Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Nautoniers de l'Arche Royale Cérémonie d'élévation (1)

18 Juillet 2012 , Rédigé par Rituel Nautonniers Publié dans #hauts grades

V.C.N.  (assis) Mes fils, puisque par la providence de Dieu nous avons été préservés des eaux du déluge, que nous avons respecté Dieu et obéi à Sa voix en étant féconds et en nous multipliant sur la terre, savez-vous si quelque Frère désire rejoindre cette Loge de Nautoniers de l'Arche Royale pour y perpétuer long­temps le souvenir d'avoir été ainsi épargnés ? Les deux Surveillants se lèvent et se mettent au Signe d'Appel

1erS. Oui, le Frère…, et nous croyons que, s'il lui est permis d'entrer dans notre Arche, il s'y conduira en Frère sincère et fidèle. Les deux Surveillants quittent le Signe et se rassoient

V.C.N. Frères Diacres Les deux Diacres se lèvent et prennent leur verge

V.C.N.  Veuillez vous retirer, éprouver le Candidat en tant que Maître Maçon de Marque et le préparer selon la coutume ancienne.  

Le Premier Diacre confie sa verge au Second Diacre, s'avance jusqu'au Triangle, le retourne sur le sol de telle sorte qu'un angle soit dirigé vers l'Ouest, puis il revient à sa place et reprend sa verge des mains du Second Diacre. Les deux Diacres transfèrent leur verge dans la main gauche, saluent en faisant le Signe d'Appel, reprennent leur verge dans la main droite et quittent la Loge.  

Le Candidat portant le tablier de M.M.M., sans le bijou, est éprouvé comme M.M.M. par le Premier Diacre qui lui de­mande le Signe en trois parties, l'Attouchement et le Mot de M.M.M. On bande alors les yeux du Candidat.

Le Gardien Extérieur frappe une fois

 Gn.Int. (se lève et se met à l'ordre au Signe d'Appel)

Frère Second Surveillant on frappe à la porte Puis il quitte le signe

Le Second Surveillant, restant assis, frappe un coup avec son sceptre

Gn.Int. (va à la porte et l'ouvre) Qui va là ?

Gn.Ext. Les Frères Diacres.

Gn.Int. (referme la porte, se rend au Point d'Annonce et se met à ordre avec le Signe d'Appel)  Vénérable Commandeur, les Frères Diacres sont de retour.

V.C.N.  Admettez-les.

Le Garden Intérieur quitte le signe, va à la porte, l'ouvre, laisse entrer les deux Diacres, referme la porte, re­gagne sa place et s'assoit.

Les Diacres se rendent à leur place, transfèrent la verge.  Le Gardien Extérieur conduit le Candidat, les yeux ban­dés, près de la porte et y frappe      

 Gn.Int.  (se lève, se met à l'ordre au Signe d'Appel)  Frère Second Surveillant, une alerte.

Il quitte le signe.

2èmeS. (se lève, se met à l'ordre au Signe d'Appel et y reste jusqu'à la réponse du Vénérable Commandeur) Vé­nérable Commandeur, une alerte.

V.C.N. Sem, mon fils, voyez qui demande à être admis.

2èmeS. (quitte le signe et s'assoit) Frère Gardien Intérieur, voyez qui demande à être admis

Gn.Int. (se lève, va à la porte et l'ouvre) Qui vient ?

Gn.Ext. Un Maître Maçon de Marque éprouvé et reconnu.

Gn.Int. Quel est son nom ?

Gn.Ext. N.                                                     

Gn.Int. Comment est-il vêtu ?

Gn.Ext. Comme un Maçon dans la détresse.

Gn.Int. Est-il en possession du Mot de Passe?

Gn.Ext. Non, mais je le suis et réponds de lui

Gn.Int.  Alors, donnez-moi le Mot de Passe.

Le Gardien Extérieur donne le Mot de Passe à voix basse  .

Gn.Int. Que le Candidat attende avec patience que le Vénérable Commandeur en soit informé.  Le Gardien Intérieur referme la porte, se rend au Point d’Annonce et s'y met à l'ordre au Signe d'Appel.

 Gn.Int.  Vénérable Commandeur, un Maître Maçon de Marque dûment éprouvé et reconnu, affirmant que son nom est N., vêtu comme un Maçon dans la détres­se, sollicite son admission dans cette Loge de Nauto­niers de l'Arche Royale.

Il reste à l'ordre Jusqu'à la fin du dialogue avec le Vénérable Commandeur.

V.C.N. Est-il en possession du Mot de Passe ?

Gn.Int. Il ne l'est pas, mais celui qui le conduit me l'a donné pour lui.

V.C.N. Avancez et communiquez-le moi. Le Gardien Intérieur quitte le signe, s'avance jusqu'au devant du piédestal du Vénérable Commandeur par le Parcours Triangulaire, et prononce le Mot de Passe à haute voix.

V.C.N. Le Mot de Passe est juste.

Le Gardien Intérieur retourne au Point d'Annonce par le Parcours Triangulaire,  fait face au Vénérable Comman­deur et se remet à l'ordre au Signe d'Appel.

V.C.N. Admettez le Candidat. Le Gardien Intérieur quitte le signe mais reste sur place

V.C.N. Frères Diacres.  Les deux Diacres se lèvent et escortent le Gardien Intérieur à la porte. Le Candidat portant son tablier de M.M. M. est admis et placé entre les deux Diacres.

Le Gardien Intérieur referme la porte dès que le Candi­dat est entré. Le Candidat est placé devant la porte fermée, flanqué des deux Diacres, le Premier à sa droite, le Second à sa gauche. Le Gardien Intérieur prend le Triangle et en appuie l'un des angles sur la poitrine du Candidat en disant :

Gn.Int.  Entrez Frère N.

Puis il s'efface, regagne sa place et s'assoit.

Les deux Diacres encadrant le Candidat le conduisent au Point d'Annonce et tous trois font face à l'Orient

1erD. Saluez le Vénérable Commandeur en Maître Maçon de Marque.

Le Candidat fait le pas et salue avec le Signe en trois parties

Le Vénérable Commandeur frappe avec son sceptre

Tous se lèvent et gardent la main droite posée sur le cœur durant la prière.  Le Premier Diacre souffle au Candidat de faire de même. Les Diacres croisent les verges au-dessus de la tête du Candidat.

Chap. Glorieux Commandeur des Cieux et de la Terre, Toi qui parlas et tout s'accomplit, Toi qui ordonnas et tout s'arrêta, nous, les frêles créatures de Ta Providen­ce, pour les bénir. En Ton Nom, nous nous réunissons pour élever un Frère dans notre Ancienne et Hono­rable Fraternité, afin qu'il puisse avec nous continuer à commémorer la prodigieuse sauvegarde de Noé et de sa famille, lors du Déluge. Accorde qu'il devienne un vrai Frère, capable de péné­trer les mystères de la Fraternité de l'Arche.  Puisse-t-il sincèrement aimer ses Frères, certain que l'Amour est l'accomplissement de la Loi. Puissions-nous de même nous conduire dans cette Arche afin que, lorsque nous serons rappelés par Ton ordre nous puissions trouver un refuge dans les demeures du repos éternel. Tous  Ainsi soit-il.

 Les Diacres abaissent leurs verges. Tous quittent le Signe de Foi. Le Premier Diacre souffle au Candidat de fai­re de même.

V.C.N. Prenez place mes Frères. Tous s'assolent. Le Second Diacre retourne à sa place par le Parcours Trian­gulaire et s’assoit. Le Premier Diacre conduit le Candidat par le Parcours Triangulaire, d'abord vers l'Orient, puis vers le pié­destal du Second Surveillant où ils s'arrêtent,  faisant tous deux face au Second Surveillant.

2èmeS. (restant assis) Le premier point que vous, l'homme intérieur, devez vous rappeler, est que la Beauté de Dieu rayonne à travers la création dans la symétrie et l'ordre. Elle illustre aussi l'habilité remarquable et ma­gistrale que Noé déploya dans la construction de l'Arche, dont la simplicité était la Beauté même. Le Premier Diacre conduit directement le Candidat, toujours par le Parcours Triangulaire, devant le piédestal du Premier Surveillant où ils s'arrêtent, faisant tous deux face au Premier Surveillant.

1erS. Le deuxième point se nomme Force. Il nous rap­pelle que le Suprême Commandeur de l'Univers est Tout-Puissant et qu'Il vous soutiendra dans toutes les difficultés. Cette Omnipotence fut démontrée lorsque les eaux, recouvrant la surface de la terre, portèrent l'Arche dans laquelle Noé et sa famille furent épargnés. Le Second Diacre se lève et rejoint le Candidat. Le Premier Diacre suivi du Second Diacre conduit le Candidat, par le Parcours Triangulaire, jusqu'au pié­destal du Vénérable Commandeur où tous trois, côte à côte, lui font face.

V.C.N. (restant assis) Le troisième et dernier point se nomme Sagesse. Il vous rappelle que la Sagesse de Dieu est infinie et qu'Elle vous dirigera dans toutes vos entreprises. Emblème de ce divin attribut, il repré­sente aussi la Sagesse que Noé déploya en construi­sant l'Arche, qui préserva l'humanité de l'anéantissement.

V.C.N. Vous devez maintenant contracter un serment solennel si vous désirez avoir connaissance de nos mystères. Êtes-vous disposé à le faire ?

Cand. (répond seul, incité si nécessaire par le Premier Diacre qui lui dira simplement "Répondez")

V.C.N. Tenez-vous bien droit et donnez-moi vos deux mains que je place sur la Pierre de Porphyre.      Le Candidat s'exécute et le Vénérable Commandeur lui place les deux mains sur la Pierre de Porphyre.

Le Vénérable Commandeur frappe de son sceptre une fois, répété par les Premier et Second Surveillants. Tous se lèvent et font le Signe de Fidélité.

Les Diacres croisent les verges au-dessus du Candidat, la tenant de la main gauche, la main droite au Signe de Fi­délité.

V.C.N. Dites "Moi'', (le Candidat s' exécute) , déclinez vos prénoms et votre nom, (le Candidat le fait) , et ré­pétez après moi : en présence du Suprême Commandeur de l'Univers et devant cette Loge de Nau­toniers de l'Arche Royale, de mon plein gré et de ma propre volonté, je m'engage solennellement à conserver inviolés les secrets et mystères de cet Ordre de la Franc-Maçonnerie dénommé l'Ordre des Nautoniers de l'Arche Royale et de ne les révéler qu'à des Nautoniers de l'Arche bien connus ou s'avérant tels, après un examen. Je m'engage aussi à défendre l'honneur d'un Frère au­tant que cela sera compatible avec mes devoirs envers Dieu, mon prochain et moi-même et à l'assister pour autant que la prudence tire le cordeau et que la Justice tienne la balance. Je m'engage en outre à répondre à tous les signes ré­guliers et convocations dûment marquées, si cela est dans la mesure de mes possibilités. Tout ceci je le promets solennellement et je le jure sous peine d'avoir les c b et d'être e p 1 f et b d I (b) s d 1 t. Que le Suprême Commandeur de l'Univers m'aide et m'arme de constance pour tenir fidèlement cette Obligation solennelle. Tous quittent le Signe de Fidélité et restent debout.

Les Diacres abaissent les verges et retirent les mains du Candidat de la Pierre de Porphyre.

V.C.N. Frère Premier Diacre, rendez notre Frère à la Lumière. Le Premier Diacre confie sa verge au Second Diacre, re­tire le bandeau du Candidat et le tend au Directeur des Cérémonies qui le range. Puis il récupère sa verge et reprend sa place à la droite du Candidat.

 

Partager cet article

Commenter cet article