Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Les grands initiés

1 Juillet 2012 Publié dans #Planches

Depuis de longs siècles des hommes se détachent de la multitude. Ce sont des génies, ce sont des précurseurs. Cette faible élite s'initie aux mystères de la vie par une longue méditation, par une introspection encore plus longue et plus profonde.

L'histoire des recherches scientifiques nous montre que l'homme de science, absorbe par la science s'oublie et n'est plus lui-même. Il est en extase et il a oublié même ses intérêts matériels et personnels. L'histoire des créations artistiques nous offre des exemples similaires. Au moment de l'inspiration les artistes se trouvent en extase et ne sont pas eux-mêmes. Les religieux eux-mêmes, pour arriver au mysticisme le plus profond subissent les mêmes phases : concentration intensive, persistance, unie à une discipline physique et intellectuelle, d’ailleurs ce ne sont plus des hommes dans le sens physique du mot au contraire, ce sont des cerveaux qui cherchent, découvrent, font vivre et dirigent tout ce qui les entourent.

Ces altruistes n'avaient qu'un but : le perfectionnement de l'individu, de l'espèce humaine dont ils n'étaient que le modèle vivant. Ces grands inities avaient compris les lois de la nature, l'homme et les hommes, leurs maux et les moyens qu'il leur fallait pour les guérir, pour les rendre meilleurs, pour leur donner un but et essayer de leur montrer le droit chemin.

Pour arriver à s'élever et dominer leur propre personnalité, pour trouver la solution des problèmes de l'humanité, ces inities avaient domine leurs instincts, leur passion, leurs réflexes, leurs pensées ; ils avaient acquis une grande sensibilité, une merveilleuse lucidité intérieure et surtout une puissante résistance cérébrale.

Ces grands Inities : Indra, Zoroastre, Hermès, Orphée, Moise, Salomon, Jésus et Mohamed s'expriment par paraboles, allégories, symboles, suivant l'époque et les peuples. A travers les diverses religions qui ont vu le jour à chaque époque où la justice déclinait. Ces grands Initiés après avoir médité en silence, alors qu'autour d'eux, personne ne pouvait les comprendre, adaptèrent les religions aux peuples auxquels ils s'adressaient et en proportion à leur degré de civilisation, de culture et d'intellect ; ils fondèrent un culte qui comprenait trois parties : matérielles, morale et spirituelle (ésotérique plutôt). Cette dernière réservée uniquement à ceux qui pouvaient s'élever, se détacher de la multitude ; c'est-à-dire aux initiés.

Actuellement existent sur notre globe une douzaine de religions (liens qui unit l'homme à Dieu), qui se proposent ou imposent à leurs fidèles un ensemble de vérités et leur tracent une ligne de conduite morale, par des rites ou cérémonies qui voilent ces vérités sous des symboles qui enseignent les grandes lois de la nature. Et toutes ces religions ne sont que des branches d'un même arbre qui tend vers un même but : « La Sagesse, L’Amour, La Vérité », par conséquence elles sont toutes sœurs puisqu'elles travaillent pour la réalisation de l'évolution humaine.

Ces cultes fondes par les grands Inities sont imposes sans violence et sont entretenus pieusement par les générations futures qui n'en comprennent qu'une partie superficielle, car leur parler est dans un langage cache (ésotérique). Par ce langage caché (ésotérique) à des siècles de distance et par dessus des multitudes, les grands Initiés se transmettent la connaissance ; car s'adressant à ceux qui méditent, à ceux qui mettent toute leur capacité à déchiffrer la phrase cachée dans les paraboles et les symboles, à ceux qui ont la possibilité de s'élever au-dessus de l'individu moyen et de comprendre la Vérité.

Chaque culte enseigne et signe d'une façon marquée une partie de la Vérité : l'Indouisme par le devoir, le Zoroastrisme par la pureté, le Bouddhisme par la pensée droite, le paganisme romain par le droit, l'orphitisme par le culte du beau, l'Hermétisme par la science occulte, le Judaïsme par la justice, le Christianisme par la charité, l'Islamisme par l'unité de Dieu, le maçonnisme par la fraternité.

Chaque homme : Juif va à la synagogue, chrétien va à l'église, musulman va à la mosquée, bouddhiste va à la pagode; tous vont pour prier, tous tendent vers un même but, tous sont frères et leurs prières ont la même valeur. Tous ces hommes sont gouvernés par une même loi d'amour qui est une loi constructive, cette loi gouverne les minéraux, les végétaux, les animaux aussi bien que l'homme. Mais l'homo sapiens, l'être pensant, ignore volontiers que si sur notre terre existent de nombreuses religions, il n'existe, cependant, qu'une seule et unique loi qui gouverne l'univers, une loi toute puissante à laquelle rien n'échappe : « La grande Loi Divine ou Loi de la Nature ».

Il faut donc que l'homme apprenne à vivre en harmonie avec cette loi constructive qui est « Amour ». Il faut qu'il s'élève, il faut qu'il devienne meilleur, plus sage, plus parfait, plus humble. Il le peut s'il fait habiter en lui-même des pensées pures, généreuses et franches, par son exemple, l'homme pourra améliorer ceux qui l'entourent, leur communiquer les vertus acquises à l'exemple des maladies contagieuses.

Et la Franc-maçonnerie est comparable à un foyer de contagion dans son propre milieu et dans le monde profane; c'est exactement un foyer de contagion de vertus les plus hautes et meilleures. La Franc-maçonnerie n'est pas une sélection de cultes, c'est l’œuvre d'un grand Initié qui n'a pas juge nécessaire de lui donner un fondateur nominal.

C'est un merveilleux monument qui nous transmet la connaissance par ses rites, cérémonies et symboles; il s'adresse aux êtres qui en sont digne et à la hauteur de comprendre par eux-mêmes, il ne demande pas la possession d'une instruction supérieure, ni la lecture attentive des ouvrages des hommes, qui ne peuvent donner qu'une instruction imparfaite. Ce monument spirituel qui résiste à toutes les vicissitudes, nous invite simplement à nous initier en nous-mêmes, après notre initiation symbolique, nous indique le chemin à suivre pour comprendre l'esprit de la solidarité humaine qui gouverne et a gouverné dans les temps en nous indiquant que tous les hommes ont une âme pareille à la notre, un même organisme, les mêmes besoins d'être utiles, les mêmes besoin d'aimer et d'être aimés. Unis par un langage mystérieux, les francs-maçons éparpillés sur le globe, partout ou la lumière a pu pénétrer, ne forment qu'une seule famille, un seul peuple de frères, une patrie qui se nomme l'Univers.

J'ai dit V\ M\

source : www.ledifice.com

Partager cet article

Commenter cet article