Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Message d'équinoxe

19 Avril 2012 Publié dans #Rites et rituels

Pour tous les Coens, hommes de désir en quête d’un renouvellement et d’un perfectionnement de leur réconciliation, le temps de l’équinoxe qui va s’ouvrir[1]   est l’occasion de réaffimer que l’état de Coen n’est pas consécutif à la simple obtention d’un grade quelconque mais à la pratique de la prière et des travaux opératoires que l’Ordre exige de ses membres. Sans eux, la soi-disant élection dont ils pourraient s’enorgueillir inutilement serait vaine et les ordinations reçues resteraient inopérantes.

En effet, un Coen est un homme Elu de la Providence et sur lequel cette même divine Providence déverse tous ses bienfaits. Bienfaits généreusement dispensés par amour au travers des ordinations reçues mais qui sont autant de dons gaspillés si chacun n'en faisait l'usage pour lequel la Providence, et l'Ordre qui est son bras agissant, les a élus.

Car il faut bien noter que le système de l’Ordre des Elus Coens n'est pas un système de grades. C'est un système de grâces. Grâces divines conférées dans l'Esprit et par l'Esprit et transmises dans les ordinations par les mots de puissances et noms d’esprits qui sont autant de bénédictions, de verbes de puissance et de marques de protection et de vivification accordés aux récipiendaires et qui agissent comme le sceau de cette élection.

Aussi, tous les Coens sont-ils appelés à profiter de ce temps d'équinoxe pour oeuvrer chacun dans leurs circonférences, mais aussi ensemble physiquement ou sympathiquement, à leur réconciliation ainsi qu’à celle de tous les hommes et de la création universelle. Ils agissent de concert par la pénitence, le renoncement ou kénose, la prière et les travaux de l’Ordre qui sont les voies privilégiées de la rédemption, de l’illumination et de la réintégration.

Chaque Coen est ainsi invité préalablement et postérieurement aux travaux théurgiques qui viendront couronner ce temps d’équinoxe, à réciter rituellement les psaumes pénitentiaux et à se préparer physiquement et spirituellement par un jeûne relatif et la prière. Ainsi, chaque Coen, en tant que chrétien, pourra intégrer de façon tout à fait cohérente et bénéfique, cette observance particulière aux observances plus générales liées au Grand Carême[2]   durant lequel les travaux d’équinoxe se positionnent. Les travaux opératoires proprement dit, initialement prévus par les Statuts de l’Ordre pour durer 3 ou 7 jours sont quant à eux maintenant bien réduits du fait des contingences liées à la vie moderne. Mais comme disait le Maître, il faut faire avec ce que l’on a.

L’observance de ces consignes, accompagnée de prières quotidiennes, ainsi que la pratique d'une ascèse préparatoire personnelle, permettront à tous les Coens de se présenter à leurs travaux dans les meilleures conditions afin d'espérer recevoir en don les signes de la réconciliation et la douce manifestation de La Chose.

A tous les Coens, véritables hommes de désir, nous souhaitons paix, joie et bénédictions dans leurs travaux.

Source : http://reconciliationuniverselle.over-blog.com/

Partager cet article

Commenter cet article