Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Les diplômes Coëns de Jean-Baptiste Willermoz

1 Mai 2012 Publié dans #histoire de la FM

Au nom du Grand Architecte de L'Univers Joie, paix. Salut. Bénédictions, à tous ceux qui nous Entendent, amen †

Du Grand Orient Des Orients Nous Grand souverain Maître En Chef des Ordres Éminents de la Franche-Maçonnerie. Juge Souverain des Sept tribunaux des Chevaliers Maçons Répandu sur la Surface de la terre, dépositaire et conducteur En chef de la Sainte Arche, - Commandant les douze Étendards des tribus, inspecteur général des Puissants Réaux † Et D'orient, Grand Maître des cinq points Cardinaux de L'ordre, chef de la discipline des hautes et basses classes pour le maintien des Statuts, Règlements, fonctions, et cérémonies de la Respectable confraternité des chevaliers Maçons de L'univers Élu Coën 3.5.7. ayant le département de la partie Septentrionale, Siégeant actuellement au Grand Orient de Paris........ Et nous Son Substitut universel Commandant Les trois et cinq Étendards des tribus.

Conducteur particulièrement désigné juge Souverain des trois tribunaux des Chevaliers Maçons Élus coën de L’univers, Dépositaire et Conducteur de La Sainte Arche et des Puissant Reaux † Et D'Orient, Grand Maître des cinq points Cardinaux de notre ordre, chef de la Discipline des hautes et basses Classes, pour le maintien des statuts, Règlements fonctions et cérémonies de la respectable confraternité. Élevé a la gloire de L'Éternel dans la Région Septentrionale.....

Après avoir fait ouvrir les portes de nos circonférences, pour vérifier les faibles travaux de notre très cher frère Jean Baptiste Willermoz âgé de 36 ans natif de Lyon y résident, ... ayant été pleinement satisfait et convaincu par la régularité de ses bonnes vies et meurs, de son zèle et de la persévérance qu'il nous a témoigné de vive voix, en plusieurs instances, de vouloir sortir de l'Erreur ou il avait été plongé depuis plusieurs années, suivant de Bonne foi un Ordre qui avait pris pour type L’auguste titre de Maçons et n’y ayant trouvé que le Seul nom, il aurait sollicité conformément à nos Lois et supplié le tribunal souverain de le sortir entièrement des ténèbres ou il a été plongé en le régénérant parmi le nombre des vrais et Légitimes Maçons, en conséquence il aurait été par nous régénéré et réhabilité et sorti de tous les engagements qu'il aurait pu contracté de bonne foi, les considérant comme abusifs et l'avons par la rendu libre de toutes ses actions et volonté particulières et générales dans l'ordre, pour cet effet avons fait placer le cher frère entre notre Compas, notre Équerre, notre niveau et notre perpendiculaire autour de l'Étoile Vivifiante et avons Examiné et vérifier La pensée, L'action et L'Esprit du dit frère concernant le Bien général et particulier de notre ordre, a quoi il aurait entièrement satisfait au désir du tribunal souverain, à ordonné que le dit frère serait entièrement réhabilité et mis pour un temps 3 immémorial aux nombre des chevaliers Élus Coën de l'univers, après avoir passé par toutes les Épreuves et Cérémonies de notre ordre conformément à nos Règlements et statuts, l’avons pour cet effet initié dans nos Sacrées mystères cachés sous l'Emblème de la franche-maçonnerie en lui faisant monter l'Escalier en forme de vis, il serait arrivé heureusement à la porte du saint des saints ou il a été reçu et ordonné, au nom Du Grand Architecte de l'Univers Apprentif, Élu, Coën. Grand Architecte, Chevalier Et Commandeur D'orient et D'occident, et en sa qualité l'avons proclamé et fait proclamer dans nos Circonférences, ordonné et promu notre inspecteur général, et en sa qualité lui donnons plein droit et pouvoir d’opérer pour la propagation de l'ordre des Élus Coën, tant en affiliations que fondations et corrections dans son département seulement conformément à ce qu’il lui sera ordonné et délivré par écrit du tribunal Souverain qu'il lui enjoint de ne jamais s’écarter sous quelque prétexte que ce Soit des Lois Règlements Cérémonies Statuts généraux Et secrets de notre ordre sans une permission express des Grands Souverains, de leurs substituts universels et du tribunal souverain, faute par lui de supporter toutes les peines prescrites par nos Lois selon qu'il s’y est soumis et engagé. En ce mandons à tous nos inspecteurs généraux et particulier, de même qu'a toutes nos Loges, Suffragantes, temples grands temples, de notre correspondance et a un chacun membres d' iceux de regarder le très respectable et très haut Jean Baptiste Willermoz comme il appartiendra, lui obéir, le respecter et le considérer, en tout ce qu'il commandera pour le bien général de L’ordre, faute par ceux qui contreviendront au dit mandement d’être réputés comme réfractaires de nos Lois, et être procédés et punis conformément aux statuts généraux, le tribunal souverain promettant à tous ses Émules et prosélytes qui se conformeront au contenu du dit Bref toute son amitié et attention fraternelle et de les regarder comme des Enfants chéris, le tout conforment aux statuts et Lois inviolables de L’ordre desquels en aucun cas nous ne saurions souffrir l’oubli, Enjoignons au dit très haut Maître de donner avis à nous et à notre tribunal souverain de ses opérations maçonniques, soit en affiliations et réceptions de chevaliers maçons, titre qui ne doit pas s’accorder à la légère et de nous informer de la moindre de ses démarches, concernant l'ordre pour qu’elles soient toujours revêtues des formalités nécessaires en les marquant au coin de l'authenticité par la conformité unanime de nos travaux Donné dans le centre de nos circonférences ouvertes dans le grand temple des Élus Coën Du Grand Orient des Orients du tribunal souverain Élevé à la gloire de L'Éternel, sous les authentiques constitutions des Sept très hauts très Puissants Souverains des ordres des chevaliers Maçons Élu Coën de K A AB A.M.I.V. l’univers. L’an Maçonnique de la renaissance des vertus de l’ère hébraïque 3. 3. 3. 2 4 4 8 5 7 2 6 du Monde 4 5 du Christ, style vulgaire 1767 le 23 mai... 400 300 100 77 83 40 20 15 1297 53 scellé et timbré par nous soussigné par nous Réaux † très haut et très puissant inspecteur général du tribunal souverain le cher De Balzac

 

La paix Soit avec vous

Don Martines De Pasqually Grand Souverain

Bacon de la Chevalerie

Partager cet article

Commenter cet article