Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

L'importance du travail de l'Expert

28 Mars 2014 , Rédigé par M\ P\ Publié dans #Planches

PRESENTATION DE CE TRAVAIL
1. Le nom
2. Le sautoir
3. Le bijou
4. L’épée
5. Sa place dans la loge
6. Son rôle selon la mise en place des Off\
7. Vu par un F\ depuis les Col\
SON NOM
F\ « Terrible », ancienne appellation du F\ Couvreur (rituel 1740).
Chez les « Antients », on trouve deux diacres remplissant la fonction de guide d’intendance et de circulation. Supprimés au R\E\A\A\ , ils sont remplacés par l’Expert et le M\ des Cérémonies.
L’origine du mot Off\ est issue des Loges militaires
Le mot latin « officium » désigne plutôt un office lié au devoir, d’où une obligation morale, une mise en charge d’une fonction .
LE SAUTOIR
Sur ce sautoir se trouve un œil, symbole de vigilance dont il doit faire preuve, qualité essentielle pour un expert.
Une épée s’entrecroisant avec une règle.
La règle symbole de rectitude, de droiture et garantie de la bonne observance du rite.
LE BIJOU
Considéré « mobile » car il n’est pas attaché à l’individu qui le porte mais, se transmet lorsque l’ouvrier se lève et se remplace.
L’EPEE
L’épée pointée vers le haut symbolise l’expert prêt à défendre et préserver la tradition contre les éventuelles profanations.
C’est également son signe d’ordre.
L’expert est un des trois Off\ à porter l’épée au cours de son office.
Le premier est le V\ M\ , avec une épée flamboyante - fonction spirituelle.
Le troisième est le Couvreur - fonction consistant à défendre la porte du temple des possibles intrus.
SA PLACE DANS LA LOGE
L’expert se place au pied de l’orient, en tête de la Col\ du nord, au même niveau que les FF\ , sur un siège séparé de la Col\ et devant l’Hospitalier.
Juste à côté de lui, s’assoit le dernier App\ initié, dont la place est traditionnellement au nord-est, symbolisant l’endroit de la pierre angulaire d’une construction. Pierre importante sur laquelle tout l’édifice repose. Comme repose tout l’avenir de la Loge dans un App\ .
Le dernier App\ et l’Expert sont intimement liés dans cet emplacement .
SON RÔLE
L’expert veille au bon ordonnancement du rituel
Il est chargé de l’installation du temple avant les travaux.
Il s’assure des qualités maç\ des FF\ visiteurs.
Il est chargé du tuilage à l’entrée du temple.
Il est détenteur des mots de semestre de notre loge et des autres obédiences reconnues.
L’Expert ouvre ou trace le tableau de Loge à l’ouverture des travaux et le ferme ou l’efface à la fermeture de ceux-ci.
Il dispose les trois grandes lumières sur l’autel des serments, qu’il salue à chaque fois et non le V\M\
A l’invocation du G\A\D\L\U\, le F\ Expert et le Maître des Cérémonies forment un triangle avec, d’une part la cane et d’autre part l’épée, afin de capter l’énergie spirituelle nécessaire à la loge.
Les déplacements de l’Expert se font dans le silence, sans la présence du Maître des Cérémonies, car il est dans sa fonction .
Comme il est dit dans le Livre des Rois au sujet de la construction du temple :
« Ni marteau, ni hache, ni autre instrument de fer ne furent entendu dans le Temple durant sa construction ».
Il est chargé de l’ordonnance des cérémonies d’initiation, des passages au degré de Comp\ et de Maître.
Il guide les candidats au cours des épreuves initiatiques.
Le F\ 2ème Expert, appelé F\ Terrible, l’assiste, l’aide ou le remplace au cours des épreuves d’initiation.
Le F\ Expert et le F\ Terrible préparent les néophytes en les mettant « ni nu, ni vêtu » au sortir du cabinet de réflexion. Ce qui, dans ce lieu, lui donne un air austère. Il « manipule » les néophytes pour mettre leur courage à l’épreuve, sans ménagement particulier, sans toutefois les brusquer mais leur montrer un sérieux qui s’impose.
Cet Off\ a la charge de transmettre, dans le respect des principes généraux de l’ordre et doit préparer les nouvelles générations de Maç\ à prendre la relève du fonctionnement de la Loge.
Ainsi, l’Expert participe à l’élévation jusqu’au sacré par le rituel auquel il œuvre pour l’amélioration de l’humanité et de son progrès.
La F\M\ est une fraternité initiatique où la progression de chacun est liée à la progression de tous.
10 Off\ font fonctionner la Loge.
7 sont immobiles devant un plateau.
3 sont mobiles : Expert - M\ des Cérémonies - Couvreur.
Le triangle V\M\ et ses deux Surv\ Symbolise la circulation de la parole.
Le 2ème triangle qui s’inverse sur le 1er - Expert - M\ des Cérémonies - Couvreur -
Symbolise la circulation dans le temple.
Les deux forment une étoile à six branches, ou sceau de Salomon, dont le centre est
Les trois piliers et le tapis de Loge.
Chaque année, les Off\ sont soumis aux élections. Selon l’expression : « Les ouvriers se lèvent et se remplacent ».
Il incombera au F\ Expert de recueillir les boules lors d’un vote et d’assister le V\M\ au dépouillement du scrutin.
Seule la fonction compte, l’individu s’efface au profit d’un poste et du rôle à jouer dans le bon fonctionnement de la Loge.
Aucun poste n’est lié à une personne et se limite dans le temps ; ceci afin d’éviter la possession d’un office.
Ainsi, les plus jeunes remplacent les anciens qui, eux, peuvent être appelés à d’autres fonctions dans la Loge et pérenniser l’œuvre commencée.
Cette première partie concerne tout ce qui peut être lu. Beaucoup d’ouvrages relatent très précisément ce qui a trait à ce poste d’officier.
Un office important car il touche à l’initiatique.
Voyons maintenant ce que vit un F\ sur les Col\ puisque tel est le sujet demandé.
Il ne peut être question de relater le seul vécu de ce F\.
Tout dépend de plusieurs choses :

  • Le vécu, le temps passé en années maç\ et des postes occupés
  • L’observation de la gestuelle
  • La capacité de comprendre et de relier cette compréhension au rituel et à ce qu’il apporte
  • L’étude de tous les symboles abordés par cette fonction
  • Le comportement et les déplacements au centre de la Loge
  • Surtout la relation éphémère de l’Expert avec les néophytes ou les Comp\

Puisque l’Expert ne les « manipule » que pendant les initiations ou passage du 1er au 2ème et du 2ème au 3ème degré.
Assis sur sa Col\ , l’observateur maçon peut se rendre compte du travail effectué.
Le travail visible et l’invisible.
Le travail visible est celui produit au cours de la ten\ , à son déroulement symbolique.
Si le F\ expert remplit bien sa fonction, le rituel ne peut que bien se dérouler, surtout s’il connaît son rituel par cœur. Pour bien le connaître, il faut l’avoir parfaitement compris, assimilé et le restituer tel qu’il doit être et cela sur les colonnes se ressent très bien.
Cela donne une chance supplémentaire à l’égrégore d’être présent au cours de la tenue.
Etre à l’aise et naturel. Cela se voit, cela se ressent.
La partie invisible :
C’est celle que vit l’impétrant. L’expert doit faire passer un courant permettant de vivre pleinement l’initiation ou le passage.
Naturellement, le néophyte ne peut se rendre compte si le rituel a bien été observé dans son exactitude ou pas.
Par contre, sur les Col\ , la moindre erreur est visible et ressentie.
La fraternité de certains FF\ va, quelquefois, jusqu’à faire une remarque plus ou moins appuyée sur le faux pas.
Ce qui me semble une erreur : il est préférable de laisser faire l’Expert ; il saura se rattraper et remettre le rituel sur le bon chemin.
La moindre observation pourrait le déstabiliser et l’affoler plus que de raison.
Ce qui importe, c’est le vécu de l’impétrant et non le visible sur les Col\.
Lors des élections, la Loge a choisi son F\ Expert et doit lui faire confiance.
C’est à lui de trouver ses marques, de s’habituer à sa fonction, pour la restituer un peu plus tard.
A son tour, il pourra transmettre aux successeurs ce qu’il aura lui-même appris de cette fonction..
C’est de l’expérience et du vécu que toute chose prend sa valeur. Non d’être spectateur et critique.
De toute façon, pour être sur les Col\ , il faut bien être passé par les mains d’un Expert et d’apprendre la tolérance si l’on en manque.
Comme je l’ai dit, l’office d’Expert est très important. Il est la marque de la rigueur, de l’exactitude et l’observance du rituel.
Il est le trait d’union entre le profane et le sacré.
Il est Expert, donc le meilleur pour cette fonction initiatique.

J’ai dit

source : www.ledifice.net

Partager cet article

Commenter cet article