Le Rite écossais d'Ecosse.

Publié le

C'est en 1992 que le Grand Prieuré des Gaules par le truchement du Grand Prieuré d'Angleterre implante l'Ordre Religieux, Militaire & Maçonnique de Malte ; en février 2000 le Grand Prieuré d' Écosse lui octroie une patente pour la pratique de l'Ordre du Temple . C'est le 1er mai 2003 qu''a été fondé le premier Chapitre de l' Arc Royal .Toutes les structures correspondantes sont actuellement administrées par le Grand Prieur du Temple & de Malte qui occupe également la fonction de Grand Maître Maçon pour les Loges symboliques .
Les Loges des deux Saints Jean et de la Marque
Les Loges symboliques du Rit d' Écosse travaillent aux trois grades d'Apprenti, Compagnon et Maître Maçon et pratiquent de même les degrés de Maçon de Marque et Maître Maçon de Marque selon l'usage qui prévaut en Écosse. De même, les Vénérables Maîtres des Loges des deux Saint Jean sont reçus au Grade de Maître Installé.
L' Arc Royal
Les Compagnons de l'Arc Royal travaillent selon les plus anciennes traditions renouant avec les origines chrétiennes de ce degré. Ils doivent avoir été précédemment été reçus au grade d' Excellent Maçon.
L' Ordre maçonnique et militaire du Temple et de Saint - Jean de Jérusalem, Palestine, Rhodes & Malte
Cet Ordre "maçonnique et militaire" pratique les degrés de Chevalier du Temple (Knight Templar) et Chevalier de Malte (Knight of Malta).

Pourquoi « Rite écossais d'Ecosse » ?
Afin d’abord de bien marquer, du moins pour ceux qui auront la curiosité de réfléchir et de chercher, que la « pure et ancienne Maçonnerie » est issue du pays d'Ecosse et y a été conservée depuis des siècles avec le minimum d'altérations. C'est donc à cette source-là que, selon notre démarche constante en tous les rites pratiqués au Grand Prieuré des Gaules, nous voulions-nous alimenter. Ensuite pour rappeler que, dans la terminologie en usage en France depuis les premières décennies de la Maçonnerie, « écossisme » est synonyme d'existence de hauts grades, un rite est dit « Ecossais » lorsqu'il possède de tels hauts grades, un grade est « Ecossais » lorsqu'il est un haut grade, c'est-à-dire un grade au-delà de celui de Maître. Or tel est bien le rite pratiqué en Écosse et importé chez nous dans les conditions que nous allons dire, même s'il sacrifie formellement à la séparation à l'anglaise entre les trois grades « de métier » (Craft) et les autres. Enfin, last but not least, nous avions la volonté de marquer, sur le plan maçonnique au moins, notre fidélité à l’Auld Alliance - notre Constitution la mentionne expressément - cette Vieille Alliance qui durant plusieurs siècles a uni l’Écosse et la France - contre un ennemi commun qui, est-il besoin de le rappeler, était l'Angleterre. Alliance scellée par le sang versé de nombreux et vaillants fils des Highlands, notamment aux côtés de la Pucelle d'Orléans . Auld Alliance dont la mémoire est restée vivace en Écosse - à chaque voyage en ce pays, ce n'est pas une, c'est plusieurs fois que des Ecossais de rencontre y font nostalgiquement allusion - mais est presque complètement éteinte en France . Cette alliance se manifesta une fois encore en la personne du Très Eminent Grand Maître du Grand Prieuré d'Ecosse Roy Scott lorsque, presque seul, il défendit le Grand Prieuré des Gaules après le coup de force de la GLNF, notamment au cours de la réunion internationale des Grands Prieurés à Stirling en août 2000. A coup sûr, il mérite le surnom de Brave Heart, surnom parlant pour ceux qui connaissent l'histoire de l'Ecosse (ou ont lu Walter Scott). 
Toutes ces raisons additionnées ont milité en faveur du choix, parmi les rites anglo-saxons, de celui qui se pratique en Ecosse, pour le pratiquer à notre tour à la manière d'Ecosse, et pour lui donner une épithète qui le qualifie tel : Rite écossais d'Ecosse.
Son édification en tant que Système, comme certaines maisons en Afrique, a débuté par le toit : l'Ordre de Malte
. Est ensuite venu, sept ans plus tard, l'Ordre du Temple  Enfin, après le divorce avec la GLNF, ont suivi l'Arc Royal, la Marque et les Loges Symboliques. C'est cet ordre descendant que nous allons suivre dans notre présentation.

 Source : http://georgios.free.fr/

Publié dans Rites et rituels

Commenter cet article