Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

La pensée créatrice

9 Décembre 2013 , Rédigé par X Publié dans #Planches

Votre pensée est créatrice des évènements que vous vivez, apprendre à penser juste, c'est en quelque sorte être co-créateur de l'univers. Comment sortir de nos cercles infernaux et changer notre monde me direz-vous ? Nous pensons très souvent à tort et à travers et, notre déséquilibre d'homme se traduit par le déséquilibre de la société. Apprendre à se connaître c'est avant tout connaître ses possibilités. Comment l'être pourrait-il trouver sa place dans la société s'il ne trouve pas sa place en lui-même ? Nous avons pris l'habitude depuis principalement Ie début du siècle, de n'être jamais satisfait. L'augmentation, sans cesse croissante, des attraits de la société de consommation a fait de nous d'éternels insatisfaits. Et, ce conditionnement, dès notre plus jeune âge, fait de nous des créateurs d'énergie négative (-).

Le premier pas à faire dans le processus de la pensée créatrice est donc d'inverser le processus. Arrêtons de pleurer sur nos malheurs qu'ils soient d'hier ou d'aujourd'hui. Encore que bien des êtres pleurent sur ceux de demain. Une attitude de pensée négative entraîne une sorte de cercle infernal dont il est quelquefois bien difficile de sortir. L'attitude juste consiste à inverser le processus pour rétablir la balance car le négatif n'existe pas même si le bonheur n'est pas toujours aussi spectaculaire que le malheur. Il est toujours plus facile de se replier sur soi-même que d'aller vers les autres, de s'ouvrir aux autres, d'aller de l'avant. La pensée négative est avant tout une paresse de l'esprit. Tentez dès aujourd'hui l'exercice inverse, examinez d'abord tout ce qu'il y a eu de (+) dans votre vie et, réjouissez-vous en, laissez cette joie entrer en vous, vous pénétrer : Maintenant examinez les points qui pour vous sont (-) et apprenez à voir la part du (+). Bien sûr cela semble difficile, pour certains points, voir impossible, mais accrochez-vous et chaque jour vous franchirez de nouvelles étapes. Car dans votre vie, chaque point (-), chaque échec vous a amené à prendre conscience de votre erreur, de sa cause et à ne pas renouveler un tel acte. Le sentier initiatique est semblable à un immense escalier, chaque marche a son palier pour vous reposer, pour faire le point, et chaque contre marche est une épreuve nouvelle qu'il vous faut surmonter pour y voir clair, si vous voulez monter pour atteindre la lumière, il vous faudra lever la jambe, accomplir l'effort nécessaire pour passer de marche en marche. Il en est de même pour ces actes que vous jugez comme (-), chacun de ces points est analogue à une marche et il est bien rare quand ce ou ces points n'ont pas amené ou permis un évènement (+).

Ce travail est un examen de conscience. A vous de le mener à terme. Mais pas de triomphalisme, le plus dur reste à faire, car derrière le passé et le futur, il reste le plus difficile à entrevoir : le présent. Et, au risque de me répéter pour certain, je vous redonnerai le vieil adage "le passé n'est rien s'il ne sert à vivre le présent pour construire l'avenir" et, dans le cas qui nous concerne, créer au présent des pensées (+), revient à préparer le futur âge d'or de votre maître intérieur et par la suite de l'humanité. L'être est habitué dès son plus jeune âge à réagir suivant ses instincts ses pulsions, et, l'être ne va pas plus loin. Il faut que vous preniez conscience aujourd'hui que cette pulsion n'est que l'énergie qui permet à l'être de dépasser ce premier stade. Cette notion est vraie à tous les stades de votre vie. La pensée créatrice va puiser son énergie dans la pulsion pour la dépasser et construire... et précisément au moment où tout va mal, il vous faudra vivre ce fait afin de tirer pleinement la leçon. Mais il faut semer dès le début les germes de votre être à venir en pensant vous engendrez le (-) et vous réitérez les erreurs du passé. Il va sans dire que vos débuts dans la pensée créatrice ne seront pas sans rechute. Il est bien difficile, lorsque l'on vient de subir une cassure sentimentale de baigner dans la joie, mais sachez remettre chaque chose à sa place. Essayez de ne voir que le côté (+) de cette rupture ou même, soyez persuadé que tout va s'arranger. Se lamenter ne servira à rien si ce n'est à entériner une situation latente. "J'avais tellement de reconnaissance envers l'univers que j'arrivais à considérer comme positif tout ce qui venait à moi". Faites votre, cette citation d'A. Gide. C'est en luttant contre le (-) que vous vous en débarrasserez. Vous n'avez pas un sou en poche ? Qu'importe !

Regardez autour de vous, combien y a t'il de plaisirs gratuits, de loisirs simples et enrichissants ? Bien sûr, c'est dès le matin qu'il vous faut positiver la journée, reprenez à votre compte la méthode "Coué". "Chaque matin, jour après jour, je vais de mieux en mieux". Obligez votre pensée (+), de même le pire des services que vous pouvez rendre, c'est d'écouter quelqu'un gémir. Au contraire, faites lui entrevoir le côté (+), les solutions qui lui restent et qu'il n'a pas utilisé. Dans chaque situation, arrêtez dès le départ le côté (-) et inversez-le. Cette attitude est valable également pour le monde des autres. Chaque pensée (-) que vous émettez part vers son destinataire, c'est une des raisons qui fait que l'église dogmatique précise que l'acte n’est pas seul en cause et que la pensée est autant fautive et condamnable car elle nuit autant, si ce n'est plus que le passage à l'acte. En bref, n'empoisonnez pas l'aura des gens qui vous entourent Avant de clore momentanément sur ce sujet, j'aimerais aborder le thème de l'Amour - d'une manière succincte - car c'est un thème inépuisable. Je voudrais tout d'abord, vous amener à méditer sur cette citation de St Exupéry : "L'amour, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction". Pensez à construire votre amour, ne le prenez jamais comme un acquis, une finalité. La pulsion qui vous anime au départ, le soi-disant "coup de foudre" est un joli départ, mais c'est avant tout une pulsion, plus elle sera forte, plus l'énergie sera importante mais si vous ne vous en servez pas ce sera comme laisser tourner le moteur de votre voiture à l'arrêt, la batterie se videra.

D'autre part, prenez un temps de recul avant de parler d'amour. Aimer ! c'est avant tout accepter l'autre tel qu'il est et non, essayer de l'amener à penser comme nous. Notre société a le triste record de 50% de divorces ! Combien de ces divorces n'auraient ils pas été évités si nous n'étions pas égoïstes, si nous nous prenions pas pour le centre du monde et si nous apprenions à accepter l'autre tel qu'il est, sans détour, prenons conscience de ce que représente le respect de l'autre. Plus qu'autrui, de par votre position sur la voie initiatique, notre volonté doit être de créer une véritable fraternité humaine, alors soyons en les bâtisseurs et, comme toute bonne charité commence par soi-même, créons nous foncièrement (+), créons autour de nous un véritable champ de vibrations positives et recouvrons en l'humanité, voilà l'esprit du Cénacle ! Voilà l'esprit qui doit vous animer en tant que templier ! Que la paix soit avec vous !

Source : www.ledifice.net

Partager cet article

Commenter cet article

Jacques 09/12/2013 13:58


Mes B.A.F.


Je me relie entièrement à cette planche !!!


La transmutation de la Lumière en Energie " SACREE "


Le point Ultime entre la création et DIEU.


Fraternellement


JACQUES