Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Le Triangle

10 Janvier 2014 , Rédigé par x Publié dans #Planches

V\M\ et vous tous mes frères en vos grades et qualités, si l'on voulait écrire ou simplement penser sur un thème, il me semble que le triangle fait partie de ces sujets de réflexions qui sont inépuisables.
En effet le triangle peut être abordé à plusieurs niveaux :
Au niveau spirituel (le père, le fils, le saint esprit ),
Au niveau reproduction (le père, la mère, l'enfant : 1+1=1),
Au niveau architectural : Les pyramides,
Au niveau Imaginaire : le triangle des Bermudes,
Au niveau géométrique,
Au niveau symbolique : le triangle présent dans de nombreuses croyances.
Ce sont ces 2 derniers niveaux qui retiendront mon attention.
Etymologiquement triangle veut dire 3 angles
En géométrie, le triangle peut être :
- Quelconque 3 côtés inégaux,
- Isocèle 2 côtés égaux,
- Equilatérale 3 côtés égaux, il est aussi isocèle,
- Rectangle avec un angle droit.
Le triangle rectangle peut, par les dimensions données à ses côtés, être isocèle ou quelconque.
Le triangle de Pythagore est rectangle et ses côtés sont dans le rapport de 3 à 4 ce qui donne pour l'hypoténuse le chiffre 5. C'est le seul triangle qui soit dans une progression arithmétique de raison 1.
Après cette évocation du triangle au niveau géométrique, je vais maintenant aborder l'aspect symbolique.
Et puisque je me trouve entre les colonnes, je vais vous parler du triangle dans la loge, au grade d'apprenti.
A ce grade, le triangle est matérialisé de différentes façons.
Nous le retrouvons :
- delta lumineux (facultatif dans le rituel),
- chandeliers (qui devraient être de forme triangulaire),
- sur la pierre cubique surmontée d'une pyramide,
- sur la laie : dont les 2 côtés ont une forme triangulaire,
- et au niveau du tablier dont la bavette triangulaire est relevée.
Cette bavette, rabattue aux autres grades, semble avoir, pour l'apprenti que je suis, un triple rôle de protection :
- protection des éclats, dus au travail de la pierre brute,
- protection au niveau des centres énergétiques inférieurs,
- protection au niveau de nos passions sexuelles.
Nous noterons, que si nous plions la partie carrée du tablier, nous obtenons 2 autres triangles.
Aux autres grades lorsque la bavette est repliée, 2 autres triangles sont formés de part et d'autre cette bavette.
Cette énumération rend compte des triangles visibles dans la loge au grade d'apprenti. Mais essayons d'aller plus avant.
Afin de progresser dans mes investigations, j'aurai pu lire de nombreux ouvrages, réfléchir la lumière de leurs illustres auteurs, et partir dans des explications brumeuse dans lesquelles je me serais probablement perdu.
A cette alternative, j'en ai préféré une autre, plus personnelle. J'ai donc choisi d'irradier ma propre lumière, même si elle est encore très faible. Toutefois, je suis conscient de prendre cette fois le risque de me tromper. Risque que j'accepte volontiers, car mon interprétation est très certainement trop personnelle. Car en réalité, tout se passe simplement au niveau du ressenti - ce qui est somme toute assez subjectif -.
Comme cette vision matérielle, représente uniquement ce que nos yeux peuvent voir, Je vous invite maintenant à un survol virtuel de la loge.
Que voit-on ?
3 la gouvernent
Le V\M\ le 1er et le 2° S\, un triangle se forme pointe à l'orient.
3 l'organisent
Le secrétaire, l'orateur et le couvreur forment un 2° triangle dont la pointe à l'occident.
Il semble que dans le 1er triangle tout part du V\M\ et tout lui revient.
Sans le 2° il n'y aurait aucune organisation en loge.
Mais poussons encore un peu plus loin notre voyage au-dessus de la loge.
Imaginons que nous superposons les 2 triangles. Nous obtenons le sceau de Salomon. Le centre de ce sceau se trouve être le centre de la loge. A l'endroit même où est posé le tableau de loge. En ce centre, le maximum d'énergie est concentré. Le V\M\ placé à l'orient, en est le catalyseur principal.
En y regardant de plus près, nous pouvons découvrir un 3° triangle, sa pointe est à l'occident. Cette fois, c'est l'emplacement des 1° et 2° M\ d\C\ ainsi que le tuileur qui permet de dessiner ce triangle.
Pour organiser l'arrivée, le déplacement en loge et le départ des maçons.
Si nous le superposons au triangle pointe à l'orient, nous voyons une nouvelle fois se dessiner le sceau de Salomon.
Il est normal de retrouver qu'un seul triangle pointant à l'est car c'est la source de la lumière.
Si le 1er sceau de Salomon représentait la stabilité, le côté spirituel de la loge, le 2°, lui ,permet le mouvement, et c'est la dimension dynamique de la loge qui s'exprime.
Ces 2 représentations, du sceau de Salomon, sont le pendant l'une de l'autre. La stabilité d'une part et la dynamique de l'autre. Sans ces 2 aspects les choses se figent et n'évoluent pas. Ici nous atteignons donc l'équilibre nécessaire à chaque chose.
L'évocation du sceau de Salomon me fait inévitablement penser aux séphirots de la kabbale. Je pourrais en effet disserter sur la superposition que l'on peut faire entre le schéma de la loge et le schéma séphirotique (dans lequel plusieurs triangles sont représentés) mais la complexité du thème nécessiterait que l'on s'y consacre entièrement.
Si le rituel impose une place à chacun nous voyons que tout cela a été mûrement et longuement réfléchit, décidé, réalisé. Aucune part n'a été laissée au hasard. L'improvisation n'existe pas.
D'ailleurs, c'est aussi le cas dans d'autres loges, régies par d'autres rites (comme par exemple le rite écossais). Là, le 2° S\ n'occupe pas la même place, toutefois nous retrouvons le triangle. Mais ici, l'étoile n'a plus que 5 branches.
Après un bref rappel géométrique, notre voyage nous a permis de mettre en lumière certains aspects du triangle à l'intérieur de notre loge, ainsi que dans une autre.
Tout cela m'incite à penser que la maçonnerie actuelle est le fruit de nombreux courants de pensée. Selon sa loge mère, on suit un rite ou un autre. Mais qu'importe le chemin extérieur, puisque le plus important est celui que nous faisons à l'intérieur de nous même.
Quant au triangle, il semble être le minimum indispensable au commencement de toutes choses.
" Au commencement était le verbe. "
Le verbe lui-même avait peut être la forme d'un triangle puisqu'il symbolise l'énergie :
- l'énergie protectrice (comme la bavette du tablier),
- l'énergie constructrice (la laie et la pierre cubique)
- l'énergie Concentrée (au centre de la loge).
Nous sommes en droit de nous demander si le triangle ne serait pas tout simplement Le Créateur ?
J'ai dis V\M\

Source : www.ledifice.net

Partager cet article

Commenter cet article

martinez 12/01/2014 21:30


V.°.M.°.et vous tous mes fr.°. en vos grades rangs et qualités.


je vois le triangle comme trois frères d'accord sur une idée étayée de faits décider


après avoir dit passer à conclure.


En ce qui concerne la forme géométrique  l'importance tiend à mon avis d'une sélection de trois points que l'on veut fixer selon les implications.


Je pense considérer le microcosme susceptible de recevoir unr croix philosophique


ou une pierre cubique doit se poser.


cependant, la croix philosophique par ses quatres éléments orient occident nord et midi peut se dilater en quatre triangles de sept. Cela produit en perfection le nombre de 28.


28 : 3 = 9,33


28 : 4 = 7,


autrement dit, "  éclaire, rend juste, et parfait = 7 


donc 7 est le quart de 28. et que le vénérable , le secrétaire, et l'orateur sont à l'orient c'est que l'orient  se dédouble avec les trois autres (occident,nord et midi). on peut imaginer
que l'orient à une dimension éternelle.


Il émerge une vision de la loge à se stade triangulaire occident nord midi en acceptant que la loge soit composer que d'un seul surveillant à la place du couvreur. A  ce nouveau espace le
triangle est accompli.


J'ai dit