Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Nautoniers de l’Arche Royale Cérémonie d’élévation (3)

18 Juillet 2012 , Rédigé par Rituel de Nautonier Publié dans #hauts grades

2ème S. La détresse d'un Frère peut avoir trois causes différentes :

Premièrement, des circonstances difficiles dans les­quelles il peut-être nécessaire de rechercher le conseil d'un Frère. Le Frère sollicité donnera conseil dans la mesure de ses possibilités, avec franchise et sincérité, sa conduite devant être mise d'équerre selon la règle qui dit "Fais aux autres ce que tu aimerais qu'ils te fassent".

Deuxièmement, la détresse d'un Frère peut provenir de son extrême pauvreté. Il peut n'avoir rien à manger, ni aucun vêtement décent à se mettre. Dans un tel cas, le Frère qui en a connaissance se doit de soulager cet­te détresse, en se souvenant que donner attire une plus […] Frère dans le besoin et lui refuse sa compassion, ne peut prétendre que l'Amour de Dieu habite en lui.  Ainsi, en sages dispensateurs des multiples dons de Dieu, nous devons toujours avoir la main et le cœur, prêts à secourir un Frère dans la détresse.

Troisièmement, la détresse d'un Frère peut provenir de ce qu'il est entouré d'ennemis, le mettant dans l'obligation d'appeler un Frère à l'aider de sa force physique.

Le Second Surveillant se lève et se met à l'ordre au Signe d'Appel.

Le Frère qui perçoit le Signe d'Appel doit immédiatement se porter à son secours.

Le Second Surveillant quitte le Signe d'Appel et s'assoit.

Tel doit être son amour envers son Frère que, s'il l'en croit digne, il préfèrera mourir à ses côtés plutôt que de l'abandonner.

Le Triangle doit toujours être porté sur les convoca­tions importantes des Nautoniers de l'Arche Royale. Si vous l'y voyez, vous devez vous y rendre dans tou­te la mesure du possible. En cas d'empêchement ma­jeur, vous devez exposer vos raisons par écrit, et y ap­poser la même marque. Le Frère ou la Loge recevant ainsi vos excuses écrites, les acceptera et considérera que vous avez rempli vos devoirs.

V.C.N. Frère Premier Diacre, veuillez conduire notre Frère auprès de mon fils Japhet pour y être revêtu de ses décors.

Le Premier Diacre conduit le Candidat au piédestal du Premier Surveillant, en suivant le Parcours Triangu­laire, suivi du Second Diacre.  Le Candidat est placé au Sud du piédestal du Premier Surveillant, faisant fa­ce au Nord, les deux Diacres se tiennent derrière le Candidat, également face au Nord. Le Premier Diacre retire au Candidat son tablier de M.M.M. et le passe au Second Diacre qui le met de côté.

Le Premier Surveillant se lève et pose son sceptre sur le piédestal.

1erS. Frère…, je vous revêts de ce tablier (le Premier Surveillant ceint le Candidat du tablier de Nau­tonier, aidé si nécessaire par le Premier Diacre) et vous décore de ce bijou (le Premier Surveillant lui épingle le bijou  sur la gauche de la poitrine).  Je vous recommande de ne jamais porter ce tablier si vous êtes en désaccord avec un Frère, car c'est un symbole d'amour et de vertu et, comme tel, d'une plus grande valeur que n'importe quel présent pouvant être fait par un Empereur ou un Roi.  En conséquence, vous devrez d'abord vous réconcilier avec ce Frère afin de pouvoir siéger en Loge dans l'harmonie et l'affection fraternelle. Que la Paix soit avec tous ceux qui appliquent cette règle.

Puis il s'assied et reprend son sceptre en main.

Le Vénérable Commandeur, assis, montre en les expli­quant les Outils de Travail disposés sur son piédestal.

V.C.N. Je vous présente les Outils de Travail d'un Nautonier, utilisés par Noé pour la construction de l'Arche.

Ce sont une Hache, avec laquelle il abattit des arbres et les équarrit ; une Scie, avec laquelle il débita les arbres en planches ; et une Tarière, avec laquelle il perça des trous dans les planches. De même avec la Hache, il tailla des chevilles et les enfonça de manière à assembler les planches.

Par la Sagesse et la maîtrise de Noé, l'Arche, cette in­génieuse structure, archétype de la Beauté, prit forme et sa Force et sa solidité assurèrent la sauvegarde tem­porelle de Noé, de sa famille et de toutes les créatures vivantes qu'elle renfermait.

Mais ces Outils ont d'autres significations que je vais maintenant vous exposer.

La Hache abattit les arbres et ceux-ci coupés, symbolisèrent la chute du vieux monde. La Scie, divisant le bois en planches, symboli­se la séparation que fit le Seigneur entre Noé et sa fa­mille et le reste de l'humanité.  La Tarière perçant les planches nous enseigne que l'affliction même peut susciter humilité et introspection.

De même que l'Arche fut construite à l'aide de ces ou­tils, en persévérant dans la Foi, l'Espérance et l'Amour, éléments sous la chaleur intense et lors de la désinté­gration de la terre.

Les déplacements en Loge sur un Parcours Triangu­laire, que vous avez suivi depuis votre entrée, étaient destinés à fixer dans votre esprit la forme de la Loge. On vous arrêta à chacun de ses sommets pour vous rappeler la Sagesse, la Force et la Beauté qui présidè­rent à la construction de l'Arche, et la signification morale de ces trois points vous fut alors expliquée.

Debout pour contracter votre Obligation, vous fûtes dans l'attitude de Noé lorsqu'il offrit son holocauste en remerciement au Seigneur de l'avoir préservé du Dé­luge. Le Suprême Commandeur de l'Univers plaça alors Son arc dans les nuées et scella Son alliance avec Noé, les eaux ne devant jamais plus devenir dé­luge pour détruire toute chair.

Les principaux officiers de la Loge, disposés en Tri­angle, représentent Noé et ses fils, Japhet et Sem.

Ce Triangle symbolise aussi le Soleil, la Lune et les Etoiles. Les membres les plus éminents de la société sont, plus que d'autres, en mesure de faire le bien , mais tous les autres, s'ils agissent régulièrement, par­viennent à une égale distinction si, chacun à sa place, ils se rendent plus utile à leurs semblables. Le plus distingué est celui qui remplit le mieux sa fonction et non celui qui occupe la plus haute position, car la Lu­ne bien qu'elle emprunte sa lumière au Soleil, té­moigne aussi de la Gloire de Dieu et les fleurs des champs proclament Sa puissance au même titre que les Étoiles du firmament.

V.C.N. Veuillez maintenant prêter attention à l'expli­cation des neuf pas.

Les deux Diacres et le Candidat reculent en ligne pour s'arrêter sur le côté Sud du Parcours Triangulaire, fa­ce au Nord de telle sorte que le Candidat puisse voir lu démonstration.

Le Premier Surveillant, portant son sceptre, quitte son pié­destal et se rend directement au sommet Ouest du Tri­angle posé au sol, s'y arrête à environ un pas, face à l'Orient et dispose ses pieds pour former un angle de 60°.

1er S. Les trois premiers pas faits sur le Triangle sont comparables aux premiers pas réguliers en Maçonne­rie symbolique ou du Métier mais ils ont ici une signi­fication supplémentaire. On vous a déjà dit que les trois points du Triangle représentent la Sagesse, la Force et la Beauté. L'homme, dans son ignorance, au début de son pèlerinage terrestre se croit en sécurité et, négligeant souvent l'usage de la boussole infaillible, s'écarte de la vraie voie et court ainsi le risque d'être en­glouti par les eaux.

Cependant, ayant fait le premier pas régulier (le Premier Surveillant fait le premier pas du pied droit et ramène le pied gauche, formant un angle de 60°) il peut observer l'endroit où règne la Beauté. Le danger qui le menace à présent est encore plus grand qu'auparavant car, si son pas dévie de la ligne droite, son sort sera celui du roseau ballotté au gré de chaque souffle d'air (le Premier Surveillant évoque ce balancement en impri­mant à son sceptre, tenu verticalement devant lui, un mouvement pendulaire).

Si cependant mon Frère vous faites le deuxième pas (le Premier Surveillant fait le deuxième pas du pied droit) avec fermeté et détermination (le Premier Surveillant ramène son pied gauche à 60°),  vous appuyant sur le point de la Force, vous vous trouverez sur la voie de la Sagesse et, dès lors, votre chemin sera facile car, quand la Sagesse (le Premier Surveillant fait le troisième pas du pied droit) guide vos pas (le Premier Surveillant ramène le pied gauche à 60°),  vous pouvez en toute confiance compter atteindre l'élévation qui est l'objet de vos désirs et la fin et le but de tous vos efforts.

Le quatrième pas (le Premier Surveillant fait le quatrième pas amenant son pied droit et l'achève en ramenant le pied gauche pour former un angle de 60°) vous amène au milieu du Triangle d'où, entouré par la Sagesse, la Force et la Beauté, (le Premier Surveillant montre les sommets du Triangle du bas de son sceptre en même temps qu'il nomme Sagesse [à la pointe ouest, derrière lui], Force [à lui pointe nord à sa gauche] et Beauté [à la pointe sud à sa droite]) vous pourrez gravir l'échelle permettant d'atteindre l'Arche, refuge sûr et havre de repos.

Les cinq derniers pas impliquent que, durant votre progression, vous devez toujours être attentif à prati­quer sans répit les cinq vertus principales qui caracté­risent les Francs-Maçons :

(le Premier Surveillant fait du pied gauche le cinquième pas) la Vigilance,

(le Premier Surveillant fait du pied gauche le sixième pas) la Discrétion,

(le Premier Surveillant fan le septième pas du pied gauche) l'Amour Fraternel,

(le Premier Surveillant fait le huitième pas du pied gauche) la Vérité,

(le Premier Surveillant fait enfin le neuvième pas, toujours en partant du pied gauche) et la Charité.

Le Premier Surveillant, sans saluer ni s'incliner devant le Commandeur, retourne à sa place en suivant le Par­cours Triangulaire via le Sud et l'Ouest et s'assoit.

Les deux Diacres encadrant le Candidat s'avancent en­semble de front et se tiennent devant le piédestal du Vé­nérable Commandeur face à lui.

V.C.N. Comme certains droits sont exigés pour votre Élévation, il n'est que juste que je vous dise en vertu de quelle autorité nous agissons.

 Le Vénérable Com­mandeur se lève et déploie devant lui la Charte qui lui a été tendue par le Passé Commandeur Immédiat, afin qu'elle puisse être vue par le Candidat. Si la Charte est accrochée au mur, la Passé Commandeur Immé­diat l'aura décrochée au moment opportun, sinon il se tiendra à côté pour la montrer au Candidat pendant l'explication du Vénérable Commandeur.

Voici la Charte qui nous a été octroyée par la Gran­de Loge de l'Ancienne et Honorable Fraternité des Nautoniers de l'Arche Royale pour la France, amarrée à la Grande Loge des Maîtres Maçons de Marque de France. Vous pouvez en prendre connaissance mainte­nant ou lors de toute autre tenue de la Loge. Voici le Livre de la Constitution, des Statuts et Rè­glements de la Grande Loge de l'Ancienne et Hono­rable Fraternité des Nautoniers de l'Arche Royale pour la France.

Le Vénérable Commandeur en remet un exemplaire au Candidat.

Voici le Règlement intérieur de la Loge.

Le Vénérable Commandeur remet un exemplaire du Rè­glement Intérieur au Candidat.

Par ces deux documents vous apprendrez à connaître vos devoirs envers l'Ordre des Nautoniers de l'Arche Royale en général et cette Loge en particulier.

V.C.N. Vous êtes dorénavant qualifié pour prendre place dans une Loge de Nautoniers de l'Arche Royale.

Le Vénerable Commandeur souhaite, en quelques mots improvisés, la bienvenue au Candidat que les deux Diacres conduisent ensuite à un siège au Sud, puis ils regagnent leur place par le Parcours Triangulaire. Là, le Premier Diacre confie un instant sa verge au Se­cond Diacre, s'avance vers le Triangle posé au sol et le retourne de manière à ce que l'un de ses sommets soit dirigé vers l'Est. Il revient ensuite à sa place, récupère sa verge du Second Diacre, puis tous deux s'assoient et placent leur verge dans le support.

Partager cet article

Commenter cet article