Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

L’Etoile Flamboyante

11 Août 2012 , Rédigé par Florie F. Publié dans #Planches

Vénérable Maître, vous tous mes FF et SS en vos grades et qualités

Le sujet de ce soir est l’étoile flamboyante, symbole du grade de Compagnon. Il y a quelques mois lorsque mon Frère Jean, 1ersurveillant m’a proposé ce travail sur l’étoile flamboyante, j’étais très enthousiaste. En effet il y déjà pas mal de temps que j’avais envie de traiter ce sujet. Déjà dans ma 1ère loge j’avais demandé cette planche mais on m’avait dit : « plus tard ce n’est pas de ton âge… » Je n’avais pas bien compris cette remarque à l’époque. Mais ce que je connaissais alors de l’étoile c’était cette brève apparition lors de mon initiation au moment de recevoir la lumière. A présent que je suis compagnon je comprends mieux.

Notre étoile flamboyante est composée de 5 branches, elle est très lumineuse comme son nom l’indique et elle est ornée en son centre de la lettre G. nous verrons donc 3 grandes parties, l’étoile en elle-même avec son apparition, son histoire, sa construction, ensuite nous aborderons le nombre 5 et enfin la lettre G.

L’étoile :

Dans beaucoup de civilisation, de nation, et de religion, l’étoile est présente. Elle est de 5, 6, 7 branches ou plus. On peut voir par exemple l’étoile de David à 6 branche dit Seau de Salomon, symbole de protection qui deviendra le symbole du Judaïsme. Dans la tradition hindoue, elle symbolise, soit Brahma, le dieu créateur, soit la trinité hindoue, la Trimurti, ou encore est un symbole shivaïte. En magie blanche, l’étoile à 5 branches dites pentagramme ou pentacle est le symbole le plus puissant de protection. On le retrouve aussi en Egypte où on vénérait l’étoile Sirius connu comme la déesse Sopdet ou Sothis qui annonçait la crue du Nil donc la fertilité de la terre qui allait nourrir le peuple pour l’année à venir. Chez les Chrétiens nous avons bien sur la naissance de Jésus : Dieu envoya un message à trois rois : ils virent dans le ciel briller une magnifique étoile. Cette étoile se déplaçait dans le ciel, ils décidèrent alors de la suivre, se rappelant qu’une écriture mentionnait qu’un évènement exceptionnel se produirait cette nuit-là.

Pour ce qui est des nations les étoiles apparaissent souvent sur les drapeaux nationaux comme le drapeau turc, américain, marocain…

L’étoile représente les quatre éléments l’eau l’air le feu la terre la 5ème branche celle pointant vers le ciel représentant l’esprit où la quintessence. Je pense que pour atteindre la sagesse et la connaissance il faut apprivoiser chaque élément afin d’atteindre la plénitude. Le pentagramme inversé, symbole maléfique représente l’esprit en terre c’est-à-dire que l’esprit est alors dominé par les 4 autres éléments et l’être perd ainsi le contrôle de lui-même de sa destiné. Chaque élément est important. Si l’un prend le dessus sur les autres nous nous en trouvons déséquilibré.

Lors de mon passage l’étoile sera présente tout au long de la cérémonie elle s’éclairera au rythme de mes voyages se laissant découvrir petit à petit. Elle s’éclaire suivant un ordre précis en commençant par le nord ouest puis sud, nord, sud ouest et enfin est. Pendant toute la cérémonie le compagnon est conscient par ses voyages et le tracé lumineux de l’étoile du chemin à parcourir. Mais lorsque l’étoile flamboie complètement il prend alors conscience comme un marin perdu en mer que s’il garde dans son champ de vision l’étoile, son étoile il ne se perdra pas. Elle est comme un ange gardien.

Elle est dite flamboyante. C’est-à-dire suivant le dictionnaire :

1 qui flamboie, qui brûle avec une vive lumière, qui brille avec l’éclat du feu

2 qui emploie des ornements en forme de flamme

3 arbres d’ornement à fleurs rouges, de la famille des légumineuses

Si je devais décrire le flamboiement que j’imagine pour notre étoile je dirai qu’il est vif sans aveugler, chaud sans bruler, puissant mais pas écrasant, je dirai qu’il est accueillant comme la flamme d’une bougie lorsque l’on a été plongé pendant longtemps dans l’obscurité. Je dirai presque qu’il est maternel. Je vais reprendre l’image des Rois Mage. Lorsque j’étais enfant et que nous faisions la crèche pour noël je m’imaginais l’étoile sous la forme d’un ange au regard doux, attentif, et maternel mais surtout pas accusateur ou juge. Et bien je pense que l’étoile flamboyante est ainsi. Guide attentive aux faux pas gardienne mais pas écrasante de supériorité.

Je pense qu’elle est la lumière de la connaissance, du savoir, des initiés. Mais a-t-elle une couleur ? Dans la définition on nous parle d’un arbre à fleur rouge ? Alors serait-elle rouge ? Ou alors or comme la plus pure des richesses ? Et si elle n’avait pas vraiment de couleur mais plutôt une myriade de couleur qui changerai au grès des êtres. Je vais prendre mon exemple l’or pour moi est synonyme de matérialité de richesses dans le mauvais sens du terme, l’or ne me parle pas du tout. Si je devais choisir la couleur de l’étoile je la verrai plutôt soit argent comme la lune nous protégeant pendant notre sommeil ou encore le vert riche des forêts et des mousses qui pour moi sont notre vrai richesse. Mais bien sur ce n’est que mon idée et elle est loin d’être universelle.

Issu du nombre d’or, harmonie par excellence elle est à la fois la gardienne de notre chemin mais aussi par son tracé le chemin lui-même et également le but à atteindre. Telle Léonard De Vinci l’a dessiné elle accueille en son sein l’homme de Vitruve où l’Homme est dessiné dans un cercle, dans un carré et ainsi dans l’étoile. L’étoile est une figure parfaite, infinie. En effet dans la première étoile s’inscrit une étoile inversée ou s’inscrit une nouvelle étoile et ainsi de suite. Tout comme j’ai dit plus haut que nous devions chercher l’équilibre entre les 5 éléments l’étoile ne contient elle pas l’équilibre entre le bien étoile vers le haut et le mal étoile vers le bas. L’humain accompli ne serait il pas un équilibre entre le noir le blanc les passions et la raison. Je pense que le compagnon au début de son compagnonnage se trouve tel l’arcane du tarot l’amoureux devant le choix de la passion symbolisé par la jeune femme et la raison symbolisée par la femme d’âge mure. Mais en allant plus loin je me demande si contrairement au grade d’apprenti où nous sommes telle la pierre brute, plein de scories plein d’apriori, où nos avis sont assez tranché comme le jeune enfant faisant un caprice si il n’a pas ce qu’il veut, le compagnon n’a pas à choisir entre l’un ou l’autre mais plutôt découvrir chaque chemin et trouver le juste équilibre sans jamais se perdre sur l’un d’eux. Tout est question de dosage, il ne faut pas se fermer un chemin mais l’explorer et toujours garder à l’esprit notre étoile qui nous permet ainsi de ne pas se perdre sur le chemin des possibles et de la connaissance.

Comme nous l’avons vu tout à l’heure elle symbolise le Nombre 5, qui est mon âge, j’avance par 5 pas je fais 5 voyages j’ai 5 sens. Les 5 sens 1er voyage du rituel de passage doivent être travaillés apprivoisé découvert. On se rend compte qu’un homme amputé d’un de ses sens développe les autres plus précisément qu’une personne les ayant tous. Ne dit on pas que l’on est conscient de ce que l’on a le jour où on le perd. Je pense que de nos jours dans nos vies modernes nous sommes au minimum de nos possibilité. Nous avons mis nos sens au repos. Qui prend encore le temps de regarder, toucher, sentir son environnement. On ne vit que sur des préjugés, sur des images virtuelles de vie, notre esprit est surchargé de choses futiles et nous passons à côté de l’essentiel. Si nous arrivions à équilibrer nos sens à les mettre en éveil je pense que nous nous éviterions bien des désillusions. Pour Le compagnon il s’agit de comprendre et d’assimiler ce concept. Tout comme l’intuition peut être considéré comme un 6ème sens si nous arrêtions d’écouter les rumeurs, les suppositions des uns et des autres et faisions un peu confiance à notre intuition c’est-à-dire à nous je pense que nous serions beaucoup plus serein.

Attardons nous un peu sur les 5 sens :

Il y a l’ouïe, la vue l’odorat, le gout et enfin le toucher.

Antoine de St Exupéry : « Il ne faut jamais écouter les fleurs, il faut les regarder les respirer. La mienne embaumait ma planète mais je ne savais pas m’en réjouir »

De nos jours comme l’apprenti peut se rendre compte lorsqu’il reste au silence, nous sommes toujours entourés de bruit parasite. Bruit des appareils, voiture, cri, … nous nous fermons ainsi à notre bruit intérieur mais aussi aux bruit de la nature. L’absence de bruit mécanique fait peur, les gens paniquent devant ce sentiment de solitude, d’abandon. Mais si on persévère on se rend compte que l’on n’est pas seul, le bruit de notre respiration, de notre cœur, du vent dans les arbres autant de sons apaisants qui nous sont invisibles dans nos vies actives. Je pense qu’il est important de se recentré régulièrement sur soi afin de ne pas perdre l’essentiel. « Que celui qui a des oreilles entende » disent les écritures mais encore faut il être capable de faire le tri. Arrêtons d’écouter les rumeurs les suppositions… et écoutons la réalité. Le verbe est créateur mais suivant comment il est utilisé il peut être un vrai poison.

Je me suis rendu compte en travaillant sur mes sens que depuis que je vivais en ville j’avais perdu de la vision. En effet lorsque je vivais en Corrèze à la campagne j’étais beaucoup plus attentive à ce qui m’entourai je ne me contentais pas de survoler les choses. J’étais capable de passer du temps devant une rose à regarder ses pétales ou encore la goutte de rosée reflétant le monde. Alors je ne sais pas si c’est la vie trépidante de la ville ou le fait qu’en grandissant nous perdons une partie de notre âme d’enfant mais si j’avais un vœu à faire pour 2012 ça serai de retrouver ces sensations. Pour l’avoir un peu travaillé dernièrement je me suis rendu compte que se concentrer sur certain détail aidait à passer plus facilement certaines épreuves. S’arrêter régulièrement sur les petits plaisirs de la vie aide à dédramatisé l’ensemble. Ce weekend par exemple j’ai regardé un long moment un écureuil évoluer dans les arbres en face de mon appartement et ce weekend qui avait si mal commencé c’est éclairé. Je ne peux parler de la vue sans parler du 3ème œil qui représente l’accès au monde de l’invisible, des possibles. Lorsque l’on se trouve sur le chemin de la connaissance sur notre étoile et que l’on regarde les intersections avec son 3ème œil je pense que l’on est alors conscient de toute les subtilités de ces voies.

Pour les autres sens c’est pareil on a tendance à les mettre en sommeil et à se contenter d’effleurer les choses, mais c’est ainsi que l’on se perd sur le chemin et surtout que l’on est plus capable de suivre son étoile car elle a disparu de nos yeux.

Même si il y aurait encore beaucoup de chose à exposer je me contenterai de dire que nous sommes tous différent et ce qui fait ce que nous sommes c’est nos choix et non ceux des autres. J’ai passé ma vie à vouloir satisfaire tout le monde. Surtout ne pas faire de vague si l’on me dit c’est bon c’est que c’est bon. Et je me retrouve à plus de 30 ans incapable de vous dire ce que j’aime et je n’aime pas, ceux que je veux et que je ne veux pas et par extension ce que je suis et ce que je ne suis pas. Je pense que si j’avais trouvé l’équilibre entre mes 5 sens je n’en serai pas là mais heureusement rien n’est irréversible.

Le nombre 5, milieu des 9 premiers nombres est le nombre de l’harmonie et de l’équilibre. Les Pythagoriciens l’appelaient le nombre nuptial, union du principe céleste et du principe terrestre. Le 5 est un symbole fort dans bien des pays aux cultures et modes de pensées pourtant très différentes. Dans la Kabale, la 5ème lettre est Hé. Elle est la lettre du souffle de vie, de la communication par nos cinq sens, de la maîtrise des quatre éléments, de la protection contre les difficultés, du centre de toute chose, de l’instant présent. Il est le nombre du mouvement, le compagnon à l’opposé de l’apprenti part en voyage part chercher des réponses, la connaissance, la sérénité.

Enfin abordons la lettre G, nichée au cœur de l’étoile elle est son cœur. G pourrai être la 1ère lettre de God, Dieu en anglais ou encore Gnose Connaissance, elle pourrait être aussi Grand, Géométrie, Gravité, Guide, Gardien.

Si G représente Dieu peut être pour le compagnon cela signifie qu’il doit trouver en son sein l’étincelle divine présente en chacun de nous puisque Dieu nous a fait à son image. Si elle est Connaissance c’est je pense lorsque l’étoile devient le but à atteindre. Nous sommes tous sur le chemin de la connaissance et le compagnon prend conscience que le chemin sera long mais qu’il ne sera ni seul ni dans le noir.

Lorsqu’elle devient guide ou gardienne elle est la lueur sur le chemin, là à la fois pour nous guidé mais aussi pour nous surveiller. Elle se trouve entre la terre et le ciel. N’est elle pas là comme lien entre nous sur terre et le Grand Architecte dans la voute étoilée.

Pour finir je dirai que lors de mon initiation l’étoile m’est apparue puis est resté invisible ou plutôt j’étais alors trop aveugle pour la voir. Aujourd’hui enfin prête à partir sur les routes je suis enfin capable de la voir et de la suivre. Mais j’ai encore un long chemin à parcourir afin de découvrir l’étincelle en moi qui me révélera la connaissance. Je pense que le chemin qui s’offre à nous est infini tel l’arbre de vie il est constitué d’une infinité de branche mais je ne serai plus jamais seule pour suivre ce chemin. Je pense que l’étoile m’apprend que le chemin de la connaissance n’est pas une ligne droite, il ne s’agit pas de faire des choix mais plus de se forger des opinions. Pour y arriver il ne faut pas hésiter à explorer tout les chemins sans jamais donner l’exclusivité à l’un d’eux. Je pense que telle La déesse Maat le compagnon doit l’équilibre son équilibre. Nous ne sommes plus comme sur le pavé mosaïque, dans case blanche ou une case noire mais plutôt sur le fil entre les deux prenant ainsi le meilleur de chacun.

J’ai dit

Source : http://www.ledevoirinitiatique.com/letoile-flamboyante/

 

Partager cet article

Commenter cet article