrie, voir accessoirement, Gravitation, Génération, Génie, Gnose, on peut toujours en rajouter, ne me convient pas comme étant le sens profond du rite.
Je considère cela comme des explications que l’on a données lors de la création du 2ème degré du rite. Ces 5 exemples vont bien dans le sens de ce 2ème degré qui est la découverte de la création grâce à la science. Mettre l’Etoile comme support et symbole central du 2ème degré devait bien les arranger.
Pourquoi ?
Au centre du temple de Salomon se tenait un G.
C’est la que l’on glorifiait, que l’on rendait hommage et honneur à l’enseignement que l’on pratiquait.
Jésus se tenait tout le temps au milieu du Temple. Il est mentionné au milieu et non au centre.
C’est au sein de celui-ci qu’il s’instruisit et s’imprégna des valeurs de son enseignement.
C’est la aussi qu’il dispensa une partie de son enseignement.
Revenons au rituel.
R - Cette Etoile avec la lettre G est considéré comme l’emblème du génie qui
élève aux grandes choses. Nous seront élevé au 3ème Degré .
R - Elle est le symbole, plus encore de ce feu sacré, de cette portion de lumière
dont le G.A.D.L’U. a formé nos âmes et aux rayons de laquelle nous
pouvons distinguer, connaître et pratiquer, la vérité et la justice.
R - La lettre G au centre représente de grandes et sublimes idées.
Sur ce point je ne suis pas d’accord. C’est l’Etoile qui représente les grandes et sublimes idées, la lettre G les honore, elle les fait briller comme une flamme.
R - L’Etoile Flamboyante, elle même est représenté dans notre loge par la colonne sagesse.
C’est la colonne du T.V. . Elle brille comme un soleil.
C’est la plus grande lumière possible que le Maître puisse dispenser dans la
loge et qu’un maçon puisse recevoir.
Dans l’instruction du grade il est dit :
- L’Etoile Flamboyante est l’emblème du G.A.D.L’U. qui brille d’une lumière qu’il n’emprunte que de lui seul.
Nous retiendront de ces cinq passages du rituel que :
L’Etoile Flamboyante n’est pas, mais comme elle en est l’emblème, elle représente le G.A.D.L’U. . Elle est l’emblème du génie, de cette portion de lumière issue de lui et qu’elle représente de grandes et sublimes idées et que cela est la plus grande Lumière que le T.V. puisse dispenser et que l’on peut recevoir.
Géométrie nous venant de grec GÊ signifiant Terre et de METRON Mesurer, elle ne peut pas être l’emblème, donc représenter Dieu. Elle ne peut qu’expliquer Dieu à travers sa création par l’étude des sciences et de la nature, voir le sens profond du 2ème degré.
Quand a la lumière qu’il n’emprunte que de lui-même, cela nous montre bien que le G.A.D.L’U. et ce qu’il peut bien représenter pour nous est la source, l’origine de tout.

Donc tout nous vient d’inspiration supérieure et le révélateur, l’emblème de Dieu, celle qui nous transmet, c’est l’Etoile Flamboyante. C’est le rayonnement de Vénus.
Le contenu de cette révélation est dans l’Etoile, c’est les Vertus.
Notre but sera leur Glorification. Nous devrons nous en imprégner dans le sein de ce Temple puis les faire briller à l’extérieur, le monde des ténèbres, comme une lumière. Mais on n’y est pas encore.
Il nous manque la révélation et notre élévation que nous allons vivre au 3ème degré.
Pour moi Vénus et ce qu’elle représente n’a rien à voir fondamentalement avec le 2ème degré puisque celui-ci est l’étude de Dieu a travers la science.

C’est en abordant le 3ème degré que nous allons découvrir que Vénus est bien le symbole central de ce degré et du rite Maçonnique.
Elle est liée aux naissances, à la renaissance.
C’est aussi pour moi le symbole originel, essentiel et central du rite Maçonnique.
Lorsque au 3ème degré nous pénétrons dans le temple, c’est à reculons. Nous nous trouvons là face à l’Occident face à Vénus qui se trouve en position d’Etoile du Soir. Elle est éteinte, tout comme elle devrait l’être au 2ème degré.
Nous sommes toujours éclairés par le Soleil et la Lune : Midi, Minuit.
En ce moment précis nous ne connaissons pas encore tout ce quelle représente. Quelle action qu’elle va avoir sur nous et quel influence sur notre devenir.
Nous travaillons toujours de midi à minuit, heure solaire.
Jusqu'à présent le premier degré semble être un rite d’initiation qui signifie commencement et surtout de secret. Nous ne devons rien divulguer.
Le deuxième est plus un rite d’approche de la connaissance de Dieu par l’étude de ses œuvres et l’étude des mystères cachés de la nature grâce à la science.
Science nous vient de Scientia qui signifie : savoir, connaissance.
Le troisième est lui véritablement un rite de révélation, voir de consécration ?
Peut être le mythe originel sur lequel a été créé le rite Maçonnique.
Nous nous trouvons ici au cœur de notre réalisation personnel. Nous allons être amené à mourir d’un état pour renaître en un autre.
On est bien nommé : néophyte. Néophyte viens de Néos nouveau et de Phuein faire naître. C’est un rite de passage, d élévation grâce à une renaissance.

On va bien nous faire naître à nouveau.
Nous mourrons et quittons un état grossier basé sur l’apparence des choses.
Nous avons recherché les mystères cachés de la nature.
On nous met donc après notre entrée dans le Temple dans un état de non vie. Nous allons vivre notre mort.
L’instruction du 2ème degré.
- L’Etoile Flamboyante était au milieu,c'est-à-dire au sein du Temple et éclairait le centre d’où part la Vraie Lumière.
Lorsque nous mourrons nous nous trouvons au centre du Temple, inerte et pourtant libre et prêt pour toute nouvelle renaissance qui va se traduire par une élévation de notre perception et conception spirituelle et morale du monde. Mais cela nous ne pouvons le réaliser nous même et personne ne peut nous aider.
Les surveillants n’ont pu nous relever par l’attouchement d’apprenti et de compagnon : la chaire quitte les os.

Notre renaissance ne peut pas être d’origine humaine.
C’est la que le T.V. symbolisant l’Etoile Flamboyante, Vénus, l’épouse divine du Soleil va intervenir. Rien n’est possible sans lui et ce qu’il représente.
Nous n’avons pu et nul n’a pu nous relever. Seul le T.V. symbolisant l’Etoile Flamboyante, Vénus, pourra nous relever et nous faire renaître « néophyte » à une nouvelle vie élevée.
Souvenons nous ce que Hyram symbolise : Hay signifiant vie et Ram signifiant élevée. Hyram signifie donc : vie élevée.
Hyram renaissant en nous, c’est bien une nouvelle vie élevé qui naît en nous même. Nous renaissons grâce à une nouvelle vie qui naît en nous.

L’aide des deux surveillants ne peut être qu’une aide technique pour aider a relever le néophyte.
Ils ont montré leurs échecs précédemment. Ils ne peuvent représenter que ce qui est du domaine de l’humain, donc du relatif.
En réalité le T.V. relève seul le néophyte, car c’est ce qu’il représente qui permet la transmutation, la renaissance.

Nous avons été relevés par le T.V. et face à lui, c’est à dire face à Vénus, dans son rayonnement, grâce aux cinq points parfait de la maîtrise.
Ces cinq points sont les points de rencontre que le soleil et Vénus ont dans le ciel lors de leur course annuel. Les anciens appelaient ses cinq rencontres :
les noces divines du Dieu Soleil et de son épouse divine Vénus.
Dés lors l’Etoile doit rayonner à l’Orient et pour toujours. N’oublions pas qu’elle est l’emblème du T.V. . Désormais c’est sous son rayonnement que nous allons vivre une nouvelle vie élevée.
Notre renaissance fait partie du Divin, donc du domaine de l’absolu.
Les apprentis marchaient de l’Occident vers l’Orient pour chercher la Lumière.
Les maîtres eux ayant baignés et relevés dans cette Lumière au centre du Temple, marchent désormais de l’Orient vers l’Occident pour la répandre.
Apprenti nous étions en tête de la colonne du Nord, à l’Est. Point du solstice d’été.
Compagnon nous étions en tête de la colonne du Sud, à l’Est. Point du solstice
d’hiver.

Solstice nous vient de Sol, soleil et de Stare, arrêt. C’est l’arrêt du Soleil dans sa course. Apprenti et Compagnon nous agissons bien dans un temps défini limité et mesuré. Midi, minuit les deux solstices du jour.

Nous nous trouvons maintenant au centre du Temple. Nous nous trouvons être le troisième point, celui d’où part les ombres portées du Soleil lors des 2 solstices. Ces ombres portées forment le Delta quand nous les réunissons. C’est pour cela que le Delta était sacré pour les anciens et l’est toujours pour nous car il est la création divine du dieu Soleil.
Pour atteindre la maîtrise nous avons occupé successivement les trois points, les trois angles qui forment le Delta. Le troisième point étant a l’origine des deux autres. Nous sommes avec ce troisième point à la création. Nous devenons créateur, voir comme le créateur.

Ce n’est pas pour rien que notre temple est orienté sur le levé du soleil au solstice d’hiver. Nous nous trouvons bien dans une loge de Saint Jean, celle de Jean l’ Evangéliste. Il est orienté pour laisser entrer une lumière. La lumière du soleil certes, mais nous avons trois fenêtres qui symbolisent les étapes du Soleil, mais c’est surtout celle de l’Orient qui est plus concernée, car elle est aussi consacrée au rôle de Vénus lors des solstices. C’est elle qui laisse entrer son rayonnement jusqu’au Saint des Saints, ce qui représenter pour nous l’Orient, le Dé’b’ir, le lieu de la parole.

Le T.V. au centre du De’b’ir est frappé par cette lumière. Il nous la transmet à son tour lorsqu’il nous relève au centre du temple.
C’est aussi cette lumière et ce qu’elle représente pour nous, c'est-à-dire les Vertus, qui éclaire nos travaux a travers le T.V. .
C’est bien à l’Orient que se lève la lumière du jour et Vénus nous en annonce son levé.

Peut-on dés lors être surpris lorsque au 1er Ordre, lors de l’ouverture des travaux ayant été relevé dans la lumière de Vénus ont nous demande :
Q - Quelle heure est-il ?
R - L’Etoile du Jour qui apparaît nous annonce que le Soleil va se lever.
Ceci correspond exactement a ce qui se passe dans le ciel si vous observez le cycle de Vénus lors du solstice d’hiver. En Etoile du Matin elle se lève avant le Soleil, et on peut alors dire sans se tromper qu’elle annonce son levé, ainsi que celui du jour.

Nous avons été relevé dans la lumière de Vénus dans son rayonnement, sa Gloire. Symboliquement comme Gloire signifie : renommée brillante que mérite les vertus, être relevé pour nous représente la prise de conscience de la valeur de ses vérités d’origine élevés. Il nous faut les atteindre s’en imprégner tel est notre devoir pour l’instant.
C’est pour cela que je pense qu’il est important que toute élévation que nous pratiquons au 3ème degré se réalise au solstice d’hiver, le 21 serait parfait. Le Temple est orienté pour cela et le rite semble avoir été créé pour que le néophyte renaisse dans la lumière de Vénus. Alors après il pourra Glorifier le G.A.D.L’U. et les Vertus qu’il représente pour nous.
Le rituel nous dit lors de l’exaltation deux phrases d’une grande importantes:
R - L’assassinat de l’architecte nous a privé des Vertus et de la Lumière.
Il conduisait les travaux du temple qui devait abriter la Lumière Divine et
au sein duquel ont devait la louer.
Le temple qu’il construisait devait obligatoirement être orienté sur le levé conjoint du Soleil et de Vénus au solstice d’hiver. Mais sur un levé bien précis où tout les 8 ans Vénus se levé 24 minutes avant le soleil. Elle est alors a sa déclinaison la plus base 23.16 et se trouve aussi dans sa luminosité la plus grande 99,5.
Cette Lumière Divine particulière est nommé par les Hébreux : la Shékinah .

La Shékinah, c’est Vénus qui apparaît cycliquement plus brillante une fois tout les 480 ans. Vénus se trouve alors en conjonction avec Mercure lors de son levé.
Mais elle a aussi d’autres apparitions intermédiaires moins cycliquement rythmées avec Mercure ainsi qu’avec d’autres planètes.
Le rituel
R - L’architecte mort l’Etoile du Matin n’appelle plus les ouvriers au travail.
Mort, l’Etoile est en position d’Etoile du Soir, elle est à l’Occident. Puisque nous ne travaillons pas sous cette apparence, elle est éteinte. N’étant plus dans son rayonnement nous ne pouvons réaliser notre élévation. Les Vertus ne peuvent plus nous éclairer et être Glorifiées.
Nous ne pouvons continuer l’édification de notre Temple pour abriter son rayonnement, sa Gloire, ces valeurs élevées que nous avons reçu au 3ème degré.
Hyram renaissant en nous. Nous nous trouvons dans le rayonnement de l’Etoile Vénus. L’Etoile dés lors doit être allumée et doit se situer à l’Orient pour éclairer notre chemin.
Dés lors les Vertus peuvent revivre en nous. Nous en devenons les porteurs. Elles nous élèvent spirituellement.

Nous travaillons pour acquérir les Vertus qui sont d’origine essentielles et primordiale donc Divine, elles sont pures et parfaites.
Nous oeuvrons a l’édification du Temple pour louer la Gloire du G.A.D.L’U., celui-ci symbolisant de hautes valeurs, les Vertus que nous honorons.
Bien des rites maçonniques travaillent a la Gloire du G.A.D.L’U. .
D’autres l’on malheureusement supprimé. Ce qui peut faire dévier les Frères dans leur quête originelle. Perdre de vue l’absolu et rester dans le relatif.
Toujours dans le rituel.
Q - Quand êtes vous partis ?
R - Avant le jour.
Q - Qui vous éclairait ?
R - L’Etoile du Matin.
Le Soleil n’étant pas encore levé, nous sommes bien sous le signe de Vénus au solstice d’hiver.
C’est désormais elle qui veille sur nous et éclaire notre chemin.
Q - Que signifie l’Etoile du Matin ?
R - L’heure du départ.
C’est donc pour nous notre nouvel l’heure d’œuvrer, un nouveau départ, une nouvelle étape dans notre quête.

Dés que Vénus se lève, il est pour l’Elu l’heure d’œuvrer grâce à l’acquisition de nouvelles valeurs élevées. Ces valeurs nous aiderons à nous élever dans la mesure où nous les vivrons et les feront rayonner hors du Temple.
L’Etoile du Matin se levant à l’Orient nous annonce un nouveau jour qui commence avec de nouvelles valeurs élevées, donc d’origine Divine.
NEKAM, VENGANCE.
La vengeance c’est faire du mal pour châtier. Châtier c'est punir sévèrement, mais c’est aussi l’action de rendre pur et correct.
Alors oui, VENGEANCE, en ce 1er Ordre nous avons châtié les Vices et faisons briller les Vertus.
Ce n’est plus midi, minuit les deux solstices du jour. Notre temps imparti coupé en deux, une partie éclairée par le Soleil et l’autre éclairé par la Lune.
Maintenant c’est, nous l’avons vu plus haut, voir le T.V. symbolisant l’Etoile Flamboyante au 1er degré, c’est en tout temps que nous oeuvrons à l’avènement de ces valeurs élevées et spirituelles qui nous habitent étant dans le rayonnement de Vénus.
Si le message biblique est basé sur l’Amour voir la Cène, pour nous aujourd’hui le message est : les Vertus.

L’Etoile du Matin, Vénus, symbolisait l’Amour. C’est toujours vrai aujourd’hui dans le monde profane, elle était l’épouse du Soleil. Des rites sacrés lui étaient consacrés et organisés à l’équinoxe de printemps, 21- 22 Mars pour que les naissances aient lieu au solstice d’hiver, 21 Décembre.
Au 3ème degré nous avons respecté ce rite, dans sa deuxième partie, renaître au solstice d’hiver dans le rayonnement de Vénus.
Nous avons pu renaître à une vie élevée dans le rayonnement de Vénus et désormais les Vertus symbolisées par le G.A.D.L’U. nous éclairent.
Mais il nous reste encore à Glorifier, c'est-à-dire faire connaître ces Vertus avant d’être Glorifié par elles, c'est-à-dire être reconnu comme des hommes vertueux et de bonne moralité.
N’est ce pas la les qualités que l’on demande a un véritable Maçon :
Être libre et de bonnes mœurs.

J’ai dit T\S\ et P\M\

G\ B\

Cette étude ne peut être complète que si l’on la continue en prenant en compte les 3 autres ordres. Ce travail ne pouvant alors être présenté qu’au 4ème Ordre.

Vénus a dans le ciel un cycle de 8 ans. On trouve dans les textes bibliques d’autres périodes vénusiennes :
8 x 5 = 40 ans
40 x 12 = 480 ans
480 x 3 = 1440 ans
Toutes ces périodes sont des unité de mesure du Temps.

Dans son cycle de 8 ans Vénus est 4 fois Etoile du soir et 4 fois Etoile du matin.
Le matin elle se lève toujours avant le Soleil en retrouvant approximativement la même place.

Mais tous les 8 ans elle retrouve sa place exacte. C’est la qu’elle est la plus basse et la plus brillante. Elle se lève 24 minutes avant le Soleil. C’est sa position qui est considéré comme la plus sacrée. C’est ce jour la, à cette heure la qu’il faut naître où renaître.
Tout les 480 ans elle se lève avec mercure son rayonnement double, c’est la Shékinah hébraïque. C’est pour cela que le Temple de Salomon fût construit.
La Shékinah à d’autres apparitions moins cycliques.

L’étoile avec la lettre G
L’emblème du géni qui élève au grande choses.
Feu sacré, portion de lumière qui forge nos âmes.
Ses rayons nous éclaire, nous fait pratiquer et connaître.
Représente de grandes et sublimes idées.
La plus grande lumière possible que le Maître puisse dispenser et que l’on puisse recevoir.
La lumière de l’étoile représente le G.A.D.L’U. et aussi issu de lui-même.

L’assassinat de l’architecte nous a privé des vertus et de la lumière.

Source : www.ledifice.net

Partager cet article

Commenter cet article