Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Message du Grand Maître de la GLNF

14 Juin 2014 , Rédigé par JP Servel Publié dans #histoire de la FM

Très Chers et Bien Aimés Frères,

La joie a ceci de particulier qu’elle se multiplie en se partageant. C’est une grande joie, une joie décuplée que j’ai le bonheur de partager avec vous : à l’occasion de leur réunion trimestrielle, la Grande Loge d’Irlande, la Grande Loge Unie d’Angleterre et la Grande Loge d’Écosse, viennent de renouer officiellement leurs relations d’amitié avec la GLNF, suspendues, puis rompues, en 2012, lors de la terrible crise que notre obédience a traversée.

En cette année de centenaire, la reconnaissance de notre Grande Loge Mère, la Grande Loge Unie d’Angleterre, prend une signification et un relief tout particuliers. Les tout premiers mots que m’inspire cette reconnaissance sont des mots de gratitude.

Gratitude envers chacun d’entre vous, pour l’attitude exemplaire que vous avez manifestée dans les heures difficiles. Dignité, humilité, discrétion et, surtout, Fraternité, nous ont conduits vers l’harmonie, vers la sérénité et la paix. Que chacun en soit remercié.

Gratitude envers nos Frères britanniques qui ont su écouter le fond de nos cœurs.

Gratitude envers l’équipe qui depuis des mois, chacun à sa place, œuvre sans relâche au renouveau de notre GLNF et à sa reconnaissance. Qu’il me soit permis de remercier devant vous notre Très Respectable Grand Maître Honoraire Jean-Claude Tardivat, lequel a engagé résolument au service de notre cause son énergie et le très grand crédit dont il jouit dans la maçonnerie régulière internationale. Qu’il me soit permis également de remercier notre Très Respectable Député Grand Maître Jean Boissière pour l’appui qu’il m’a donné. Qu’il me soit permis enfin de distinguer le travail exemplaire réalisé par l’équipe de la Chancellerie autour de notre Très Respectable Assistant Grand Maître et Grand Chancelier Jean-Pierre Rollet, lequel a préparé et conduit avec moi les conversations délicates ayant facilité ce résultat.

D’une façon plus large, le travail réalisé par mon collège de Grands Officiers autour de la réussite de notre centenaire, comme autour de la rénovation de notre Règlement Intérieur, la participation et l’appui unanime que vous leur avez apporté, le climat d’égrégore que vous avez su partager, tout cela nous conduit à la joie que nous partageons aujourd’hui.

Je sais pouvoir compter sur vous pour que cette joie ne soit pas ternie par des sentiments d’orgueil.

Soyons bienveillants envers tous nos Frères. Soyons heureux, ayons la sagesse de nous en rendre compte et de marquer ce jour exceptionnel et historique par les témoignages que vous jugerez utiles dans vos Loges ou dans vos Provinces. Pour autant, restons vigilants. Sachons garder au fond de nos cœurs l’amour de nos devoirs, l’attachement à notre Tradition et à l’esprit des Landmarks, qui inspire notre Fraternité.

Ce sont ces lignes directrices essentielles qui nous valent la reconnaissance dont nous sommes honorés.

L’harmonie, la simplicité, la Foi, le désir de faire des progrès en Sagesse, doivent rester les piliers de notre édifice personnel et de notre édifice commun. Restons unis et soyons attentifs à toujours contenir, de toutes nos forces, les germes de la division.

Soyons heureux mes Bien Aimés Frères.

Recevez l’assurance de ma fraternelle affection.

Partager cet article

Commenter cet article

Jean-Pierre MONSO 14/06/2014 11:15


Nous avons le tableau de loge du 3ème. grade, au rite écossais rectifié, le bateau dématé sur une mer d'huile.     


Bonne navigation.


                                                       
    Jean-Pierre (de Nismes).