Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

La Magie des pactes

1 Juin 2011 , Rédigé par Thomas Dalet Publié dans #spiritualité

Par Frater Luxaour

Ci-dessous un texte concernant la PME (magie évocatoire) mais avec des pactes pour obtenir des choses, bien entendu ce type de magie est très Dangereux d’autant que dès qu’un mage pactise avec des Entités de quelque nature que se soit, il perd sa liberté Divine d’agir en tant qu’homme Divin, et par la suite il devient un factotum (bon à tout faire) et doit à l’issue de sont pacte, servir l’entité avec laquelle il a pactisé.

En clair, il passe d’un état quadripolaire à un état bi_polaire et devient l’esclave de l’Entité dans le monde invisible, et cette condition peut durer des centaines d’années, voir mille années en temps terrestre, ainsi l’évolution d’un tel mage est Karmiquement bloquée pour un temps indéfini.

C’est pourquoi il convient de bien prendre Garde à ce que l’on fait en Magie, afin de ne pas Perdre notre propre Liberté durement conquise, et aussi pour pouvoir continuer notre Évolution magico- Spirituelle vers la Vraie Lumière Divine qui est le Dieu Vivant et Vrai.

Fraternellement

Frater Luxaour

Évocation des Djiins, technique et pratique

Présentation :

Dans la magie du Dragon, 80 % des rituels se réalisent suite à des évocations de Djinn, Démon, ou Ange. Cette technique est indispensable, pour que le rituel réalisé soit un véritable succès, et pas une perte de temps qui prend fin par une déception totale.

La présence des entités dans les divers rituels : est obligatoire afin d’être sûr que la demande requise sera réalisée, sans aucun doute. Cette technique était autrefois très courante, et elle donnait aux rituels : leurs puissances d’origine.

Mais de nos jours, énormément de gens ont peur d’entamer cette technique, en se basant sur de fausses idées alimentées par des croyances issues du Moyen Âge.

À cette époque, les croyants disaient que les sorciers sont des hommes qui ont vendu leur âme au Diable, afin que ce dernier réalise pour eux diverses demandes ! Cette croyance est totalement fausse, puisqu’il existe de vrais Saints qui pratiquent la haute magie. Dans le monde arabe, il existe énormément de Saints très connus, qui ont pratiqué la magie sans toucher à leur croyance religieuse, et d’après notre connaissance : ils n’ont jamais blasphémé le nom de Dieu. Si la magie de nos jours est inactive et sans puissance : c’est pour des raisons simples !

La magie a été vidée de l’essentiel de son contenu, et beaucoup de techniques ont été abolies. Il faut comprendre que les rituels ne sont efficaces, que si le mage est rattaché à un égrégore afin de bénéficier de l’énergie nécessaire pour alimenter son rituel, et que le mage soit assez mûr pour évoquer avec succès les entités qui réaliseront pour lui, la demande requise. Chaque acte magique est lié et attaché à des puissances invisibles qui se chargent de concrétiser cette demande sur le terrain. En l’absence de ces entités, le rituel est tout simplement une perte de temps, et jamais vous n’arriverez à votre but.

L’Évocation des entités lors des rituels, est une technique toujours d’actualité en Afrique du Nord, et en Afrique Noire : ce qui donne aux rituels une puissance et une efficacité extraordinaire. Bien sûr, il ne s’agit pas ici de pacte avec les puissances invisibles, puisque cette pratique est une autre paire de manches ! Mais je vais vous dévoiler ici, pour la première fois : une technique assez simple et facile à réaliser par un débutant, mais bien sûr moins puissante que la technique des pactes ! Mais c’est très efficace, pour régler beaucoup de problèmes d’ordre quotidien, tels que le retour d’affection, l’amour, l’argent…

En Afrique du Nord, et même en Afrique Noire : la magie d’Évocation représente l’extrême puissance qu’un mage peut atteindre. Les anciens hauts initiés, après une longue expérience pleine de pratique, ont conclu que la magie est beaucoup plus efficace : s’ils ont recours à des évocations afin de réaliser des rituels de n’importe quel type. Cette méthode de travail redonne aux rituels leurs puissances d’origine. Il existe vraiment une véritable magie d’une extrême puissance, basée uniquement sur les évocations. Cette technique se répartit en deux plans de travail :

01) Évocation par Pacte :

Il existe une ancienne technique d’Évocation qui prend fin par un pacte entre le mage et lesdjinns ! Cette technique est connue sous le nom de (ISTIKHDAM AL DJINN), elle est d’une puissance extraordinaire. Car une fois le pacte approuvé par les deux partis : les Djinns se mettent au service du mage, il lui suffit de demander, et la demande est réalisée.

Il ne s’agit pas de pacte satanique avec des Démons, non ! C’est tout à fait le contraire. Car cette technique a été mise en oeuvre par de vrais Saints, qui ont consacré leur vie à servir le Tout-Puissant ; grâce à une méthode secrète de purification de l’âme ! Le mage arrive à lever le voile qui sépare le monde profane du monde invisible. Avec sa foi et sa pureté : le mage commandera des Djinns qui le serviront pour le reste de sa vie. Cette technique demande un minimum de 59 jours de dur travail, mais une fois le pacte accompli : il faut le respecter coûte que coûte. Cette technique donne la possibilité au mage de commander un ou plusieurs Djinns, ou même une légion ! Tout dépend de la force psychique du mage, et du statut du Djinn avec lequel il va conclure un pacte. Les plus grands pactes sont faits avec les sept Rois Djinns ! D’après notre connaissance, les Rois Djinns, vu leur statut : ont le droit d’accomplir des pactes avec des êtres humains. Mais à chaque fois que le mage évoque leurs présences, les Rois chargent un AFRIT (Génie) de réaliser la demande. Il est vraiment très rare qu’un Roi Djinn accomplisse lui-même la demande du mage.

Les pactes prennent fin en deux cas : a) Avec la mort du mage. b) Si le mage divulgue publiquement le pacte à d’autres êtres humains. Les anciens ont toujours exigé de leurs disciples : de bien garder le secret ! Et de ne rien dire, même pas à nos proches. Les entités, en général : n’aiment guère, que leurs secrets soient connus dans le monde profane. Chaque mage doit garder le secret, sur ce qu’il se passe entre lui et les entités. Il y a une très ancienne légende connue en Afrique du Nord, qui parle d’un mage qui a fait un pacte avec un Roi Djinn. Après quelque temps, le mage a raconté à ses amis : son secret, et tout ce qu’il se passe entre lui et ce Roi Djinn. Quelques jours après, on a trouvé ce mage étranglé et sur sa poitrine, un parchemin ou il est écrit : faites attention à vous, Ô êtres humains, qui avez conclu des pactes avec les Rois, voici la fin qui attend toute personne qui brise le pacte et ne garde pas le secret interdit !

source : http://www.esoblogs.net

Partager cet article

Commenter cet article