Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

La Pierre Cubique

11 Mars 2014 , Rédigé par Compagnon J\A\ S\ Publié dans #Planches

Etes‑vous Compagnon ?
- Je le suis
Comment justifiez vous cette affirmation ?
- En passant Compagnon j'ai pris conscience de moi-même. Je sais donc ce que je suis et je puis me prononcer avec assurance sur le Grade initiatique auquel je suis parvenu.
Que vous a‑t‑on enseigné au cours de vos voyages de Compagnon ?
- A me servir de mes outils qui servent à transformer la PIERRE BRUTE en PIERRE CUBIQUE, taillée selon les exigences de l'art ...
Je sais donc ce que je suis et je puis me prononcer
Se servir de ses outils, lesquels ? Comment ? Pourquoi ?
La réponse à ces premières questions nous la trouvons dans la longue observation du Compagnon mesurant l'importance d'outils matériels pour son travail de dégrossissement, mais découvrant, à chaque voyage la présence d'outils spirituels devenant alors nécessaires à son évolution, à son intégration dans un monde lui apparaissant soudain ouvert sur l'immensité de la réflexion.
Après avoir déblayé le sol de tout ce qui peut l'affecter dans sa rectitude et sa planitude, l'accomplissement des Cinq voyages du profit la spécificité du Ciseau et du Maillet, car sans le concours de ces deux précieux outils nul n'approche et ne réalise, dans sa démarche la transformation d'une Pierre Brute en Pierre Cubique.
Le Premier voyage se présente alors. Intervient la nécessité de mettre à profit la spécificité du Ciseau et du Maillet, car sans le concours de ces deux précieux outils nul n'approche et ne réalise, dans sa démarche la transformation d'une Pierre Brute en Pierre Cubique.
Le Ciseau et le Maillet ...: (peut ‑être les premiers outils de l'homme sur Terre lorsque celui ci sortait des ténèbres du temps qui s'écoulait, entraînant cette créature vers un très long parcours : l'histoire de l'humanité et de la place de l'Homme dans un Univers ouvert pour recevoir sa longue et interminable marche en avant.)
Deux outils, sélectionnés par le Franc-maçon, pour faire disparaître toutes les aspérités d'une Pierre Brute. Taillée de façon à ce qu'elle tienne exactement sa place dans un édifice débutant le jour... d'une première initiation, se prolongeant ... tout au long d'un parcours et se terminant ...le jour du Jugement Dernier de l'initié .

Le Ciseau tenu de la main gauche commande la résolution de notre esprit par un contact entre l'intellectuel et le physique, comme une espèce de fil conducteur émetteur donnant corps à l'Homme Matière dégrossi et dégarni de toutes ses aspérités. découvrant par la réflexion les bienfaits du discernement indispensable à sa progression, à son équilibre.
Le Maillet, brandi de la main droite, se voit attribuer la mission de communiquer toute l'énergie nécessaire et la détermination morale au long travail du Ciseau d'acier. Rien ne saurait s'accomplir sans l'action conjointe de ces deux outils. Une Pierre Brute serait condamnée à nulle progression sans l'aide de ces outils d'application et de perfectionnement.
L'intellectuel, armé uniquement du Ciseau, face à une problématique, apportera la réponse, sera en mesure de lister tous les moyens nécessaires à la résolution de cette problématique, mais, privé de l'énergie indispensable et du courage d'affronter cette problématique laissera en l'état son problème prouvant une fois de plus que nul perfectionnement ne trouve sa solution sans la volonté de mise en conformité.
L'état de projet permanent épuise plus que la réalisation de ces projets.
Egalement, utiliser à lui seul le Maillet, traducteur de la force morale, n'est qu'émetteur de bruit. L'Ouvrier habile doit travailler et se servir de ses deux mains, la droite communique la Force à la gauche qui perfectionne, habile dosage tirant profit des aptitudes de chacune. L'une et l'autre se complètent mais en aucun cas l'une ou l'autre se substitue à l'Ouvrier, à l'analyse et à la volonté.
Au delà de cet apport matériel renforcé par les Cinq sens : Vue Ouïe Toucher Gout Odorat, le précepte gravé en lettre d'or sur le fronton du Temple de DELPHES (cité de l'ancienne Grèce, aujourd'hui Castri , d'où Apollon ,par la bouche de la Prêtresse Pythie, rendait ses oracles répondant ainsi aux incessantes questions posées).
" CONNAIS‑TOI TOI‑MÊME " prend toute sa dimension interne, spirituelle; conduite par la signification et la destinée symbolique du Ciseau et du Maillet. C'est avec ses cinq sens que le Compagnon évaluera, débusquera toutes les aspérités visibles et palpables.
Le chemin sera long, jour après jour perfectionnant ses gestes pour faire disparaître le maximum de points d'ancrage, corrigeant également des aprioris mis à découvert par cette observation, des idées toutes faites, des jugements hâtifs. Lourd apprentissage destiné à une intégration dans une réflexion collective dont les initiés sont à la fois Constructeurs et Matériaux d'un Temple dont les contours lui apparaissent progressivement.
Transformation lente mais nécessaire car l'ajustement d'une Pierre à un édifice n'est possible qu'à la condition expresse que cette Pierre soit parfaitement taillée pour contribuer à la réalisation harmonieuse de cette construction .
Travail constant de perfectionnement, parcours fait d'observation, d'humilité et de gestes prémédités, découverte de toute la signification de la citation.
La beauté ( l'étoile du 2° Surveillant) ne se réalise qu'en unissant la sagesse (l'étoile du Vénérable Maître) qui conçoit à la force ( l'étoile du 1 ° Surveillant) qui exécute.
D'autres étapes vont entraîner le Compagnon vers d'autres découvertes nécessaires à son travail d’assemblage.
Le deuxième voyage, dotéde la Règle et du Levier, le Compagnon complète sa lente mais nécessaire progression. Marchant toujours droit devant lui, avec résolution, franchise et loyauté. Triomphant, par la rectitude inscrite dans sa conscience. Multipliant ses forces grâce à la confiance de ses Frères. C'est ainsi, et avec cela, que son trajet se déroule loin de toutes tentations dévastatrices et stériles pour une construction par un assemblage parfait exempt d'espace vide et inutile.
Méditation profonde plongeant l'esprit vers la diversité des ordres d'Architecture depuis les colonnes harmonieuses dressées à l'entrée du Temple de Salomon
‑ Le premier et le plus simple d'entre eux, l'ordre DORIQUE, se caractérise par une colonne cannelée reposant sur un stylobate, traduisant l'ordre, la grandeur et la rectitude ‑ Le deuxième , l'ordre IONIQUE, avec humilité, offre son chapiteau orné de 2 volutes latérales ‑ Le troisième, l'ordre CORINTHIEN, offre généreusement un chapiteau orné de 2 rangs de feuilles d'acanthe entre lesquelles s'élèvent des volutes, le tout dans une harmonie associant l'agressivité à la modération.
D'autres ordres d'Architecture interpellent notre conscience et mixent des origines ou des styles
‑ Le quatrième , l'ordre TOSCAN, voit son origine chez les Etrusques et mis en valeur par l'Empire Romain, s'inspirant de la forme Dorique ‑ Le cinquième, l'ordre COMPOSITE, rassemblera plusieurs styles, réunissant les feuilles d'acanthe du Corinthien et les volutes de l'Ionique, prouvant en cela que le polissage de toutes aspérités peut également se faire en mettant en présence deux unités complètement opposées mais acceptant de cohabiter dans le temps.
La représentation symbolique est présente dans nos Ateliers et sur les tableaux de nos Loges.­‑ Les deux Colonnes, les trois Piliers, les Instruments d'Architecture et bien sûr le Pavé Mosaïque.
En superposant les ordres d'Architecture, le Franc Maçon devient alors une Colonne vivante, s'élevant vers les hauteurs.
Déjà muni du Fil à Plomb (à son 3° voyage), le Compagnon, recherchera la vérité dans les approches verticales de son être, aidé en cela par le Niveau, rappel permanent d'humilité dans sa progression initiatique. Découverte soudaine d'un parcours déjà initié par le 2° Surveillant identifié par la Perpendiculaire et d'un voyage avec le 1 ° Surveillant portant en bijou l'Equerre Juste, symbolisant le Niveau. Pour la réussite d'une construction collective la Pierre Cubique ne doit en aucun cas être le bloc rigoureusement égal en tous sens, se suffisant à lui seul, en parfait équilibre de vie reposant sur un égo auto satisfait perfectionniste, n'éprouvant nul besoin d'être associé à d'autres, très engagé dans des affirmations à sens unique, sous estimant, parce qu'aveuglé, les détours et contours de parcours souvent plein de surprises désagréables et parfois très difficiles à surmonter ‑ SEUL.
Le perfectionnement pour être utile doit veiller au rapprochement des uns et des autres en veillant à l'absence de freins ou d'écueils et pour rendre possible l'élévation de l'Homme vers la connaissance parfaite, le Compagnon doit emprunter Sept Arts Libéraux échelonnés en 5 Ordres:
‑ le " TRIVIUM " des Anciens rassemblant
GRAMMAIRE‑RHETORIQUE‑LOGIQUE concernant les arts de la parole que l'on retrouve en Franc Maçonnerie par des symboles : mots de passe‑ mots sacrés langage convenu alphabet secret usage des initiales. C'est le véhicule ordonné de la pensée, du témoignage secret à transmettre. ‑ le " QUADRIVIUM regroupant ARITHMETIQUE‑GEOMETRIE reste lié à la science des nombres, usage constant dans nos travaux, 3, puis 5 pour le Compagnon, fournissant à notre ORDRE la plus grande partie de ses symboles Verticale‑Horizontale‑Triangle‑Equerre‑Carré long‑Pierre Cubique‑Sphère ‑ la MUSIQUE, Art à lui seul inspiré par la sensibilité, par l'immatériel, sons harmonieusement couplés inspirant l'humilité et entrainant vers la sagesse du silence et du recueillement. ‑ l'ASTRONOMIE encadre la vie du Franc‑Maçon par l'utilisation rituelle des points cardinaux, des heures " II est Minuit ..." des Solstices, du Soleil, de la Lune de la Voute Etoilée
Ce voyage entraîne alors l'esprit vers une dimension que le Compagnon ne pouvait soupçonner.
La position de l'Equerre et du Compas ( pointe découverte) placés sur le Volume de la Loi Sacré, témoigne d'une réalité, d'un progrès mais replonge le Compagnon vers l'immensité d'une mission que de grands Initiés ont abordé, bien avant lui.
MOÎSE, représenté dans tous les manuels avec sa barbe blanche rassurante, doit sa notoriété à une longue et incessante énergie de pensée et de travail. Guide et Législateur du Peuple Juif ne s'improvise pas. Ne s'autoproclame pas !
" Tu ne tueras point " sort l'humanité d'alors d'un paganisme obscur et d'une confusion polytheÏque la guidant vers la reconnaissance d'un DIEU unique. Mais MOÎSE, comme plus tard PYTHAGORE, tiraient leur enseignement des secrets des Temples d'Egypte, le second introduisant, pour nous Francs‑Maçons, l'initiation progressive sous la règle du silence. Le voyage dans le temps à la rencontre des grands Initiés se poursuit avec SOCRATE osant évoquer l'Unité du Principe Créateur dans un pays, la Grèce, peuplé à l'époque de Dieux multiples, introduisant également la notion d'immortalité de l'Ame.
" Connais-toi toi-même" interpelle et plonge le Franc‑Maçon vers une introspection. " Tu ne tueras point" " le Grand Architecte " " Connais-toi toi‑même" jettent les bases du fondement de notre édifices, travail collectif rendu possible par la réalité fraternelle annoncée par JESUS.
" Aimez vous les uns les autres" Voyage de découverte de maillons immortels d'une Chaine d'Union dont l'origine remonte à l'arrivée de l'homme sur Terre. Les maillons démontrent à l'évidence, que leur existence n'était pas concentrée sur un même Pays, une même race. En Chine, en 500 avant notre ère, KOUNG‑FOU‑TSEU (CONFICIUS ) taillait les premières Pierres de la Franc‑Maçonnerie actuelle.
L'approche exotérique et publique de ses grands hommes, n'avait pour seul but que d'amener, ceux qui s'estimaient être sur la voie de futurs Initiés, à découvrir l'ésotérisme de leur enseignement. Mais tous, depuis toujours, analysant l'homme ses faiblesses et tentations vers l'oisiveté " mère de tous les vices ", ont démontré que sans Travail et obstination le risque de retour vers le monde animal, d'où il est originaire ( d'après certains ! ).
Ce soir, 5 Décembre 6001, je vous livre, mes Frères, une Pierre Brute qui a vu le jour il y a quelques temps déjà, et qui patiemment, humblement, par des contacts fréquents du Ciseau commandé par le Maillet se transforma en Pierre Cubique.
Cette Pierre Cubique, aux couleurs de veine incertaine, qui demande ce soir rejoindre les autres Pierres Cubiques de notre Edifice, reconnait humblement ne pas être du même granit que d'autres, mais elle pense, avec modestie, que dans une construction un mur de granit gris est solide mais triste et froid. Elle vous confirme ce soir que nulle arête et aspérité dans sa coupe viendra gêner sa place, souhaitée discrète, vous rassurant sur un polissage atténuant quelques petites insuffisances pigmentaires.

J’ai dit Vénérable Maître

Source : www.ledifice.net

Partager cet article

Commenter cet article