Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Nouveau rituel de Rose-Croix (extrait)

7 Mai 2012 , Rédigé par JM Ragon

D. Qu'est-ce que l'homme et sa nature ? (Il répond.)
Le T:. S:. : L'HOMME (du latin homo, le terrestre, venant de humus, terre) est un être moral, social, susceptible de raison, doué d'instinct et d'intelligence. l'homme, paraissant destiné à régner sur les autres êtres, dut recevoir une stature droite, moyen unique de lui attribuer un cerveau lumineux et la liberté des mains, instruments merveilleux ; aussi, trois dons précieux et privilégiés lui assurent-ils l'empire exclusif du globe : l'intelligence pour inventer, le langage pour s'associer et les mains pour exécuter. Il a été
réservé à l'homme seul de sonder les profondeurs de sa propre nature, de mesurer ses droits et ses devoirs, de savoir distinguer le juste de l'injuste, le bien du mal, la vérité de l'erreur ; car tout ce qui vit s'ignore soi-même, excepté notre seule espèce. L'homme est né libre et, par le fait de sa nature, il peut développer toutes ses facultés physiques, morales et intellectuelles. Quelque vives que soient ses passions, par cela même que l'homme est livre, il peut s'opposer à un entraînement qui n'est jamais irrésistible ; il ne s'agit que de bien vouloir, autrement, ce serait nier sa nature. »
D. Qu'est-ce que la raison ? (Il répond.)
Le T:. S:. : « La RAISON est cette forme de l'intelligence qui introduit dans l'esprit les éléments que ne peut lui fournir l'expérience, soit celle qui nous met en relation avec le monde extérieur, soit celle qui nous dévoile les replis intimes de notre conscience. Elle ne vient ni du moi ni du monde externe ; reflet pur, quoique affaibli, de cette lumière primitive qui émane du sein même de la substance éternelle, c'est une révélation du monde invisible ; elle forme le passage nécessaire de la psychologie à l'ontologie
, de la conscience à l'être, de l'homme à Dieu. Régulatrice intérieure de nos jugements, loi suprême du moi, règle absolue de la liberté, la raison se communique aux hommes à des degrés différents et les éclaire sur leurs devoirs, sur leur destinée, sur le but de la vie. La raison est ce qui résulte de toutes les opérations de l'âme bien réglées, ou une qualité de l'âme qui la rend sage, modérée, et l'éloigne de toutes sortes d'extravagances. C'est une mesure de réflexion que nous avons pour les choses qui sont hors du cercle de nos habitudes. Elle se dit, en général, des lumières que produisent les principes incontestables de vérité et de justice qui peuvent seuls donner aux pensées et aux actions des hommes une direction juste, sage et légitime. L'instinct, raison de l'animal, ne le trompe jamais ; la raison, instinct de l'homme, pourrait-elle le tromper ? La raison vient tard aux gouvernements comme aux hommes (Voltaire). L'empire de la raison publique est le vrai fondement de la liberté. La seule force qui a toujours raison est celle de la vérité (Jussieu). La raison finira par avoir raison (D'Alembert).
D. Qu'est-ce que le raisonnement ?
Le T:. S:. : « Le RAISONNEMENT est le procédé par lequel l'esprit
produit un jugement renfermé dans d'autres jugements. Il s'emploie soit pour découvrir des vérités nouvelles, soit pour démontrer des vérités qu'on possède déjà. Comme moyen de découverte, il est fort douteux que le raisonnment proprement dit ait toute la fécondité qu'on a attribuée à cette faculté de l'esprit. Cependant les vérité mathématiques, par exemple, à part les axiomes, sont exposées et déduites au moyen du raisonnement. C'est encore par le raisonnement qu'on a découvert les grandes lois du système astronomique. » – « Il faut contracter, par l'exercice, l'habitude du raisonnement. Une mauvaise action est toujours l'effet et la cause de mauvais raisonnements (Boiste). » « La plupart des hommes se conduisent plus par leur caractère et leurs sentiments que par les raisonnements (De Rulhières). »
D. Qu'est-ce que le jugement ? (Il répond.)
Le T:. S:. : « Le JUGEMENT (en latin, judicium, de jus, le droit, et dicere, dire) est la faculté de l'entendement qui compare et qui juge. Il faut, de bonne heure, cultiver le jugement des jeunes gens. C'est une opération de l'esprit qui consiste à rapprocher deux idées pour en déterminer le rapport de convenance ou de disconvenance ; l'aperception du rapport de ces deux termes est le jugement. Ainsi, juger, c'est faire usage des acquisitions antérieures de l'entendement. Penser, dans l'habitude de la vie intellectuelle, n'est guère que cela. C'est essentiellement assembler des conceptions, les subordonner les unes aux autres, réduire par subsomption les individus à leurs espèces déterminées à l'avance, les espèces à leur genre, ou, développant les conceptions générales, descendre, par division, du genre aux espèces, ou des espèces aux individus. Nos discours se réduisent tous une série de propositions qui expriment une suite de jugements. La logique, qui compare les opérations intellectuelles relativement à la forme, distingue sous ce rapport, diverses espèces de jugements.
En jurisprudence, il indique généralement toute espèce de décision rendue par un tribunal sur un différend qui lui est soumis. Dans le langage légal, en France, le jugement ne s'entend que des décisions rendues par des tribunaux inférieurs, les décisions des cours souveraines étant appelées arrêts. l'équité doit se combiner, autant que possible, avec le droit. Il faut que l'antique maxime : La chose jugée doit être regardée comme la vérité, loin d'être une pure fiction, soit, au contraire, l'expression de la réalité. » – « L'esprit de parti égare le jugement. Tout jugement, quand il est universel, est nécessairement vrai (Cicéron). » « Le crime est un faux
jugement (Duclos). » « Il y a beaucoup de jugeurs et peu de juges. »
D. Qu'est-ce que l'art et les arts ? (Il répond.)
Le T:. S:. : « L'ART est le procédé, la méthode pour bien exécuter un ouvrage selon certaines règles. L'hirondelle fait son nid avec un art admirable. C'est aussi une habileté dans la conduite : il faut beaucoup d'art pour plaire à tout le monde. L'art peut embellir, imiter et même surpasser la nature. On dit l'art par opposition à nature : cette substance n'existe pas dans la nature, c'est un produit de l'art. Art est le titre de quelques professions : l'art du tisserand ; de certains ouvrages : l'art poétique, l'Art d'aimer ; ce dernier titre est absurde, il n'y a jamais d'art d'aimer ; l'ARS AMANDI d'Ovide signifie l'Art de se faire aimer.
Les ARTS sont la réunion des arts mécaniques ou scientifiques et des arts libéraux, considérés comme beaux entre tous les arts et qui semblent exister pour n'être goûtés ou exercés que par des hommes libres ; ce sont : l'éloquence, la poésie, la peinture, la sculpture, la musique, la pantomime et la déclamation.
D. Qu'est ce que la science et les sciences ? (Il répond.)
Le T:. S:. : « LA SCIENCE est une collection de faits certains, relatifs à un objet, ou fondés sur des principes ou sur des démonstrations. On dit : la science du droit, la science des affaires, la science du monde ; cet ouvrier a la science de son métier. La science de vivre est la grande science. La science sociale est l'art de coordonner sa conduite, ses rapports, ses devoirs et ses droits envers autrui, suivant la justice et la raison.
LES SCIENCES sont les collections d'idées, des règles et de principes dont chaque science est constituée. Il faut posséder au moins deux sciences pour avoir le titre de SAVANT. Si l'on ne connaît qu'une science, la médecine, par exemple, on dira c'est un savant médecin.
D. Qu'est-ce qu'un Etat ? (Il répond.)
Le T:. S:. : « UN ETAT (du grec staô, je suis placé) est une société établie à perpetuité
, en forme de nation, sur un territoire déterminé et se gouvernant par ses propres lois, sous quelque dénomination que ce soit. Les Etats ou Nations, dans leurs rapports entre eux, prennent le titre de PUISSANCES, qui est consacré par le droit des gens. » – « L'Eglise doit être dans l'Etat, et non l'Etat dans l'Eglise (Bonaparte). »

source : www.boutiquefs.com

Partager cet article

Commenter cet article

Clovis Simard 19/07/2012 19:35


TOUT CE QUI EST HAUT DROIT REDESCENDRE ???