Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Ordre des Noachites Français (1816)

8 Mai 2012 , Rédigé par JM Ragon Publié dans #Rites et rituels

La terreur de 1815 régnait encore, quand cet Ordre, qui eut beaucoup de partisans, fut fondé à Paris en 1816. La conception en est due à de fidèles amis de l'empereur Napoléon Ier, qui avaient présentes à la pensée toutes les circonstances de sa mort ; à ces vieux compagnons de sa gloire, qui avaient combattu avec lui sur le Rhin et le Danube, vers l'Océan et la Méditerranée ; franchi, sur ses pas, les Alpes et les Pyrénées, et pour qui les îles d'Elbe et de Sainte-Hélène sont ce que la Mecque est pour l'Osmanli.

Cet ordre était divisé en trois degrés :

1. Chevalier,

2. Commandeur,

3. Grand-Elu en trois points.      1. Juge secret,

                                                   2. Parfait initié,

                                                   3. Chevalier de la Couronne de chêne.

 On trouve, dans chaque degré, des allusions faciles à comprendre ; citons.  1er degré. Acclamation. Gloire à l'architecte (Napoléon) !

INSTRUCTION.

Demande. — Sous quel maître avez-vous travaillé ?

Réponse. — Sous l'architecte Phaleg.

D. — Quel était Phaleg ?

R. — Un habile ouvrier (que ses connaissances maçonniques élevèrent à la direction des travaux de la tour de Babel. Il travailla quatorze ans comme appr., comp. et maître (de 1790 à 1804) et dix ans comme architecte.

D. — Quelle est cette tour ?

R. — Un vaste édifice qui devait mettre les hommes à l'abri d'un nouveau déluge.

D. Où était-elle située ?

R. Dans une plaine entre deux montagnes et deux lacs.

D. — Combien avait-elle d’étage ?

R. ¾ Huit.

D. — Quels en étaient les noms ?

R. — Adam, Eve, Noé, Lamech, Naamah, Phaleg, Oubal, Orient, (les huit initiales composent le mot Napoléon).

D. ¾ Quel âge avez-vous ?

R. Je n'ai vécu que dix ans (de 1804 a 1814).

CLOTURE.

D. — Quelle heure est-il ?

R — L'heure où les ouvriers de la tour furent dispersés.

ANNONCE.

Gardons-le dans nos cœurs ! La loge est obscurcie. Gloire à l'architecte !

 

2e DEGRE.

L'aspirant porte une urne couverte d'un voile.

D. — Quel est ton nom ?

R. — Fidelis.

D. — D'où viens-tu ?

R. — Insulæ (d'une île).

D. — Qu as-tu vu ?

R. — Salixium (un saule).

D. — Que rapportes-tu ?

R. — Urna (une urne).

D. — Que contient-elle ?

R. — Cineres Phalegi (les cendres de Phaleg).

 CLOTURE.

D.    Quelle heure est-il ?

R. — Six heures moins dix minutes. — Consummatum est ! etc.

Le G.-M. de cet ordre était le général Bertrand, alors à Sainte-Hélène et qui ne se doutait pas de cet honneur. En son absence, l'Ordre fut dirigé par un suprême-commandeur et deux lieutenants. Cet ordre n’a de maçonnique que la forme. Il a subsisté avec beaucoup de discrétion, pendant plusieurs années ; puis il s'éteignit. (V. le Tuileur général.)

source : www.ledifice.net

Partager cet article

Commenter cet article