Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Le Roi Louis XVI était Franc-Maçon

12 Juin 2011 , Rédigé par Thomas Dalet Publié dans #histoire de la FM

Le roi Louis XVI était franc-maçon.

 

Pour lui et pour ses deux frères, le comte de Provence et le comte d’Artois, avait été fondée, le 1er août 1775, "à l’orient de la Cour", une loge dénommée "la Militaire-des- Trois-Frères-Unis". C’était alors la seconde année du règne de ce roi de vingt ans qui avait pour ministres Turgot et Malesherbes, radieuse aurore dont les promesses ne furent pas tenues. Le caractère philanthropique de l’institution, l’attrait du mystère, l’antiquité des traditions, l’exemple et les exhortations de leur cousin le duc de Chartres, voilà sans doute ce qui avait amené les trois augustes frères à recevoir l’initiation.

Ils ne tardèrent pas, vraisemblablement, à se refroidir pour une association dont l’esprit progressiste et réformateur ne put leur échapper ; mais ils n’allèrent pas jusqu’à rompre avec elle. C’est pour cela que Louis XVI, lorsqu’il vint se réconcilier avec les Parisiens trois jours après la prise de la Bastille, fut reçu à l’entrée de l’Hôtel-de- Ville avec les honneurs maçonniques de la "voûte d’acier".

Et, après la mort de Louis XVI, une pompe funèbre fut célébrée par le Grand Orient pour honorer la mémoire de ce roi, "protecteur de la franc-maçonnerie"." Une gravure de l’époque représente Louis XVI devant l’échafaud dans une posture bien particulière qui ne laisse aucun doute sur son appartenance à l’Ordre Reste que cette loge versaillaise des trois frères unis n'aurait pu être créée, sous ses propres fenêtres, sans l'aval bienveillant , voire sans le consentement actif du jeune monarque.

On a du reste retrouvé une médaille de Louis XVI , datée du 31 décembre 1789 , " qui renferme le compas, l'échelle graduée, l'équerre , la poignée de truelle, la lune et le soleil" et qui semble bien illustrer " l'appartenance " du roi à cet Orient de Versailles.

 

Pi... de...Re...

Partager cet article

Commenter cet article