Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Les Outils du Compagnon

4 Novembre 2014 , Rédigé par X Publié dans #Planches

Lors de mon initiation, lors de ma première entrée dans le Temple, le Rituel insiste sur le fait qu’ «ici, tout est symbole». La compréhension des symboles repose sur le différent vécu de chacun, de sa propre histoire. Les symboles s’interprètent à l’aide de clefs, suivant le niveau de nos connaissances. Par son étymologie, « symbole » nous renvoie à la représentation qu’en avaient les Grecs. Sumbolon, sumballein, signifie « joindre, rapprocher ».
Pour comprendre les symboles, l’esprit doit sortir des vérités acquises, et prendre du recul.
Mais surtout, il ne faut jamais oublier qu'ils sont l'expression d'une certaine forme de compréhension du monde, il appartient à chacun de chercher, de comprendre car la pratique des symboles est un langage qui parle à tout notre être. A chaque tenue, nous recommençons l’ouverture et la fermeture des Trav\ par les mêmes paroles et par les mêmes gestes, pour nous en imprégner jusqu’au plus profond de nous-mêmes.
Aujourd’hui les symboles sont des nouveaux Outils de bois qui sont confiés au récipiendaire, ils ne sont que figuratifs et symbolique, et sont aux nombres de Cinq remis à chaque différent voyage initiatique.
Rien de vraiment Opé\ ce qui exigerait des Outils réels comme en possédaient les Comp\ Opé\, premiers hommes constructeurs d’édifices fastidieux et magnifiques, qui avaient une lointaine et profonde connaissance. Ces Outils sont utilisés pour travailler sur soi et dans soi; le tout est purement Spé\. Certains de ces Outils, le Ciseau, le Maillet et la Règle avec lesquels j’ai dû travailler sur la Col\ du Nord me sont déjà familiers.
Mais je vais reprendre ces Outils qui à travers des différents voyages, vont m’indiquer le nouveau chemin à explorer.
Pour le premier voyage, le V\M\ invite donc le F\ Exp\à me remettre le Ciseau et le Maillet ;
- Le Ciseau est Passif à l’égard du Maillet, selon la tradition maçonnique. Le Ciseau, par son inclinaison, permet de retirer la quantité juste et parfaite. Il représente notre volonté et nous même.
Le Ciseau doit être guidé avec habileté et discernement, afin de mordre la Pierre profitablement. Il s’agit de parfaire la Pierre avec précision, prudence et humilité, et non pas de la faire éclater en morceaux par méprise. Il devra souvent être affûté afin de ne pas s’émousser. Il représente le travail fructueux, ainsi que les connaissances que j’ai pu acquérir durant mon apprentissage.
- Maillet est l’énergie agissante qui les met en œuvre.
Au cours de la cérémonie d'initiation, le V\M\ pose l'épée sur le récipiendaire puis frappe la lame de son Maillet. Mais il est comparable au marteau de Thor à un double pouvoir, celui de la génération et celui de la destruction, il donne à la fois la vie et la mort.
Ces Outils du premier degré, de mon premier voyage sont associé aux Cinq Sens, car ils constituent le moyen de contrôle indispensable pour cette recherche, ayant Cinq ans aujourd’hui, ils me permettront de polir la Pierre Cubique destinée à l’érection du Temple digne et élégant dont les initiées sont à la fois les constructeurs et les matériaux.
Cette paire d'Outils impose à la Pierre la volonté de l'ouvrier. D'une main, il frappe le Ciseau avec le Maillet pour tailler et créer une forme à la ressemblance de celle qu'il imagine. Le Maillet est donc associé à la volonté agissante. Il est utilisé au cours du rituel pour annoncer l'ouverture et la fermeture des Trav\, et pour demander la parole. C'est pourquoi il est remis au V\M\ et aux deux Surv\, il sert aussi à marquer le rythme du travail.
Pour tailler la Pierre, le Ciseau ou le Maillet seuls sont inefficaces et la complémentarité de l'Actif et du Passif est évidente dans le symbolisme.
Sous le témoignage du Sept\, de l’Or\ et du Midi, je découvre le premier cartouche des Cinq premier Sens : Vue, Ouïe, Toucher, Goût, Odorat.
Dans ce voyage je suis très surpris car pour moi les Cinq Sens sont la base fondamentale, de ma cuisine qui depuis sept ans, me tienne en alerte dans la recherche du bon et du beau.
Ce voyage symbolise la transformation du Brut, au Cube dont élégance doit être digne de l’édifice que la Fr\ Maç\ est appelé à construire, comment travailler la Pierre où soi-même, si l’on ne connaît pas la nature profonde des choses…
Tout comme la pensée du Grand Initié Socrate écrite sur le fronton du Temple Delphes en lettre d’Or ΓNΩΘI ΣΕAΥTON «Connais toi toi-même» et qu’il souligne en écrivant ;
«que la connaissance de soi, éclaire tout homme sur ce qu'il est et ce qu'il peut ; elle le sauve des illusions souvent funestes»
Le bon ouvrier est celui qui n’a de cesse de développer ces Sens pour pouvoir contrôler à l’aide d’Outils approprier la réalisation intérieure et extérieure.
Deuxième voyage d’instruction, muni de la Règle de la main gauche et du Levier de l’autre main.
- La Règle représente la loi morale inscrite dans la conscience et trace la direction de notre conduite dont nous n’avons jamais à dévier. La règle l’Outil Passif de ce duo rappelle que la loi morale doit toujours être le point d’appui de cette volonté. Elle sert à orienter l’action de juste manière et à la mesurer en profondeur. Elle symbolise également l’équité du jugement et la suppression de tous les préjugés.
- Le Levier, multipliant nos forces, nous permet de placer aux endroits utiles les pierres destinées à l’érection du Temple symbolique. C’est l’instrument Actif par excellence, auquel rien ne peut résister. Aussi, pouvons-nous affirmer qu’une volonté inébranlable, intelligente et désintéressée triomphe de tous les obstacles. Le Levier est la force de la réaction employée pour l’action.
Il est inerte, Passif par lui-même et ne devient Actif que par la puissance de celui qui d’une volonté supérieure l’anime qui l’utilise et qui est capable de «comprendre».
Il est un modèle symbolique important car il est:
Le point d’impact sur le la Pierre à déplacer
Le point d’appui sur le sol
Le point de la passion en soi
Le point est primordial car il est le centre de rotation, car associer au dictons des Maç\ Opé\ : «Si tu es le point dans le cercle, le carré et le triangle te seront connu»

Ce second voyage et associé aux Cinq Ordres Architecturaux
« Dorique, Ionique, Corinthien, Toscan, Composite».
Les trois premiers Ordres d’ailleurs s’apparente aux trois Maît\qui dirigent la Loge
Dorique pour le 1er Sur\ Force
Ionique pour le V\M\ Sagesse
Corinthien pour le 2nd Sur\ Beauté
Suivant Vitruve, les architectes, ayant remarqué que le pied de l'homme était la sixième partie de la hauteur du corps, transportèrent cette proportion dans leurs colonnes : « Quelle que fut la grosseur d'une colonne à son pied, ils lui donnèrent une hauteur sextuple, y compris le chapiteau. C'est ainsi que la colonne
dorique prit l'empreinte des proportions, de la force et de la beauté du corps de l'homme.
»
Ces Outils, de cet Art figurés à l’intérieur de notre At\, concourent à la construction du Temple que le Maç\ élève en lui, en perpétuant l’Art harmonieux de nos prédécesseurs telle une Col\ vivante qui s’élève vers les hauteurs tout en s’enracinant sur la terre.
Pour effectuer mon troisième voyage le F\Exp\ me remet le Fil à Plomb et le Niveau.
- Le Fil à Plomb suggère de rechercher la vérité dans les profondeurs des fondations aussi bien que dans les hauteurs du faîtage (ouvrage qui permet de joindre deux parties. Il doit assurer l'
étanchéité de la couverture d'un bâtiment
, ainsi que sa solidité), du Nadir au Zénith. Le tout en explorant ma propre personnalité est descendre au plus profond de ma conscience, et de contrôler la droiture et la vérité de mes sentiments, pour acquérir la connaissance de sois même, condition première du perfectionnement.
- Le Niveau fait allusion à l’égalité entre les hommes dans leur nature profonde et permet une recherche individuelle en profondeur. Il incite à ce mettre à la porté de tous et vous inspire la «modestie du Sage», quels que soit le progrès dans la voie initiatique…Pour Oswald Wirth la forme du Niveau est le rappel du signe Alchimique du Soufre. Le Niveau à un rôle de vérification de l’horizontalité, mais aussi de la verticalité. C’est un Outil de précision pour la recherche de la stabilité et de l’équilibre. Son nom vient du mot latin « libella » de la racine libra qui signifie balance.
Le cartouche de ce voyage est dédié aux Arts Libéraux sur lequel sont inscrit sous forme de classification ancienne du savoir humain ;
Le Trivium : Grammaire, Rhétorique, Dialectique.
Arts de la parole, ils ont fourni à la F\M\ les Mots de Passes, les Mots Sacrées, le langage convenu, l’alphabet secret, l’usage des initiales et les expressions « lire, épeler, écrire »
Le Quadrivium : Arithmétique, Musique, Géométrie, Astronomie.
L’existence même des Arts Libéraux remonte à l’époque du grand Initié Pythagore qui dans un fragment conservé à
Archytas
témoigne de l'existence de cette idée qui évoque un rapprochement de ces sciences.
Ces sept Arts représentent l’ensemble des Arts et des sciences humaines. On les retrouve sculpté sur porte centrale de la Cathédrale de Sens, sur la porte de droite de la façade occidentale de celle de Chartres, portail occidental de celle de Laon, ainsi qu’à Fribourg, œuvres majeures Maç\Opé\.
Le Niveau est un bijou mobile du Premier Sur\ qui à pour mission entre autre de former les Comp\.
Ces deux Outils sont plutôt des instruments géométriques. Ils permettent de vérifier la conformité de la réalisation, de l’élévation matérielle et spirituelle, aux principes énoncés par le plan de l’œuvre.
Si les deux Outils indiquent la verticale par le moyen du Fil à Plomb, le Niveau donne l'horizontale indirectement : il faut, pour l'obtenir, que le Fil à Plomb croise la base du triangle comme une perpendiculaire, qu'il divise ainsi le triangle en deux triangles rectangles semblables. La verticale s'obtient immédiatement : il suffit d'observer le Fil à Plomb immobile. Puis l'horizontale en est déduite : il faut créer un angle droit en ajustant la base du triangle au fil à plomb. Nous manipulons le triangle pour croiser sa base (le côté opposé à l'angle auquel est suspendu le Fil à Plomb) avec la verticale. La gravité permet de fixer la verticale à partir de laquelle nous déterminons l'horizontale. L'observation de ces Outils suggère une maîtrise sur le mécanisme par lequel nous nous orientons sur un plan vertical en déterminant ses deux dimensions, hauteur et largeur.
Pour mon quatrième voyage initiatique je possède une Equerre - L’Equerre se dit en latin « norma » qui signifie, règle, modèle ou exemple. Dérivé du verbe exquadrature signifiant équarrir, elle trace des angles droits et réunit l’horizontale et la verticale pour obtenir l’aplomb. Elle nous ramène directement au gamma Grec Γ symbole antique de l’Equerre et au G Latin, Cinquième consonne est l’initiale de la Cinquième Science :
la Géométrie
Je ne peux que souligner la célèbre devise inscrite au fronton de l’école du Grand Initié Pythagore, à Crotone (au sud de l’Italie) : « Que nul n’entre ici s’il n’est pas Géomètre ».
Symbole important des Comp\ qui figure au centre de l’Etoile à Cinq branches.
De tout temps elle fut utilisée par les Tailleurs de Pierre. Outil de contrôle dont les branches forment un angle à 90°, l’Equerre permet de vérifier avec une précision absolu la régularité des faces d’une Pierre, et de s’assurer que ses arrête forme bien entre elles un angle droit, donc rendre carré. Sans la vérification de l‘Equerre il n’existe pas de travail ordonné, donc pas de cohérence.
App\ on m’a montré l’Equerre comme l’une des Trois Grandes Lumière, en tant que Comp\, j’ai appris à m’en servir comme Outil de contrôle.
Dans le raisonnement, l’Equerre donne de l’ordonnancement dans les idées, afin que l’édifice tienne en place. Pour le Comp\, l’Equerre étant croisée avec le compas, il y a équilibre entre la Matière et l’Esprit. Le Comp\ est à mi chemin, il n’est plus dans les ténèbres mais s’achemine vers la sincérité et le discernement.
L’Equerre est le bijou mobile du V\M\ pour la rectitude et le Maillet affirme son autorité, elle correspond à l’union ou synthèse du Niveau et de la perpendiculaire, attribué respectivement aux deux Sur\.
L’Equerre est aussi le symbole de la science maçonnique pour le V\M\ chargé de former des Maç\ Parfaits, permettant de faire passer de la Pierre Brute à la Pierre Cubique.
Lors de ce voyage j’ai découvert les noms de Cinq Grands Initiées :
Moïse, Pythagore, Socrate, Jésus, Koung-Fou-Tseu.
Ces Hommes se sont efforcés, dans leur temps de répandre leurs enseignements, sous une forme exotérique afin que chaque Initiée en comprenne le sens ésotérique.
- L’exotérisme est la lecture naturelle qui en découle.
- L’ésotérisme une lecture que certains initiés peuvent décrypter à l’aide de clefs.
Pour le Cinquième voyage, ces les Mains libres de tout Outils Matériel que j’exécute en faisant le tour de la Loge en suivant le chemin des rayons du Soleil, et au pied de l’Or\ je découvre le dernier cartouche sur lequel la formule inscrite est «Gloire au Travail».
Je précisais plus «Outils Matériels», car dans ce voyage mes Mains, qui représente à leur tour le premier Outil de Travail de l’humanité, qui ont servi jadis aux Comp\ Opé\, la construction de merveilleux édifices. Aristote défini la Main comme étant l’instrument des instruments et Darwin naturaliste Anglais a écrit que «L'homme n'aurait jamais atteint sa place prépondérante dans le monde sans l'usage de ses mains»
De même, les proportions entre la paume de la Main et la distance entre les doigts, avec ou sans le pouce, respectivement appelées empan et palme correspondent aux proportions du Nombre d’Or, base de l’Etoile Flamboyante, et servirent de référence à la construction des pyramides d'
É
gypte, et du Parthénon. C'est à partir de ces proportions que les bâtisseurs de cathédrales utilisaient, pour leurs mesures, une pige constituée de Cinq tiges articulées.
Nos Mains munis de Cinq doigts sont des Outils qui nous permettent de concrétiser ce que notre intelligence conçoit, elles sont prolongement de notre Esprit, une sorte d’Outils naturel qui permet de prendre, tenir, donner, écrire et transmettre.
La Main a une fonction de service, elle permet d’exécuter les mouvements de la volonté ;
la deuxième fonction est sensitive car elle réceptionne et ensuite transmets au système nerveux les sensations.
Les pythagoriciens évaluaient les aptitudes d’une personne par les linéaments des Mains et du visage. Tous être est unique dans la multiplicité, ainsi nos Mains reflètent-elles le caractère unique de notre personnalité, ce que confirment nos empreintes digitales.
Par un positionnement de la Main, nous Maç\, nous nous mettons à l’ordre afin de nous faire reconnaître. Les gestes des bras et des Mains, accomplis par l’Equerre, rappellent à l’App\ qu’il a à rectifier ce qui doit l’être en lui pour le dégrossissement de sa Pierre.
Des scientifiques disent : « C'est par sa main qu'Il a réalisé son Œuvre conçue en sa pensée »; certains le nomment le G\A\D\l\U\. Comme vous le savez, ce n'est pas l'architecte qui a réalisé les plans de votre maison qui va venir la construire ; il va convoquer la main d’œuvre la plus spécialisée.
Pour chaque Maç\ le Trav\ constitue une véritable mission. Quelque soit la place occupé sur le chantier, même des plus humbles.
Le Trav\ devient une vertu sacrée de l’homme libre aux cœurs vaillants, et il protège de la corruption et du vice et nous assure la liberté et la vertu.
Ce Cinquième voyage marque l’achèvement d’une Alchimie d’un équilibre parfait entre notre propre Opé\ et notre propre Spé\, du labeur à la glorification du Trav\. Il vise également au perfectionnement, de plus en plus nécessaire, de l’homme et de la société. Je comprends donc bien pourquoi, la glorification du Travail n’arrive qu’au dernier voyage du Comp\.
A la différence de mon initiation, les Cinq voyages d’initiation du grade de Comp\ n’avaient plus le caractère d’épreuves, mais de figures représentant les Cinq étapes fondamentales de connaissances.
Lors de ces voyages, j’ai tracé dans le Carré Long, l’Etoile afin d’en découvrir la Lumière, et j’ai pu remarquer que le nombre du Comp\ apparaît fréquemment, le nombre Cinq (trois plus deux) nombre nuptial, est la fusion du premier nombre féminin deux et du premier nombre masculin Trois c’est le nombre sacré de ce grade. Il est le chiffre du milieu, l’axe central des neufs premiers chiffres, il est encore symbole de l’Homme.
Avant tout, le Comp\, a pour tâche de mettre en pratique ses connaissances, pour polir son Œuvre afin qu'elle soit en conformité en ses proportions et ses dispositions à l'image du ciel, et doit savoir se servir judicieusement de ses Cinq Sens, afin de pratiquer une introspection dès qu’il en sera nécessaire et de se garder des erreurs et de l'ignorance, se rapprocher les Arts libéraux, qui lui seront le guide le plus sûr dans tous ses actions. De même, pour les Ordres d’Architectures. Il doit accepter les préceptes des Cinq Grand Initiés :
Moïse, Pythagore, Socrate, Jésus, Confucius.
La Pierre cubique symbolise les progrès que doivent faire les Comp\. Solide le plus parfait pour élever un Temple immatériel à la Philosophie.
Pour finir la glorification du Trav\ n’est qu’au Cinquième et dernier voyage, car construire c’est bien cela : mettre dans son Œuvre ce qui est en Soi, après avoir mis en Soi ce qui est projeté dans l’Oeuvre. Au second degré je participe à la construction de ce Temple et en même temps ce Temple c’est moi. Je suis à la fois la Pierre, le Pilier, la Colonne et l’Edifice lui-même.
Travaillant sur ces nouveaux Outils remis au Comp\, je me rends évidement compte qu’ils sont des soutiens complémentaires à la réalisation de l’Œuvre : c’est en cela qu’il y a complément initiatique. En passant progressivement d’un Outil à l’autre puis en les assemblant cela me permet de travailler et de me retrouver avec moi-même. Le manque d’expérience et la méconnaissance des Outils et des techniques m’aurait pu mettre fatal ou à l’un de mes FF\travaillant à coté de moi sur le chantier. Car il n’y a pas de mauvais Outils, mais que des mauvais Ouvriers.
FF\ Comp\ Gloire au Travail …
Mais je terminerais par cette citation "ouvrir sa main, c'est ouvrir son cœur "
Alors MM \TT \CC\ FF\, ouvrons tous nos mains …

J’ai dis V\M\

Source : www.ledifice.net

Partager cet article

Commenter cet article