Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

La vibration

26 Mai 2012 , Rédigé par KYBALION Publié dans #Hermétisme

Le Troisième grand Principe Hermétique, le Principe de Vibration, implique la vérité que le Mouvement se manifeste partout dans l'Univers, que rien n'est à l'état de repos, que tout remue, vibre et tourne en rond. Ce Principe hermétique était reconnu par quelques-uns des premiers philosophes grecs qui l'introduisirent dans leurs systèmes. Mais, pendant de nombreux siècles tous les penseurs, sauf les penseurs hermétistes le perdirent de vue. Au dix-neuvième siècle, la science physique découvrit à nouveau la vérité et les découvertes scientifiques du vingtième siècle ont apporté de nouvelles preuves de l'exactitude de cette doctrine hermétique, vieille de plusieurs siècles.

 

Les enseignements hermétiques disent que non seulement tout est en état de mouvement perpétuel et de vibration constante, mais encore que les "différences" qui existent entre les diverses manifestations du pouvoir universel sont dues entièrement à la diversité du mode et de la période des vibrations. Mieux encore, Le Tout, en lui-même, manifeste une vibration constante d'un degré si intense et d'un mouvement si rapide qu'il peut être pratiquement considéré comme à l'état de repos ; les professeurs l'expliquent en attirant l'attention des élèves sur le fait que même sur le. plan physique, un objet qui se meut avec rapidité, une roue qui tourne par exemple, paraît être à l'état de repos. Les enseignements préconisent l'idée que l'Esprit se trouve à une extrémité d'un Pôle de la Vibration des formes de Matière extrêmement grossières se trouvant à l'autre Pôle. Entre ces deux Pôles, il y a des millions et des millions de modes et de périodes différents de vibration.

La Science Moderne a prouvé que tout ce que nous appelons Matière et Energie n'est qu'un "mode de mouvement vibratoire", et quelques-uns des savants les plus avancés se rallient rapidement à l'opinion des occultistes qui affirment que les phénomènes de l'Ame ne sont de même que des modes de vibration ou de mouvement. Voyons ce que nous dit la science sur la question des vibrations dans la matière et dans l'énergie.

 

D'abord, la science enseigne que toute matière manifeste à un degré quelconque, les vibrations résultant de la température. Qu'un objet soit froid ou chaud, ces deux conditions n'étant que des degrés différents de la même chose, il manifeste certaines vibrations caloriques et, à ce point de vue, il se trouve en mouvement à l'état de vibration. Toutes les particules de Matière sont douées de mouvements circulaires, depuis les corpuscules jusqu'aux soleils. Les planètes exécutent leur révolution autour des soleils, et beaucoup d'entre elles tournent sur leurs axes. Les soleils se meuvent autour de points centraux plus grands ; ceux-ci sont considérés comme se mouvant autour de points encore plus grands, et ainsi de suite, à l'infini. Les molécules dont sont composées les sortes particulières de Matière sont dans un état constant de vibration et de mouvement les unes autour des autres et les unes contre les autres. Les molécules sont composées d'Atomes qui, de même, se trouvent dans un état constant de vibration et de mouvement. Les atomes sont composés de corpuscules, quelquefois appelés "électrons", "ions", etc., qui sont également dans un état de mouvement accéléré, tournant les uns autour des autres, et manifestant un état et un mode de vibration excessivement rapide. Nous voyons donc que, conformément au Principe Hermétique de la Vibration, toutes les formes de Matière manifestent de la Vibration.

 

Il en est ainsi pour les diverses formes d'Energie. La science nous enseigne que la Lumière, la Chaleur, le Magnétisme et l'Electricité ne sont que des formes de mouvement vibratoire émanant très probablement de l'Ether. La science n'essaye pas encore d'expliquer la nature du phénomène connu sous le nom de Cohésion, qui est le principe de l'Attraction Moléculaire, ni l'Affinité Chimique qui est le principe de l'Attraction Atomique, ni la Gravitation, le plus grand de ces trois mystères, qui est le principe de l'attraction, par lequel toute particule ou foute masse de Matière est intimement liée à toute autre masse ou à toute autre particule. Ces trois formes d'Energie ne sont pas encore comprises par la science ; cependant les écrivains penchent fortement vers l'opinion qu'elles sont également des manifestations d'une forme quelconque d'énergie vibratoire, fait que les hermétistes connaissaient et qu'ils ont enseigné il y a un nombre considérable d'années.

 

L'Ether Universel, dont la science affirme l'existence sans que sa nature soit bien clairement comprise, est considéré par les hermétistes comme une manifestation supérieure de ce que l'on appelle à tort matière ; mais ils entendent une Matière ayant atteint un degré supérieur de vibration ; ils l'appellent "La Substance Ethérée". Ils enseignent que cette Substance Ethérée est d'une ténuité et d'une élasticité extrêmes et qu'elle remplit tout l'espace universel, servant de milieu de transmission aux ondes d'énergie vibratoire, telles que la chaleur, la lumière, l'électricité, le magnétisme, etc. La Doctrine nous dit que la Substance Ethérée n'est qu'un maillon qui sert à relier entre elles les formes d'énergie vibratoire connues d'une part sous le nom de "Matière" et d'autre part sous le nom de "Energie ou Force" ; elle nous enseigne aussi qu'elle manifeste un certain degré de vibration, d'amplitude et de période qui lui sont tout à fait propres.

 

Les savants, pour montrer ce qui se produit quand on augmente la période des vibrations, émettent l'hypothèse d'une roue, d'une toupie ou d'un cylindre fonctionnant avec une grande rapidité. Cette expérience suppose que la roue, la toupie ou. le cylindre tourne d'abord à une faible vitesse ; dans ce qui va suivre pour faciliter l'exposé, nous appellerons cette chose qui tourne "l'objet". Supposons donc que l'objet tourne lentement. Il est possible de le distinguer facilement, mais aucun son musical résultant de sa rotation ne vient frapper notre oreille. Augmentons progressivement la vitesse. En quelques instants, sa rotation devient si rapide qu'un bruit léger, une note basse peut être entendu. Puis, au fur et à mesure que l'objet tourne plus rapidement, la note s'élève dans l'échelle musicale. En augmentant encore la rapidité du mouvement, on peut distinguer la note immédiatement supérieure. Ainsi, les unes après les autres, toutes les notes de la gamme apparaissent de plus en plus aiguës au fur et à mesure que la rapidité du mouvement s'accroît. Finalement, quand la rotation a atteint une certaine vitesse, la dernière note perceptible aux oreilles humaines est atteinte et le cri aigu, perçant s'éteint et le silence suit. L'objet ne laisse plus entendre aucun son ni aucun bruit, la rapidité du mouvement étant si grande, les vibrations étant si rapides que l'oreille humaine ne peut plus les enregistrer. A ce moment, on commence à percevoir un accroissement de chaleur. Puis au bout d'un certain temps, l'œil voit l'objet devenir d'une couleur rouge sombre.

 

Si la rapidité devient encore plus grande, le rouge devient plus brillant. Puis, la vitesse augmentant, le rouge devient orange. L'orange devient jaune. Puis apparaissent successivement les teintes verte, bleu indigo et enfin violette. Finalement, le violet s'évanouit et toute couleur disparaît, l'œil humain n'étant plus capable de les enregistrer. Mais il existe des radiations invisibles qui émanent de l'objet, parmi lesquelles certaines sont employées en photographie. C'est alors que commencent à se manifester les radiations particulières connues sous le nom de "Rayons X", etc., quand la constitution physique de l'objet commence à se modifier. L'électricité et le magnétisme se manifestent quand l'amplitude suffisante de vibration est atteinte.

 

Quand l'objet acquiert un certain degré de vibration, ses molécules se désagrègent et se décomposent en ses propres éléments originaux et en ses propres atomes. Les atomes, obéissant au Principe de la Vibration, se séparent alors et redonnent les innombrables corpuscules dont ils étaient composés. Finalement, les corpuscules eux-mêmes disparaissent et on peut dire que l'objet est formé de Substance Ethérée. La science n'ose pas pousser l'hypothèse plus loin, mais les hermétistes enseignent que si la rapidité des vibrations était encore augmentée, l'objet atteindrait les degrés divers de la manifestation, puis manifesterait les différents stades mentaux ; ensuite, il poursuivrait sa route vers l'Esprit jusqu'à ce qu'il finisse par réintégrer Le Tout qui est l'Esprit Absolu. Mais "l'objet" aurait cessé d'être "objet" longtemps avant d'atteindre le stade de la Substance Ethérée ; cependant l'hypothèse est correcte en ce sens qu'elle montre quel serait l'effet obtenu si on augmentait constamment le taux et le mode de la vibration. De l'hypothèse que nous venons d'énoncer, il faut se rappeler ceci : au moment où "l'objet" émet des vibrations lumineuses, calorifiques, etc., il n'est pas décomposé en ces formes d'énergie, qui sont placées bien plus haut sur l'échelle ; il a simplement atteint un degré de vibration tel que ses formes d'énergie sont libérées en quelque sorte de l'influence des molécules, des atomes ou des corpuscules, qui suivant le cas cherchaient à les retenir. Ces formes d'énergie, bien qu'infiniment supérieures à la matière dans l'échelle, sont emprisonnées et confinées dans les combinaisons matérielles ; elles prennent des formes matérielles ; ainsi, elles s'emprisonnent, s'enferment dans leurs créations matérielles ; cela est vrai pour toutes sortes de créations ; la force créative s'enferme toujours dans ce qu'elle a créé.

 

Les Enseignements hermétiques vont plus loin que ceux de la science moderne. ils affirment que toutes les manifestations de pensée, d'émotion, de raison, de volonté, de désir, ou de tout autre état ou condition mentale, sont accompagnées de vibrations dont une partie est extériorisée au dehors et tend à influencer par "induction" l'esprit des autres individus. C'est le principe qui produit les phénomènes de "télépsychie", d'influence mentale et toutes les autres formes de l'action et du pouvoir d'un esprit sur un autre esprit, que le grand public commence à connaître parfaitement à cause de l'immense dissémination de connaissance occulte que font à notre époque les différentes écoles et les nombreux maîtres.

 

Toute pensée, toute émotion et tout état mental a son taux correspondant et son mode de vibration. Grâce à un effort de volonté de l'individu ou de plusieurs individus, ces états mentaux peuvent être reproduits, de même qu'il est possible de reproduire un son musical en faisant vibrer un instrument de musique d'une certaine manière, de même qu'on peut reproduire une couleur en faisant vibrer "l'objet" de tout à l'heure. Par la connaissance du principe de vibration appliqué aux Phénomènes Mentaux, on peut polariser son esprit et lui faire posséder le degré de vibration désiré ; on obtient ainsi un contrôle parfait de ses états mentaux, de son caractère, etc. Par le même procédé on peut influencer l'esprit des autres et produire en eux les états mentaux voulus. En un mot, on devient capable de produire sur le Plan Mental ce que la science produit sur le Plan Physique, c'est-à-dire, des "Vibrations à Volonté". Naturellement ce pouvoir ne peut s'acquérir que par une instruction, des exercices et une pratique convenable de la science de la Transmutation Mentale qui est une des branches de l'Art hermétique.

Que l'élève réfléchisse à ce que nous avons dit et il verra que le Principe de Vibration existe sous tous les merveilleux phénomènes manifestés par les Maîtres et les Adeptes, qui sont capables apparemment de laisser de côté les Lois de la Nature mais qui, en réalité, ne font qu'utiliser une loi pour se défendre contre une autre, un principe pour détruire l'effet des autres, et qui obtiennent leurs résultats étonnants en changeant les vibrations des objets matériels et des formes d'énergie et accomplissent ainsi ce que l'on appelle communément des "miracles".

Comme un des anciens écrivains hermétistes l'a dit avec raison : "Celui qui comprend le Principe de Vibration a saisi le sceptre du Pouvoir".

 

Source : http://jean-paul.barriere.pagesperso-orange.fr/Babaji/kybal13.htm

 

Partager cet article

Commenter cet article