Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

La Franc Philatélie

4 Octobre 2013 , Rédigé par BW Publié dans #Planches

 

PETIT CONTE PHILOSOPHIQUE ou LA FABULEUSE HISTOIRE DES FRANCS-PHILONS   

Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.


Imaginons une Société d'hommes ( mais aussi de femmes) du nom de Franc-Philatélie répandue sur toute la surface de la Terre, faisant référence au noble métier de Facteur et perpétuant des usages et des pratiques rituelles héritées ou empruntées (selon les historiens) à une Tradition transmise de temps immémoriaux … comme ils aiment tous à le croire…

Ses membres se reconnaissent entre eux la qualité de  Francs-Philons.

Cette Société  s'est donnée  pour objet le travail sur le Timbre brut et la méditation sur le métier de  Facteur (craft)  dans sa dimension symbolique de Messager !  

Le mot Franc-Philatélie serait inspiré d'un mot anglais associé à deux mots grecs :  "free-philos-telos" dont la traduction pourrait donner  "libre ami de la taxe",  appellation qui convenons-en est déjà  pour le moins mystérieuse ...
Historiquement le premier Timbre Poste émis au monde est une invention des anglais ou des écossais, on ne sait pas trop.
Toujours est-il qu'il fut émis par les postes royales britanniques le 1er Mai 1840 sous la forme d'un portrait de la jeune reine Victoria.
De couleur noire et valant un penny il est appelé le « Penny Black "
Ce qui symboliquement fait ainsi de la "Société Philatélique Unie d'Angleterre"  la Société "Mère" de tous les Francs-Philons du monde.
D' "opérative", la Franc-Philatélie serait devenue "spéculative", on ne sait trop comment …
certainement en raison du fait que le métier de Facteur opératif s'est peu à peu effacé devant l'utilisation massive des courriels, sms, mms, tweets et autres messages virtuels qui caractérise notre société "post-moderne".
Les buts de cette Société sont le perfectionnement de soi-même par une ascèse reposant sur l'introspection à l'aide des symboles de la Franc-Philatélie.
Chaque Franc-Philon se perfectionne lui-même et espère contribuer aussi au perfectionnement de l'humanité par l'échange de messages d'amour entre tous les Hommes.
( mais étrangement les Francs-Philons y arrivent difficilement entre eux ! )
La Transmission matérielle qui était au cœur du métier de Facteur opératif des Temps Anciens se transpose ainsi symboliquement dans la démarche initiatique et spirituelle du Franc-Philon spéculatif d'aujourd'hui.
La référence au GMdel'U , Grand Messager de l'Univers, est historiquement consubstantielle à  l'histoire de cette Société.
Cette Société de Franc-Philatélie s'appuie sur la Légende du Facteur Cheval et la construction de son Palais, référence fondamentale sans laquelle il ne saurait y avoir de Franc-Philatélie véritable.
Les Francs-Philons soumettent à une initiation ou réception les candidats qu'ils ont acceptés pour entrer dans leur Société.
On distingue 3 degrés croissants :
1er degré : Apprenti Guichetier
2ème degré : Compagnon Receveur
3ème degré : Maître Facteur
Il existe aussi toute une kyrielle de "Hauts-Degrés" et de "Side-Degrees" aboutissant au dernier degré ou grade qu'est celui de Sublime et Illustre Ministre des Postes et Télécommunications,  par lequel le Franc-Philon accède au stade ultime de la Sagesse et de la Réalisation Spirituelle,  mais comme il est alors très, très âgé, il ne s'en souvient pas.
Du coup ce sont les autres qui essayent de le Reconnaître pour tel !
Les Francs-Philons prétendent vivre entre eux une chaleureuse Fraternité , ce qui n'est pas toujours vérifié dans les faits, loin s'en faut !
Les Francs-Philons se réunissaient jadis dans les arrière-salles de bistros …
ce qui a laissé depuis aux membres de cette Société une certaine aptitude addictive à lever le coude plus facilement pour l'apéro que pour siroter une tisane de verveine.
C'est pourquoi les médecins généralistes s'amusent parfois à essayer de découvrir des Francs-Philons dans leur patientèle parmi les malades souffrant à la fois de tendinite chronique du coude et de surcharge hépatique.
 

Les Francs-Philons sont regroupés par pays au sein de Sociétés indépendantes qui éprouvent un malin plaisir à se Reconnaitre ou pas entre elles , ce qui convenons-en est un jeu quelque peu enfantin mais qui relève surtout essentiellement de considérations politiques.
Les Francs-Philons travaillent ( joyeusement pour certains et cul pincé pour d'autres ) à la Gloire du GMdl'U ,  échangent, parfois doctement, sur le sujet mystérieux de la Symbolique du Timbre selon la Kabbale  et pérorent jusqu'à plus soif sur l'ésotérisme du Céres de 1849 premier Timbre Poste français.
Cet Esotérisme entoure leurs travaux de Midi à Minuit, heure à laquelle, après de copieuses agapes bruyantes et arrosées, il est alors temps pour eux de se séparer pour tenter de retrouver l'Erotisme perdu dans le lit conjugal.
Ce comportement pour le moins surprenant ne lasse pas d'intriguer les "profanes" toujours curieux d'en savoir plus sur leurs mystérieuses activités "secrètes" … "discrètes" répondent en cœur les Francs-Philons !!!
Les Francs-Philons utilisent toutes sortes de symboles particuliers liés au métier comme les classeurs, les feuilles, les massicots , les loupes, la sacoche en cuir , les pinces à vélo, et la casquette ( avec marqué La Poste en hébreu
בית הדואר ) et se réfèrent à des Catalogues Sacrés tels que l' Yvert et Tellier, grâce à la méditation desquels ils prétendent s'améliorer et avancer vers la Connaissance Philatélique, but final et inaccessible de l'initiation, sans oublier la pratique du rituel de distribution du célèbre Calendrier de  la Nouvelle Année.
Lequel Calendrier donne lieu lors d'une Cérémonie annuelle rituelle à un échange de Mots de Passe et de Mots Sacrés sous forme de  questions-réponses, que je livre ici parce qu'il ne pleut pas :

TOC-TOC -TOC !!!! Y'A QUELQU'UN ???
QUI VA LA   ???  (
ש( ש) הולך )

C'EST LE FACTEUR  !!!  (הגורם ( דוור ) )
C'EST POURQUOI ???

POUR LE CALENDRIER, PARDI !!! (בוודאי )
L'origine britannique de la Franc-Philatélie et sa Légende anglaise du Facteur Horse roulant à gauche, explique pourquoi la position de la Sacoche se retrouve à gauche et la Pince à Vélo à droite dans les Rites Anglo-Saxons , et à l'inverse bien évidemment dans les Rites Français.
Ainsi la Société philatélique au sens "Traditionnel" du terme a gravé une devise au fronton de ses Temples :
 " Hors le Timbre Il n'Est Rien ! "
Pour certains mêmes jusqu'au boutistes appartenant à cette catégorie, et s'estimant plus Philatélistes et plus Traditionnels que tous les autres, le GMdl'U = HERMES, qu'ils écrivent H.ERMES … ce qui fait dire aux autres Francs-Philons que définir ainsi le GMdl'U revient à mettre des limites à la recherche de la Vérité.
Les tenants de la croyance GMdl'U = H.ERMES , enfermés dans leur dogme, se ressentent comme une sorte de Peuple Elu, et refusent d'ailleurs d'échanger des Timbres avec les autres ou même de les autoriser à participer à leurs réunions, peut être de peur qu'ils ne leur volent des Timbres. ( si,si, c'est arrivé ! )
Appelons X cette branche de la Franc-Philatélie, dite "Traditionnelle".
Au cours de l'histoire, de cette Société originellement Philatélique stricte, s'est développée une autre branche de la Franc-Philatélie, donnant naissance à la Société Philatélique et Cartophile, un peu concurrente.
Cette nouvelle Société abandonna ensuite la référence au GMdl'U, et se transforma même à la faveur des années en Société essentiellement Cartophile.
Appelons Y cette branche de la Franc-Philatélie, dite "Moderne".
Délaissant les symboles traditionnels du Timbre et les vieux rituels jugés obsolètes et par trop chronophages, rejetant le caractère sacré du Timbre comme une superstition obscurantiste, ils lui préfèrent la Carte Postale qui pour eux symbolisait mieux par son recto autant que par son verso leur idéal de relier les hommes entre eux et ils choisirent comme outils symboliques la Boite à Chaussures vide, idéale pour ranger les Cartes Postales et la Camionnette Renault Jaune La Poste, symbole du Progrès de l'Humanité pour lequel ils militaient ardemment.
Faisant plutôt référence à l'épopée du facteur BESANCENOT  qu'à celle du facteur CHEVAL, ils se vivent plus volontiers comme une force de réflexion, de proposition et d'action pour changer la société profane et disent ironiquement des membres de la Société X :

" Ce sont des moines un peu oblitérés, et pisse-vinaigre qui perdent leur temps à contrôler l'état de la gomme et à compter le nombre de dents ".
En retour cela fait dire peu fraternellement aux membres de la Société X en parlant des Francs-Philons Modernes :

" En tongs et chemises à fleurs, ils refont le monde en paroles, c'est tout ce qu'on veut, sauf de la Philatélie !!! "
Car cette Franc-Philatélie au sens "Moderne" conserve fièrement l'appellation de Franc-Philatélie, ce qui est naturellement son droit le plus légitime.
Mais cela crée polémique chez certains Francs-Philons "Traditionnels" qui estiment que cette Société "Moderne" devrait plutôt s'appeler Franc-Cartophilie.
Ces oppositions provoquent aussi une grande confusion dans la perception qu'a le monde profane de la Franc-Philatélie, lequel ne cherchant pas trop à comprendre ne fait aucune distinction entre leurs pratiques fondamentalement différentes.
 

Mais ignorant ces obscures querelles byzantines, la presse du monde "profane" préfère s'intéresser aux exploits affairistes de leurs brebis galeuses qu'elles soient de X ou d'Y et font leurs "marronniers" sur les Francs-Philons en général qu'ils assimilent tous, dans un raccourci saisissant, à de sacrés Francs-Philous !  

Toujours est-il que cette séparation de buts et de moyens entre les deux Sociétés aboutit au fait qu'en général les membres de la Société X n'éprouvent pas trop d'intérêt à aller visiter la Société Y, car le centre d'intérêt de la Société Y est celui de la Carte Postale et pas du tout celui du  Timbre, sujet qui passionne avant tout les premiers ...
Et cela est bien évidemment réciproque !
Mais si un membre de la Société Y vient "visiter" une réunion de membres de la Société X, dans la plupart des cas il y est accueilli chaleureusement car il vient forcément "parler" de Timbres, sinon pourquoi viendrait il ainsi perdre une soirée ?
Et cela est tout aussi réciproque !
Les Francs-Philons Modernes dans leur logique de Progrès décidèrent un jour de faire entrer des femmes dans leur Société, ce qui n'est pas une hérésie sur le plan historique, puisqu'il a bien existé des Factrices dans les Temps Anciens, telle qu'IRIS,  Déesse de l'Arc-en-ciel, et messagère des dieux.
Un Grand Dignitaire américain sulfureux du nom d'Albert Pike avait d'ailleurs bien théorisé la chose le 14 Juillet 1889 à Charleston dans ses Instructions "Moral and Dogmas", je cite :
" Nous recommandons très instamment de multiplier les Loges d'Adoption. (…). Le commerce avec la femme commune à tous ses Frères lui fait une cuirasse contre les passions qui égarent le cœur. (…) La femme t'enchaîne par tes désirs, dirons-nous à l'adepte ; eh bien, use des femmes souvent et sans passion ; tu deviendras ainsi maître de tes désirs, et tu enchaîneras la femme. "    
Pour être franc,  je ne pense pas que les instructions de ce Sublime et Illustre Ministre des Postes et Télécommunications d'Outre Atlantique aient le moins du monde influencé les Francs-Philons "Modernes" dans leur décision de s'ouvrir encore plus à la Modernité.
Mais je peux me tromper ! …
Car dans le cas contraire nous ne serions pas étonné alors d'entendre un jour à la fin d'une de leurs réunions un frère s'écrier fièrement  :  "A bas la culotte ! "
En conclusion je dirai qu'il me semble que les Francs-Philons auraient grand avantage à s'inspirer de François, le Facteur de Jacques Tati (1947 - Jour de Fête ) ce qui les aiderait à faire preuve de  plus d'humour et de légèreté et ainsi, à se prendre moins au sérieux, car c'est là malheureusement un des obstacles majeurs qui les prive durablement du dégonflement de l'Ego.           

Partager cet article

Commenter cet article